Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

SEPTEMBRE

01 SEPTEMBRE

-XIII.    

S Josué : il paracheva l'œuvre de Moïse et conquit la Terre Sainte (Jos).

III.    

SS Sixtus et Sinicius, premiers évêques à Reims. 

?    

S Priscus, martyr (et peut-être évêque) à Capoue.

S Terentianus, premier évêque à Todi.

IV.  

S Vincentius, premier évêque à Dax, martyr.

Ste Verena, chrétienne d'Egypte, vierge vénérée à Zurzach, ermite et thaumaturge.

V.

S Victorius, évêque au Mans pendant quarante ans, thaumaturge.

VI.

S Constantius, évêque à Aquino.

VII.

S Gilles, grec, thaumaturge, abbé près de Marseille, un des quatorze Saints Auxiliaires, invoqué contre la stérilité des femmes, les frayeurs nocturnes, la folie et le cancer ; patron des estropiés et des éperonniers. 

S Loup, évêque à Sens, neveu de deux évêques (Orléans et Auxerre), et qu'on accusa calomnieusement de fornication avec la fille de son prédécesseur ; un jour, pendant la messe, une pierre précieuse tomba dans son calice ; il est invoqué contre l'épilepsie.

S Nivard, évêque à Reims, fondateur du monastère de Hautvillers, centre d'une florissante école de miniatures et surtout connu par l'un de ses cellériers, Dom Pérignon qui, au XVIIIe s., mit au point la manière d'obtenir le champagne.

S Lythan, en pays de Galles.

SS Rénobert, évêque à Bayeux, et Zénon, archidiacre.

IX.

B Gondulphe, évêque à Metz.

XI.

SS Arcane et Egide, ermites à Borgo San Sepolcro.

XIII.

Bse Giuliana de Collalto, abbesse bénédictine à Venise, amie de la bse Beatrice d'Este.

XIV.    

Bse Giovanna Soderini, vierge florentine disciple de ste Giuliana Falconieri, tertiaire des Servites de Marie, aux mortifications extraordinaires. 

XIX.    

Bx Yi Jeong-sik Ioannes et Yang Jae-hyeon Martinus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936-1937 :

- béatifiés en 1992 :

Hospitaliers : près de Madrid, le prêtre Joaquín Ruiz Cascales (Proceso, *1887) ; les onze profès Guillermo Rubio Alonso (Dositeo,), José Franco Gómez (Canuto), Mariano Niño Pérez (Cesáreo), Nicolás Aramendía García (Eutimio), Isidro Gil Arano (Carmelo), Alejandro Cobos Celada (Benjamín), Simó Isidre Joaquím Brun Arará (Cosme), Miquel Roca Huguet (Cristí), Crescencio Lasheras Aizcorbe (Rufino), Enrique López y López (Cecilio), Antonio Villanueva Igual (Faustino) (*1869, 1871, 1878, 1878, 1879, 1887, 1894, 1899, 1900, 1901, 1913) ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près de Valencia, Alfonso Sebastiá Viñals (*1910) ;

Mineurs conventuels : près de Barcelone, le prêtre Cándido Rivera y Rivera (Pedro, *1912) (mais le 6 septembre selon certains).

- béatifié en 2010 :

Diocésains : près de Barcelone, Josep Samsó Elias (*1887) ;

- béatifiés en 2013 :

Ouvriers du Sacré-Cœur : à Tortosa, José Prats Sanjuán (*1874) ;

Mercédaires : près de Teruel, les convers Antonio Lahoz Gan (*1858) et Pedro Esteban Hernandez (*1869).

Lasalliens : près de Cambrils, Joaquín Pallerola Feu (Leonci Joaquín) et Francesc Trullen Gilisbarts (Hug Bernabé) (*1892, 1895) ; près de Tortosa, Manuel Mateo Calvo (Claudio José), Maximiano Fierro Pérez (Ángel Amado) et Pío Ruiz de la Torre (Buenaventura Pío (*1902, 1905, 1909) ;

Hospitaliers : près de Madrid, Juan Ramón Morín Ramos (1913-1937) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Juan José Egea Rodríguez, Andrés Iniesta Egea, Pedro Meca Moreno, Antonio Lorca Muñoz et Agustín Navarro Iniesta (*1876, 1877, 1883, 1885, 1902) ; près de Grenade, José Peris Ramos et Francisco Manzano Cruz (*1869, 1881) ;

Clarétains : près de Valencia, le prêtre Tomás Galipienzo Perlada (*1897) et le profès Julian Villanueva Alza (*1869).

02 SEPTEMBRE

III.

SS Zenon ( ? et ses deux fils Concorde et Théodore), martyrs à Nicomédie.

IV.

Ste Theodota et ses trois fils, Evodios, Hermogenes et Callistos, martyrs à Nicée.

S Habib, diacre à Edesse, brûlé vif.

S Antonin, tailleur de pierres, martyr à Apamée où son zèle de vingt ans provoqua la colère des païens.

S Juste, évêque à Strasbourg.

S Iustus, évêque à Lyon ; après le lynchage traîtreux d'un homme qu'il avait protégé, il se rendit incognito en Egypte, avec son lecteur Viateur, pour y faire pénitence en ermite.

?

SS Dioméde, Julien, Philippe, Eutychien, Hésyque, Léonide, Philadelphe, Ménalippe et Pantagape, martyrs.

V.

S Valentin, évêque à Strasbourg.

S Elpidius, évêque à Lyon.

?

S Antoine, ermite martyr à Lialores, dont il est le patron.

VI.

S Nonnosus, abbé au Mont Soratto puis à Castel Sant Elia, thaumaturge.

S Syagrius, évêque à Autun. 

VII.

S Agricola, évêque en Avignon où il succéda à son père, et patron de cette ville, invoqué pour obtenir la pluie ou le beau temps.

VIII.

S Prosperus, évêque à Tarragona.

?

S Elpidius, abbé ou ermite dans le Picenum. 

IX.

S Lésé (Lézens), espagnol, martyr au Mas d'Auvignon, blessé en se battant contre des envahisseurs normands.

XI.

S Imre, fils du roi hongrois s.István ; mort prématurément vers trente ans, avant d’avoir régné (le 4 novembre au Martyrologe).

S Guillaume, prêtre anglais venu au Danemark, évêque à Roeskilde ; il tint tête au roi qui s'écartait des règles de la morale et du droit.

S Lolan, évêque en Ecosse.

SS Alberto et Guido, prieurs bénédictins à Pontida ; Guido gouverna pendant qu’Alberto, le fondateur, faisait son noviciat à Cluny.

XIII.

Bse Margriet, servante, victime de son innocence, martyre à Louvain.

S Brocard, ermite au Mont Carmel.

Bse Ingrid Elofsdotter, prieure dominicaine à Skänninge. 

XVIII.

Bx Martyrs de septembre au Couvent des Carmes et à Saint-Germain-des-Prés ; le 31 août 1792, le député Tallien déclarait à l'Assemblée : Nous avons fait arrêter les prêtres perturbateurs ; ils sont enfermés et, sous peu de jours, le sol de la liberté sera purgé de leur présence. Ce sont : 

- Les trois évêques

François-Joseph de La Rochefoucauld Maumont (évêque à Beauvais), 

Jean-Marie du Lau d'Allemans (évêque à Arles), 

Pierre-Louis de la Rochefoucauld Bayers (évêque à Saintes) ;

- Les cent-sept prêtres et religieux :

Diocésains : André Angar, André Grasset de Saint-Sauveur, Anne-Alexandre-Charles-Marie Lenfant, Antoine-Charles-Octavien du Bouzet, Antoine-Mathias-Augustin Nogier, Armand de Foucauld de Pontbriand, Armand-Anne-Auguste-Antonin-Sicaire Chapt de Rastignac, Charles-François Legué, Charles-Louis Hurtrel, Claude Cayx (Dumas), Claude Chaudet, Claude Colin, Claude Fontaine, Claude-Antoine-Raoul de Laporte, Claude-François Gagnières des Granges, Daniel-Louis André des Pommerayes, François Balmain, François Dardan, François Dumasrambaud de Calandelle, François Vareilhe-Duteil, François-César Londiveau, François-Joseph Pey, François-Louis Méallet de Fargues, François-Urbain Salins de Niart, Gabriel Desprez de Roche, Gaspard-Claude Maignien, Guillaume-Antoine Delfaut, Guillaume-Louis-Nicolas Leclercq (fr. Salomon, canonisé en 2016), Henri-Hippolyte Ermès, Jacques Friteyre-Durvé, Jacques-Alexandre Menuret, Jacques-François de Lubersac, Jacques-Jean Lemeunier, Jacques-Joseph Lejardinier Deslandes, Jacques-Jules Bonnaud, Jean Charton de Millon, Jean Goizet, Jean Lacan, Jean-André Capeau, Jean-Antoine de Savine, Jean-Antoine Guilleminet, Jean-Antoine-Barnabé Séguin, Jean-Antoine-Hyacinthe Boucharenc de Chaumeils, Jean-Baptiste Jannin, Jean-Baptiste Nativelle, Jean-Baptiste-Claude Aubert, Jean-Baptiste-Marie Tessier, Jean-François Bousquet, Jean-Henri-Louis-Michel Samson, Jean-Joseph Rateau, Jean-Louis Guyard de Saint-Clair, Jean-Philippe Marchand, Jean-Pierre Bangue, Jean-Pierre Simon, Jean-Robert Quéneau, Joseph Bécavin, Joseph-Thomas Pazery de Thorame, Jules-Honoré-Cyprien Pazery de Thorame, Julien Poulain-Delaunay, Laurent X, Louis Le Danois, Louis Longuet, Louis Mauduit, Louis-François-André Barret, Louis-Laurent Gaultier, Louis-Remi Benoist, Louis-René-Nicolas Benoist, Loup Thomas ou Bonnotte, Marc-Louis Royer, Mathurin-Nicolas Le Bous de Villeneuve de la Villecrohain, Mathurin-Victor Deruelle, Nicolas Clairet, Olivier Lefèvre, Pierre Landry, Pierre Ploquin, Pierre-François Pazery de Thorame, Pierre-Jacques-Marie Vitalis, Pierre-Louis Gervais, Pierre-Louis-Joseph Verrier, René Nativelle, René-Nicolas Poret, Robert Le Bis, Saintin Huré, Thomas-Jean Montsaint, Thomas-Nicolas Dubray, Thomas-René Dubuisson, Vincent Abraham, Vincent-Joseph Le Rousseau de Rosencoat ;

Bénédictins : Ambroise-Augustin Chevreux, Louis Barreau de La Touche, René-Julien Massey ;

Frères Mineurs : Jean-François Burté ;

Capucins : Jean-Jacques-Apollinaire Morel ;

Tiers-Ordre franciscain : Séverin-Georges Girauld ;

Sulpiciens : Bernard-François de Cucsac, Jacques-Gabriel Galais, Pierre Gauguin, Pierre-Michel Guérin, Jacques-Etienne-Philippe Hourrier, Henri-Auguste Luzeau de la Mulonnière, Jean-Baptiste-Michel Pontus, Pierre-Nicolas Psalmon, Claude Rousseau ;

Société Jésus-Marie : Charles-Jérémie Bérauld du Pérou, François Lefranc, François-Louis Hébert ;

Missions Etrangères : Urbain Lefèvre ;

- les quatre diacres : 

Etienne-François-Dieudonné de Ravinel, Jacques-Augustin Robert de Lézardières, Louis-Alexis-Mathias Boubert, Louis-Benjamin Hurtrel ;

- le séminariste : 

Auguste Denis Nézel :

- le laïc : 

Charles-Régis-Mathieu de la Calmette.

XX.  

Bx Martyrs espagnols de 1936-1937 :

- béatifié en 2005 :

Lasalliens : près de Girona, Baldomer Margenat Puigmitjá (Esiqui Josep, *1897) ;

- béatifié en 2007 :

Dominicains : dans les Asturies, le profès José María Laguía Puerto (1888-1937) ;

- béatifiés en 2013 :

Picpus : à Madrid, le prêtre Fortunato Barrón Nanclares (*1899) ;

Ouvriers du Sacré-Cœur : à Tortosa, le prêtre Lorenzo Insa Celma (*1875) ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Martín Salinas Cañizares (*1895).

03 SEPTEMBRE

I.

Ste Phibi, diaconesse à Cenchrées (cf. Rm 16:1-2).

IV.

Ste Basilissa, jeune vierge de neuf ans, martyre à Nicomédie.

S Sandalius, martyr à Cordoue.

S Mansuetus, évêque à Toul.

?

S Marinus, tailleur de pierres, diacre et ermite, à l'origine de la ville de San Marino.

VI.

S Oengus Mac Nisse, évêque en Irlande.

S Auxanus, évêque à Milan, qui fit par erreur une consécration irrégulière et s'en repentit.

S Maurillon, évêque à Cahors, qui soignait sa goutte en s'appliquant un fer rouge sur les jambes et les pieds.

VII.

S Grégoire le Grand, pape (590-604) et Docteur de l'Eglise, mort le 12 mars, fêté en ce jour, anniversaire de son ordination.

S Remacle, moine à Luxeuil, abbé à Solignac, évêque à Tongres.

S Aigulphe, bénédictin à Fleury-sur-Loire, à l'origine du transfert des reliques de s.Benoît, et plus tard abbé à Lérins, victime d'une conspiration dans son monastère, cause de son martyre ; ces données sont conjecturales.

S Frogentius, bénédictin à Fleury-sur-Loire, martyr.

S Rieul, évêque à Reims, qui avait auparavant épousé la nièce de son prédécesseur, s.Nivard, et s'était réconcilié avec l'assassin de ses fils.

S Vitaliano, évêque à Montesarchio.

VIII.
S Balanus, moine en Irlande (Iona, Techsaxon).

S Chrodegang, évêque à Séez ; voulant faire le pèlerinage à Rome, il confia le diocèse à son frère, qui le fit assassiner à son retour.

XIII.

B Guala, dominicain et évêque à Brescia.

XVII.

Bx Bartolomé Gutiérrez (mexicain), Francisco Terrero de Jésus (espagnol), Vincente Carvalho (portugais), augustins ; Gabriel Tarazona de Sainte-Madeleine (franciscain espagnol), Antonius Ishida (jésuite japonais), Hieronymus Iyo de la Croix (japonais), tous prêtres sauf Gabriel), torturés d'abord avec de l'eau sulfureuse, puis brûlés à petit feu l'année suivante à Nagasaki.

Bse Brigida de Jésus Morello, jeune veuve génoise, puis fondatrices des Ursulines de Marie-Immaculée à Piacenza, béatifiée en 1998.

XVIII.

Bx Martyrs de septembre au séminaire Saint-Firmin à Paris : soixante-et-onze prêtres et religieux ; un diacre et trois laïcs dans la prison La Force, tous béatifiés en 1926 ; ce sont :

- Diocésains : André-Abel Alricy, Bertrand-Antoine de Caupenne, Charles Carnus, Charles-Victor Véret, Claude-Louis Marmontant de Savigny, Claude-Sylvain-Raphaël Mayneaud de Bizefranc, Denis-Claude Duval, Etienne-Michel Gillet, François-Joseph Monnier, Georges-Jérôme Giroust, Gilbert-Jean Fautrel, Gilles-Louis-Symphorien Lanchon, Henri-Jean Milet, Jacques Dufour, Jacques-Léonor Rabé, Jacques-Louis Schmid, Jean Lemaître, Jean-Baptiste Bottex, Jean-Charles (Jean-Baptiste) Legrand, Jean-Jacques de la Lande, Jean-Joseph de Lavéze-Bellay, Jean-Michel Philippot (Phelippot), Jean-Pierre Le Laisant, Jean-Thomas Leroy, Joseph Falcoz, Joseph-Louis (Jean-Louis) Oviefre, Joseph-Marie Gros, Julien Le Laisant, Julien-François Hédouin, Louis-Jean-Matthieu Lanier, Marie-François Moufflé, Martin-François-Alexis Loublier, Michel Leber, Michel-André-Sylvestre Binard, Nicolas Bizé, Nicolas Gaudreau, Nicolas-Claude (Nicolas-Charles) Roussel, Philibert Fougère (Pierre-Philibert), Pierre Bonzé, Pierre Briquet (Brisquet), Pierre Brisse, Pierre Saint-James, Pierre-François Hénocq, Pierre-Jacques de Turménies, Pierre-Jean Garrigues, Pierre-Louis Joret, Pierre-Paul Balzac, Pierre-Robert-Michel Régnet, René-Joseph Urvoy, Yves-André Guillon de Keranrun, Yves-Jean-Pierre Rey de Kervizic ;

- Jésuites : Eloy Herque (du Roule), François-Hyacinthe Le Livec de Trésurin, Jean-Antoine Seconds, Jean-François-Marie Benoît (Vourlat), Michel-Marie-François de la Gardette, Nicolas-Marie Verron, Pierre-Michel (Pierre-Marie) Guérin du Rocher, René-Marie Andrieux, Robert-François (François-Robert) Guérin du Rocher ;

- Chanoines de Saint-Victor : Jean-Charles-Marie-Bernard du Cornillet ;

- Chanoines de Sainte-Geneviève : Jean-François Bonnel de Pradel (Pradal), Claude Pons (Ponse) ;

- Vincentiens (de la Mission) : Jean-Charles Caron, Nicolas Colin, Louis-Joseph François, Jean-Henri Gruyer ;

- Eudistes : Pierre-Claude Pottier ;

- Doctrine Chrétienne : Claude Bochot, Eustache Félix ;

- Capucins : Jean-Pierre Duval ;

- Diacre : Pierre-Florent Leclercq ;

- Laïcs : Sébastien Desbrielles, Louis-François Rigot, Jean-Antoine-Joseph de Villette.

 

XIX.

      

SS Pak K’ŭn-agi Maria, Kwŏn-hŭi Barbara, Pak Hu-jae Ioannes, Yi Chŏng-hŭi Barbara, Yi Yŏn-hŭi Maria, Kim Hyo-Ch’u Agnes, laïques coréens torturés et décapités, canonisés en 1984, fêtés le 20 septembre.

 

Bse Maria Velotti (Maria Luigia du Très-Saint-Sacrement, fondatrice italienne des Franciscaines Adoratrices de la Sainte-Croix, stigmatisée, béatifiée en 2020.  

 

XX.

    

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : près de Lleida, Pius Salvans Corominas (*1878) ;

Fr.Maristes : près de Lleida, Joan Pastor Marco (Fabià), Baldomer Baró Riera (Aquilli), Lorenzo Gutiérrez Rojo (Félix Lorenzo) et Hilario de Santiago Paredes (Ligorio Pedro) (*1876, 1903, 1906, 1912) ;

Filles de la Sagesse : près de Madrid, Conceptión Pérez Giral, Dolores Úrsula Caro Martín, Andrea Calle González (*1887, 1893, 1904) ;

  - béatifié en 2020 :

Dominicains : près d’Almería, le prêtre Juan Aguilar Donis (*1886).

 

Bses Denise Leclerq et Jeanne Littlejohn (*1930, 1933), religieuses assomptionnistes, martyres en Algérie (1995), béatifiées en 2018.

 

 

- béatifiés en 2013 :

Ouvriers du Sacré-Cœur : José Prats Sanjuán (*1874), à Tortosa ; 

Mercédaires : Antonio Lahoz Gan (*1858) et Pedro Esteban Hernandez (*1869), convers, près de Teruel.

Lasalliens : Joaquín Pallerola Feu (Leonci Joaquín, *1892) et Francesc Trullen Gilisbarts (Hug Bernabé, *1895), près de Cambrils ; Manuel Mateo Calvo (Claudio José, *1902), Maximiano Fierro Pérez (Ángel Amado, 1905) et Pío Ruiz de la Torre (Buenaventura Pío, 1909), près de Tortosa.

B Juan Ramón Morín Ramos (1913-1937), hospitalier, martyrisé près de Madrid, béatifié en 2013.

04 SEPTEMBRE

-XIII.

S Moïse, législateur et prophète.

II.

S Marcellus, célèbre martyr à Châlon-sur-Saône.

IV.

SS Théodore, Ammien et Julien, martyrs à Nicomédie, compagnons présumés de s. Océan (cf. 18 septembre).

?

Ste Aussile, à Thil-en-Auxois.

V.

S Boniface Ier, pape (418-422), consciencieux et prudent.

S Salvin, évêque à Verdun.

Ste Munessa, vierge irlandaise, morte après avoir été baptisée par s. Patrice ; elle ne voulait avoir d'époux que le créateur du soleil.

VI.

S Calétric (Caltry), évêque à Chartres.

VII.

S Ultan, évêque à Ard Breacain, qui aimait les bains ascétiques glacés.

Ste Rhuddlad, vierge patronne de Llanrhuddlad.

IX.

Ste Ida, alsacienne, descendante de Charles Martel, veuve et bienfaitrice.

S Frezal, évêque à Mende, assassiné par un neveu pressé d'hériter.

S Sulpice, évêque à Bayeux, peut-être le même que s. Sulpice le Pieux à Bourges.

XII.

Ste Rosalia, solitaire près de Palerme, dont elle est patronne, invoquée contre la peste, depuis que le fléau cessa en 1624 lors d'une procession de ses reliques.

XVI.

Bse Caterina Mattei, tertiaire dominicaine et mystique piémontaise, stigmatisée.

XVII.

B Nicolò Rusca, prêtre, martyr en Suisse, béatifié en 2013.

XVIII.

B Scipion-Jérôme Brigeat de Lambert, doyen du chapitre à Avranches, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bse Dina Bélanger (Marie de Sainte-Cécile-Romaine, 1897-1929), canadienne, élève de piano et d'harmonie au conservatoire de New-York, religieuse de la congrégation de Jésus-Marie, béatifiée en 1993.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Ouvriers du Sacré-Cœur : près de Castellón, José Pascual Carda Saporta (*1893) ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près d’Alicante, Francisco Sendra Ivars (*1899) ;

Capucins : près de Valencia, le prêtre José Bleda Grau (Berardo de Lugar Nuevo de Fenollet, *1867) ;

- béatifié en 2007 :

Trinitaires : près de Jaén, le prêtre José Vicente Hormaechea Apoita (José de Jésus-Marie, *1886) ;

- béatifiés en 2013 :

Mineurs Franciscains : près de Murcia, le prêtre Pedro Sánchez Barba (*1895), et le clerc Baltasar Mariano Muñoz Martínez (Buenaventura, *1912) ;

Fr.Maristes : aux Asturies, Restituto Santiago Allende (*1902) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Facundo Fernández Rodríguez, Juan Muñoz Quero et Juan Moreno Juárez (*1869, 1876, 1891) ;

- béatifié en 2019 :

Séminariste : à Gijón, Luis Prado García (*1914).

05 SEPTEMBRE

I.

S Romulus, intendant du palais de Trajan, à qui il reprocha sa cruauté, martyr.

Ste Raïssa, martyre à Alexandrie, une des quatre filles de l'apôtre Philippe (ou bien : IV., fille d'un prêtre de Tamieh, sur la frontière du désert de Libye).

IV.

SS Eudoxe, Zénon, Macaire, martyrs à Mélitène.

S Anianus, évêque à Besançon., constructeur de l'église des ss. Ferréol et Ferjeux.

SS Urbanus, Theodoros, Menedemos, trois des quelque quatre-vingts clercs et laïcs entassés sur un vaisseau qu'on fit brûler en mer près de Nicomédie.

?

SS Acontus, Nonnus, Herculanus et Taurinus, martyrs à Porto.

S Quintus, martyr à Capoue.

V.

S Taurin, énigmatique évêque à Auch. 

S Arateur, évêque à Verdun.

VI.

S Génébaud, premier évêque à Laon : il avait épousé la nièce de s.Remi et ils vivaient séparés, voulant être consacrés à Dieu ; s.Remi le consacra évêque du nouveau diocèse ; Génébaud reçut souvent sa femme : il en eut un fils et une fille, qu'il appela Larron et Vulpecula ; il avoua sa faute à Remi, qui le fit enfermer dans une cellule avec un lit en forme de cercueil, pendant sept ans, au bout desquels un ange avertit Remi de délivrer Génébaud ; il reprit ses fonctions, mourut en paix et son fils lui succéda.

VII.

S Anséric, évêque à Soissons.

S Bertin, abbé à Sithiu.

?

Ste Obdulia, vierge à Tolède. 

X.

Ste Madruyna, abbesse à Barcelone et martyre : faite esclave à Majorque, elle s'enfuit, mais fut blessée et en mourut.

XI.

S Alberto, abbé à Butrio, qui changea l'eau en vin pour prouver son innocence.

XII.

B Giovanni il Bono de Siponte, fondateur du monastère Saint-Michel sur la côte dalmate.

XIV.

B Gentile de Matelica, franciscain italien martyr en Perse.

XVII.

B William Browne, laïc anglais martyr, pendu à Ripon.

XVIII.

B Florent Dumontet de Cardaillac, aumônier de la comtesse de Provence, déporté aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

SS Phêrô Nguyên Van Tu et Giuse Hoàng Luong Canh, l'un prêtre dominicain et l'autre médecin, vietnamiens martyrs, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2017 :

Clarétains : près de Barcelone, les prêtres Josep Puig Bret, Mateu Casals Mas, Jaume Girón Puigmitjà (*1860, 1883, 1887) ; les profès Josep Clavería Mas, Joan Rafí Figuerola, Josep Solé Maimó, Josep Cardona Dalmases (*1875, 1885, 1890, 1916).

Bse Agnes Gonxha Bojaxhiu (Mère Teresa de Calcutta, 1910-1997), d'origine albanaise, religieuse en Irlande chez les sœurs de Notre-Dame de Lorette, puis fondatrice à Calcutta d'une double congrégation de Missionnaires de la Charité au service des malades et des abandonnés ; béatifiée en 2003, canonisée en 2016.

06 SEPTEMBRE

-VI.

S Zacharie, un des “Douze Petits Prophètes” de l’Ecriture ; il exhorta les Juifs à reconstruire le Temple, comme Aggée, près duquel il repose.

I.

SS Onésiphore (et Porphyre ?), l'un disciple de s.Paul (cf. 2 Tim 1:16-18), l'autre moins connu.

III.

SS Sanctien et Augustin, martyrs près de Sens, d'origine espagnole.

?

S Frontignan, martyr à Alba Pompea.

V.

SS Donatianus, Præsidius, Mansuetus, Germanus, Fusculus, Lætus, évêques en Afrique, martyrs des Vandales ariens.

S Pétrone, évêque à Vérone.

VI.

S Eleutherius, bénédictin à Rome, abbé à Spolète ; sa prière fit relever un mort et chasser un démon.

VII.

SS Félix et Augebert, esclaves anglais rachetés à Rome par s. Grégoire le Grand, missionnaires dans leur pays, massacrés près de Langres durant un de leurs voyages. 

S Cagnoald, frère de s. Faron et de ste Fare, disciple de s. Colomban à Luxeuil, évêque à Laon.

S Magnus, abbé à Füßen, invoqué contre les insectes nuisibles aux cultures.

S Fauste, abbé à Syracuse.

S Imbert, abbé à Nevers.

?

S Saffier, près de Bourges.

Ste Eve, martyre, patronne de Dreux.

Ste Impère, à Mauprevoir.

IX.

Ste Bega, vierge irlandaise, solitaire en Cumbria, sans doute à distinguer d’une sainte Begu, moniale à Hackness.

S Gondulphe, évêque à Metz.

XIII. 

B Liberato de Lauro, franciscain à San Liberato ; ses macérations excessives causèrent sa dernière maladie. 

XIX.

B Cho Hae-song Ioannes, laïc coréen martyr, par décapitation, béatifié en 2014.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près d’Alicante, Diego Llorca Llopis (*1896) ;

Mineurs Conventuels : près de Barcelone, le prêtre Cándido Rivera y Rivera (Pedro, *1912) (date incertaine) ;

Salésiennes : à Barcelone, Carmen Moreno Benítez et Amparo Carbonell Muñoz (*1885, 1893) (le 1er septembre au Martyrologe) ;

Laïcs : près de Valencia, Pascual Torres Lloret (*1885), père de famille, qui protégea le Saint-Sacrement chez lui.

- béatifié en 2007 :

Augustins : près de Gijón, le prêtre Vidal Ruiz Vallejo (*1892). 

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : près de Tarragona, Tomás Capdevila Miquel (*1903) ;

Capucins : aux Asturies, le prêtre Felipe Llamas Barrero (Domitilo, *1907).

 

 

B Jan Czartoryski (Michał, 1897-1944), prêtre dominicain polonais martyr, fusillé par les nazis, béatifié en 1999.

 

B Olinto Marella (1882-1969), prêtre italien d’une immense charité, suspendu injustement a divinis pendant seize ans puis réhabilité, béatifié en 2020.

 

B Tomás Ramírez Caba (1934-1980), père de famille guatémaltèque, martyr, béatifié en 2020.

 

07 SEPTEMBRE

III.

Ste Regina, martyre à Alésia. 

IV.

S Jean (Euéthios), martyr à Nicomédie.

S Sozon (Tarasius), martyr à Pompeiopolis.

SS Festus et Desiderius, martyrs à Bénévent, respectivement diacre et lecteur.

S Evurtius, évêque à Orléans.

S Augustal, évêque à Toulon.

S Viventius, évêque à Reims.

V.

S Gratus, évêque à Aoste et patron de la ville.

S Memorius, diacre à Troyes, massacré avec sept clercs par les Huns.

S Alpinus, évêque à Châlons-en-Champagne.

VI.

S Cloud, troisième fils de Clodomir, ermite à Nogent, plus tard Saint-Cloud.

S Faciolus (Faziol), vénéré en Sarthe.

Ste Carissime), recluse près de Albi.

VIII.

Ste Madelberte, abbesse à Maubeuge, fille des ss. Vincent de Soignies et Valtrude, nièce de ste Aldegonde, sœur des ss. Landry, Adeltrude (à laquelle elle succéda), et Dentelin.

S Hilduard, abbé-évêque à Dickelvenne.

SS Alcmond et Tilbert, évêques à Hexham.

X.

S Gauzelin, évêque à Toul, réformateur des abbayes.

XIII.

S Giovanni de Lodi, compagnon de voyage de s. Pier Damiani, évêque à Gubbio, ce dont il mourut peu après.

S Etienne de Châtillon, chartreux, prieur, évêque à Die.

XVII.

SS István Pongrácz, Melchior Grodziecki et Marek Križevčanin, martyrs en Hongrie (maintenant en Slovaquie), horriblement torturés par des protestants ; István était un jésuite hongrois, Melchior un jésuite tchèque, Marek un chanoine croate ; canonisés en 1995.

Bx Thomas Tsuji, prêtre jésuite japonais, avec son hôte Ludovicus Maki et son fils Ioannes, brûlés vifs à Nagasaki.

Bx John Duckett et Ralph Corby, prêtres anglais (Ralph était jésuite), martyrs à Tyburn ; au ministre qui voulait discuter, John répondit : "Sir, je ne viens pas ici pour apprendre ma foi, mais pour mourir en la professant."

XVIII.

Bx Claude-Barnabé Laurent de Mascloux, chanoine en Haute-Vienne, et François d'Oudinot de la Boissière, chanoine à Limoges, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

XIX.

B Giovanni Battista Mazzucconi, prêtre milanais, missionnaire martyr en Océanie, béatifié en 1984.

XX.

Bse Eugenia Picco (Anna Eugenia, 1867-1921), fille d'un père aveugle et musicien à la Scala de Milan, et d'une mère frivole ; religieuse puis supérieure des Petites Filles des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, elle enseigna la musique, le chant et le français ; béatifiée en 2001.

B Ignacy Klopotowski (1866-1931), prêtre polonais très actif pour soulager les misères du peuple, fondateur des Sœurs de la Bse Vierge Marie de Lorette, béatifié en 2005.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiée en 2001 :

Carmélites de la Charité : près de Valencia, Ascensión Lloret Marcos (A. de Saint Joseph Calasanz, *1879) ;

  - béatifiés en 2007 :

Fr. Mineurs : près de Guadalajara, le prêtre Félix Gómez-Pinto Piñero (*1870) ;

Carmes déchaux : à Tolède, le prêtre Gregorio Sánchez Sancho (Tirso de Jésus Marie, *1899) ; à Barcelone, le prêtre Antonio Bonet Seró (Antonio María de Jésus, *1907), et le profès Josep María Masip Tamarit (Marçal de Sainte-Anne, *1914) ;

- béatifiés en 2013 :

Lasalliens : à Madrid, Alberto José Larzábal Michelena (Junián Alberto) et Eusebio Angulo Ayala (Luis Victorio) (*1893, 1894).

08 SEPTEMBRE

-I.

Nativité de la Très Sainte Vierge Marie.

IV.

S Hadrianus, fils de l'empereur Probus, martyrisé à Nicomédie pour avoir reproché à Licinius la persécution contre les Chrétiens.

SS Petros, évêque en Alexandrie, Faustos, Dios et Ammon (et Neoterios ?), martyrs en Alexandrie.

V.

S Sahac, évêque en Arménie, fidèle à la doctrine proclamée à Ephèse et mort en exil.

S Kingsmark, chef gallois.

VIII.

S Serge Ier, pape (687-701), d'origine syriaque ; à Rome, il faisait partie de la schola cantorum ; il aurait fait introduire le chant de l'Agnus Dei à la Messe et réglé des fêtes mariales (Annonciation, Dormition, Nativité, Purification).

S Corbinien, moine, puis évêque à Freising en Bavière.

Ste Beline, bergère et martyre à Landreville.

S Vidian, martyr à Martres-Tolosane.

XI.

B Pierre de Chavanon, chanoine régulier à Pétrac, dont la vie pure et austère tranchait sur la corruption de l'époque ; il fonda un monastère de Chanoines réguliers à Pébrac.

XV.

Bse Sveva Feltria-Sforza (Serafina), de la famille des Colonna ; elle dut quitter son mari à vingt-deux ans pour être clarisse, devint abbesse et patronne de Pesaro.

B Alain de la Roche, dominicain breton, à l'origine de la dévotion du rosaire, dont il attribuait la paternité à s. Dominique lui-même.

XVI.

S Tomás de Villanueva, augustin espagnol, évêque à Valencia pour le renouveau duquel il travailla beaucoup et où il ramena de nombeux prêtres à leur ministère.

Bx Thomas Palaser, prêtre, John Norton et John Talbot, laïcs, martyrs anglais, béatifiés en 1987.

XVII.

S Pierre Claver, jésuite catalan, apôtre des Noirs victimes de la traite : il signait "Petrus Claver, Æthiopum semper servus" et estimait en avoir baptisé trois-cent mille ; il avait appris l'idiome de l'Angola et prit jusqu'à dix-huit interprètes pour les autres idiomes ; fêté le 9 septembre.

Bx Antonio de Saint-Bonaventure, convers franciscain espagnol, Francisco (Domingo) Castellet, prêtre dominicain espagnol, et leurs compagnons japonais : Dominicus de Saint-François (frère franciscain), Thomas de Saint-Hyacinthe et Antonius de Saint-Dominique (frères dominicains, d'une vingtaine d'années), Lucia (ou Ludovica, veuve très âgée), Ioannes Tomashi (leur guide, avec ses quatre fils de 16 à 7 ans qui furent décapités avant lui : Dominicus, Michaël, Thomas, Paulus), Ioannes Imamoura, Paulus Sadayū Aibara (marinier) et ses deux fils Romanus Aibara et Leo Aibara, Matthaeus Alvarez Anjin (marinier), Michaël Yamada Kasahashi (avec son fils de trois ans, Laurentius), Ludovicus Nihashi (avec ses deux fils de 2 et 5 ans, Dominicus et Franciscus). 

XIX.

B Frédéric Ozanam, né à Milan, fondateur infatigable des conférences de Saint-Vincent de Paul, béatifié en 1997.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1993 :

Lasalliens : près d’Almería, Adrián Saiz y Saiz (Teodomiro Joaquín) et Eusebio Alfonso Uyarra (Evencio Ricardo) (nés en 1907) ;

- béatifiés en 2001 :

Fr. Mineurs : près de Castellón, Pascual Fortuño Almela (*1886) ;

S. des Vieillards Abandonnés : près de Valencia, Josefa Ruano García (J. de Saint Jean de Dieu) et Dolores Puig Bonany (María D. de Sainte Eulalie (*1854, 1857) ;

Laïcs : près d’Alicante, Marino Blanes Giner (*1888) et près de Valencia, Ismael Escrihuela Esteve (*1902), tous deux pères de familles ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : à Madrid, le clerc Teódulo González Fernández (*1911) ;

Carmélites de la Charité : à Barcelone, Apolonia Lizárraga Ochoa de Zabalegui (A. du Saint-Sacrement, *1867) ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : près de Barcelone, Josep Padrell Navarro (*1898) ;

Fils de la Sainte-Famille : près de Barcelone, Segimon Sagalés Vilá (*1888) ;

Fr. Maristes : à Barcelone, Máximo Aranda Modrego (Justo Pastor) et Maximiano Dronda Leoz (Alipio José) (*1907, 1916) ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, José Castaño Galera (*1870).

B Adam Bargielski (1903-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Władisław Błądziński (1908-1944), prêtre polonais de la congrégation de Saint-Michel Archange, déporté à Groß Rosen, précipité et martyrisé au fond d'une carrière de pierres, béatifié en 1999.

09 SEPTEMBRE

III.    

S Gorgonius, martyr romain.

S Straton, martyr écartelé entre deux arbres.

?

S Iacintus, martyr en Sabine.

S Severianus, soldat en Arménie, martyr. 

SS Rufin et Rufinien, frères martyrs.

VI.

S Ciarán, un des douze apôtres de l'Irlande , abbé à Clonmacnoise.

VII.

Ste Onnen, fille du roi breton Judaël, vierge invoquée contre l'hydropisie.

S Ulphace, ermite près de Apiacum.

VIII.

Ste Osanne, irlandaise ou écossaise, vierge à Jouarre. 

S Bettelin, ermite à Croyland.

X.

Ste Wulftrude, abbesse à Wilton après avoir été de force épouse du roi Edgar, et mère de ste Edith.

XI.

Ste Wulfhilde, abbesse à Barking, dont elle fut un temps expulsée injustement ; parfois on l'identifie avec Ste Wulftrude (cf. ci-dessus).

XII.

Ste María de la Cabeza, veuve de s.Isidore le Laboureur en Espagne, invoquée contre les maux de tête.

B Geoffroy, bénédictin à Cerisy, successeur du b.Vital à Savigny.

XVI.

B George Douglas, prêtre écossais martyr, pendu, béatifié en 1987.

XIX.

B Pierre Bonhomme, prêtre à Gramat, fondateur d'un collège pour garçons et de la congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Calvaire, pour les vieillards et les malades, béatifié en 2003.

B Jacques-Désiré Laval, médecin, curé en Normandie, missionnaire sur l'Ile Maurice où il sut s'adjoindre des collaborateurs laïcs en de nombreux domaines, béatifié en 1979.

XX.

B Francisco Gárate Aranguren (1857-1929), frère jésuite espagnol, portier très aimable et surnommé Frère Courtoisie, béatifié en 1985.


B José Flores Beltrán (1876-1936), prêtre, martyr près d’Almería, béatifié en 2017.

B Joan Vilá Colomé (Josep, 1880-1936), prêtre capucin, martyr à Barcelone, béatifié en 2015.

B Miguel Beato Sánchez (1911-1936), jeune prêtre, martyr près de Toledo, béatifié en 2007.

Bse Emma Üffing (Maria-Euthymia, 1914-1955), des Sœurs de la Miséricorde de Münster, infirmière, surtout durant la guerre mondiale, béatifiée en 2001.

10 SEPTEMBRE

I.

SS Apelle, Luc, deux des soixante-douze disciples du Christ, et Clément, respectivement évêques à Smyrne, Laodicée et Sardique, martyrs.

S Barypsapas, solitaire à qui échut une gourde contenant le sang et l'eau échappés du côté du Christ en croix ; la relique serait arrivée enfin à Constantinople.

III.

S Nemesius, martyr en Alexandrie ; calomnié comme brigand, il fut accusé comme chrétien et brûlé au milieu de brigands.

Stes Ménodore, Métrodore et Nymphodore, sœurs vierges et martyres en Bithynie.

SS Nemesianus, deux Felix, Lucius, Litteus, Polianus, Victor, Iader, Dativus, évêques en Afrique, longuement persécutés.

V.

S Agabius, évêque à Novare.

S Véran , fils de s. Eucher et disciple de s. Salvien, évêque à Vence.

Ste Pulchérie, impératrice, partisane de l'orthodoxie contre le nestorianisme et le monophysisme.

VI.

S Finnian , évêque en Irlande, patron de l'Ulster.

S Salvius, abbé puis évêque à Albi ; au monastère, il fut mort et raconta ensuite comment des Anges l'avaient conduit aux cieux.

S Salvin, évêque à Mâcon.

Ste Candide la Jeune, à Naples.

VII.

S Théodard, évêque à Tongres, martyr.

VIII.

S Aubert, évêque à Avranches, qui fit bâtir sur le Mont Tombe une église dédiée à l'Archange Saint Michel ; on dit que l'Archange dut insister par trois fois pour le convaincre, et lui laissa la marque de son doigt sur le crâne, qui porte, depuis, un trou.

X.

S Frithestan, évêque à Winchester.

XI.

S Pierre, évêque à Compostelle.

XII.

B Serlon, abbé à Savigny, qui confédéra tous ses monastères à Cîteaux ; il obtint avec difficulté de se retirer du gouvernement.

S Cosma, sicilien, évêque missionnaire en Afrique. 

XIII.

B Oglerius, abbé cistercien à Lucedio ; il soutint que la Vierge Marie fut conçue hors du péché. 

XIV.

S Nicola de Tolentino, augustin, très austère pour lui-même, très bon pour les autres ; il révéla un jour que, petit, il voyait Jésus dans l'Hostie, mais plus par la suite.

XVII.    

Bx Sebastianus Kimura (premier prêtre japonais) avec cinquante-et-un compagnons, martyrs à Nagasaki ; ce jour a été appelé le Grand martyre ; vingt-deux prêtres et religieux furent brûlés à petit feu, les autres “seulement” décapités parce que complices, presque tous japonais : 

- Jésuites : Sebastianus Kimura (qu'on disait descendant du premier néophyte baptisé par s. François Xavier), Carlo Spinola (italien) ; d'autres religieux : Antonius Kyūni, Gundisalvus Fusaï Chōzō, Thomas Akahoshi, Petrus Sanpō, Michaël Satō Shunpō, Ludovicus Kawara Rokuemon, Ioannes Chūgoku ;

- Dominicains : Michele Orsucci (Angelo de s.Vincent Ferrer, italien), Alonso de Mena Navarrete, Francisco Morales Sedeño, Pedro Orfanel Prades (Jacinto), José Negro Maroto (J. de Saint-Hyacinthe), espagnols ; Ioannes Nagata Magoshichirō (Dominicus du Rosaire), Alexius Sanbashi Saburō et Thomas du Rosaire, convers ; 

- Franciscains : Pedro de Ávila, Vicente Ramírez de Saint-Joseph (espagnols), Lambert Trouvez (Richard de Sainte Anne, belge) ; 

- Laïcs catéchistes : Leo Satsuma ; Lucia de Freitas (seule femme brûlée) ; Antonius Sanga et son épouse Magdalena, Antonius Hamanomachi, dit Le Coréen, et son épouse Maria, avec leurs garçons Ioannes et Petrus, Paulus Nagaishi et son épouse Thecla avec leur garçon Petrus, Paulus Tanaka et son épouse Maria, Dominicus Yamada et son épouse Clara, Isabel Fernandes (épouse du b. Domingos Jorge) et son fils Ignatius de quatre ans, Maria Murayama (épouse du b. Andreas Murayama Tokuan), Agnes Takeya (épouse du b. Cosmas Takeya Sozaburō), Maria Yoshida (veuve du b. Ioannes Yoshida Shōun) ; d'autres sainte femmes : Dominica Ogata, Marina Maria Tanaura, Apollonia, Catharina ; ainsi que Jacques Chimba et Dominique Tamba, non béatifiés parce qu'ils demandèrent la décapitation au lieu du feu qui les effrayait ; 

- Laïcs : Dominicus Nakano (19 ans) fils du b. Matthias, Bartholomæus Kawano Shichiemon et son épouse Marina Maria Tanaura ; Damianus Tanda Yaichi et son petit garçon Michaël, Thomas Shichirō, Rufus Ishimoto, Clemens Ono et son fils Antonius de trois ans.

A noter aussi que deux autres religieux moururent en prison : Ambrosio Fernandes (coadjuteur jésuite portugais) et Juan de Saint-Dominique (dominicain espagnol).

Edward Barlow (Ambrose), bénédictin anglais à Lancaster, quatrième de quatorze enfants dont le grand-père était mort en prison pour sa foi, arrêté le jour de Pâques, martyr à Tyburn.

XVIII.    

B Jacques Gagnot (fr. Hubert de Saint-Claude), carme à Nancy, déporté aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : à Madrid, le prêtre Leoncio Arce Urrutia (*1899) ;

Ouvriers du Sacré-Cœur : près de Tarragona, Tomás Cubells Miguel (*1867) ;

Lasalliens : à Barcelone, Félix España Ortiz (Benito Clemente, *1889) ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Fernando González Ros (*1871).

11 SEPTEMBRE

III.

SS Felix, Regula (et Exuperantius ?), martyrs à Zürich ; ce serait un soldat de la légion thébéenne, avec sa sœur et leur domestique, patrons de Zürich.

IV.

SS Protus et Hyacinthus, eunuques d’Eugénie, la fille du préfet d’Alexandrie, martyrs. 

S Paphnuce, évêque en Egypte, partisan du non-célibat des prêtres déjà mariés avant leur ordination ; dans une première persécution il avait eu les muscles des jambes coupés et un œil crevé. 

V.

S Patiens, évêque à Lyon.

Ste Theodora, pénitente en Alexandrie ; elle vécut sous un nom masculin dans un monastère d'hommes, où elle accepta humblement d'élever l'enfant d'une prostituée qui prétendait l'avoir eu de “lui” (l'enfant devint plus tard abbé du monastère).

VI.

S Sacerdos, évêque à Lyon, qui se choisit son neveu Nicetius pour lui succéder.

S Deiniol, abbé et premier évêque à Bangor.

S Almire , ermite à Gréez-sur-Roc.

S Alveus, solitaire près de Domfront.

VII.

S Vincent, abbé à Léon et martyr des Ariens.

S Adelphius, abbé à Remiremont, retiré à Luxeuil.

S Leudin (Bodon), frère de ste Salaberge, d'abord marié puis moine à Laon, évêque à Toul.

IX.

S Willibert, évêque à Cologne.

X.

S Elia le Spéléolote, ermite en Calabre.

XIII.

B Ludwig de Thuringe, époux de ste Elisabeth de Hongrie, mort en se rendant à la Croisade.

Ste Sperandea, abbesse bénédictine à Cingoli, mystique.

XVII.

Bx Gaspar Coteda, catéchiste, et deux enfants de douze et sept ans : Franciscus Takeya et Petrus Kawano, martyrs à Nagasaki, qui avaient échappé au Grand martyre de la veille.

B Miquel Gran (Bonaventura  de Barcelone), franciscain, réformateur de monastères en Italie ; il fut marié à dix-sept ans, mais veuf à dix-huit. 

XVIII.

B François Mayaudon, chanoine à Saint-Brieuc, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Jean-Gabriel Perboyre, prêtre lazariste, martyr en Chine, crucifié et étranglé, canonisé en 1996.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : à Barcelone, le convers Lorenzo Villanueva Larráyoz (Pedro de Alcántara, *1881) ;

- béatifié en 2001 :

Diocésains : près de Valencia, José María Segura Penadés (*1896) ; il avait lancé le patronage du Sacré-Cœur ;

- béatifiés en 2013 :

Ouvriers du Sacré-Cœur : près de Castellón, José Piquer Arnáu (*1881) et, près de Tarragona, Josep Pla Arasa (*1888) ;

Fr. Mineurs : près de Murcia, le prêtre Miguel Faúndez López (Antonio, *1907) ;

- béatifiés en 2017 :

Lazaristes : à Valencia, le prêtre Ráfael Vinagre Torres Muñoz (*1867) ;

- béatifiés en 2020 :

Dominicains : près d’Almería, les convers Fernando de Pablos Fernández et Ceferino Fernández Martínez (*1876, 1886).

12 SEPTEMBRE

Le Saint Nom de Marie, fête instituée en souvenir de la victoire contre les Turcs à Vienne (1683).

III.

SS Cronides, Leontios et Serapion, martyrs en Alexandrie, jetés en mer.

IV.

S Autonomos, évêque martyrisé à l'autel, en Bithynie.

S Eventius, évêque à Pavie, peut-être le même que Juvence (cf. 8 février).

S Salvinus, évêque à Vérone.

VI.

S Ailbe, évêque à Emly.

XI.

S Ebons, évêque à Barbastro, mort à Sarrancolin.

S Wye d'Anderlecht, sacristain flamand qui pèlerina à Rome et en Terre Sainte pour expier une erreur ; invoqué pour les étables, les laboureurs, les cochers.

XII.

B Mir, chanoine régulier près d'Avignon et près de Vich.

XIII.

S Thesaurus, abbé à Vallombreuse, décapité par les Guelfes de Florence.

XVI.

B Francesco de Caldarola, franciscain à Colfano, propagateur des monts-de-piété.

XVII.

Bx Apolinar Franco García, prêtre espagnol, les frères Petrus de Sainte-Claire et Franciscus de Saint-Bonaventure (franciscains), Tomás de Zumárraga (prêtre dominicain basque) et deux catéchistes entrés dans l'Ordre durant leur captivité : Dominicus Magoschichi et Matthæus (Mancius) Chiwiato de Saint-Thomas, brûlés vifs à Ōmura, deux jours après le "Grand Martyre" du 10 septembre à Nagasaki ; Apolinar était espagnol, Tomás basque.

XVIII.

B Pierre-Sulpice-Christophe Faverge (fr.Roger), frère des Ecoles Chrétiennes, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Peuranchiseuko Choe Gyeong-hwan, catéchiste coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

Bse Gertrude Prosperi (Maria Luisa), abbesse bénédictine à Trevi (Italie), où elle fit refleurir l'observance monastique ; âme mystique, elle a été béatifiée en 2012.

 

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2005 :

Lasalliens : près de Barcelone, Jaime Puigferrer Mora (Miquel de Jésus, *1898) ; près de Girona, Josep Plana Rebugent (Emeri Josep) et Julián Delgado Díez (Hugo Julián), (*1900, 1905) ;

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : près d’Albacete, Fortunato Arias Sánchez (*1892) ; près de Toledo, le sous-diacre Francisco Maqueda López (*1914) ;

- béatifiés en 2017 :

Lazaristes : à Barcelone, le prêtre Manuel Binimelis Cabré (*1892) ;

Clarétains : près de Barcelone, le prêtre Pere Sitjes Obiols (*1900) ;

- béatifié en 2020 :

Laïcs : près de Barcelone, Joan Roig i Diggle (*1917), jeune homme très eucharistique.

13 SEPTEMBRE

IV.

Dédicace de la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem.

S Ioulianos, martyr à Ancyre.

S Litorius, évêque à Tours, entre s. Gatien et s. Martin.

S Æmilianus, premier évêque à Valence.

V.

S Marcellinus, martyr à Carthage ; tribun et notaire, grand ami de s. Augustin et de s. Jérôme, accusé frauduleusement par les donatistes et exécuté, mais réhabilité l'année suivante par l'empereur Honorius.

S Maurilius, évêque à Angers, thaumaturge.

VI.

SS Nectaire et Evance, évêques à Autun.

VII.

S Amatus, ermite à Agaune, abbé à Habend (Remiremont). 

S Venerio, ermite en l'île de Tino.

S Amé, premier évêque à Sion : accusé à tort, exilé à Péronne puis à Bruel-sur-la-Lys, il y vécut en simple moine.

S Colombin, disciple de s. Colomban, abbé à Lure.

XVII.

Bse María de Jesús López de Rivas, carmélite à Tolède, conseillère du roi, prieure ; des calomnies la firent écarter de sa charge pendant vingt ans.

XVIII.

B Claude Dumonet, professeur au collège de Mâcon, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 1993 :

Lasalliens : près d’Almería, Bonifacio Rodríguez González (José Cecilio) et Bienvenido Villalón Acebrón (Aurelio-María) (*1885, 1890) ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : près de Tarragona, Joaquim Balcells Bosch (*1900) ;

Trinitaires : près de Ciudad Real, le convers Esteban Barrenechea Arriaga (de Saint-Joseph, *1880) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Luis Eduardo López Gascón, Pío Navarro Moreno, José Álvarez-Benavides de la Torre, Emilio Antequera Lupiáñez, Manuel Martínez Giménez, Francisco Rodríguez Martínez, Ramiro Argüelles Hevia, Juan Capel Segura, Juan Ibánez Martín, José Román García González, Joaquín Gisbert Aguilera, José Cano García (*1855, 1860, 1865, 1868, 1869, 1869, 1871, 1875, 1878, 1881, 1903, 1904).

14 SEPTEMBRE

III.

S Corneille, pape (251-253) : contesté à propos de la réadmission des apostats ("lapsi") repentis : Novatien accusait Corneille de laxisme, et Novat, de rigueur excessive ; exilé à Centum Cellæ (Civitavecchia), où il mourut ; fêté le 16 et mentionné au Canon Romain.

S Cyprien, évêque à Carthage, grand ami de s. Corneille, fêté avec ce dernier le 16 septembre et mentionné au Canon Romain.

IV.

S Maternus, évêque à Trèves, Tongres et Cologne.

S Jean Chrysostome, qui attirait les foules par son éloquence (d'où son surnom), évêque à Constantinople, exilé jusqu'à Cucuse par l'impératrice qui n'admettait pas ses reproches ; fêté le 13 septembre. 

S Criscentius, jeune martyr à Rome. 

VII.

Exaltation de la Sainte Croix du Sauveur ; déjà au IVe s. on montrait à l'"adoration" des fidèles, la Croix du Christ ; cette ostension reçut un nouvel éclat lorsque la précieuse relique fut rapportée à Jérusalem en 630 après que l'empereur Héraclius l'eut reprise au Perse Chosroès II.

IX.

S Odilard, évêque à Nantes.

X. 

S Cormac, évêque et roi à Cashel, martyr , c'est-à-dire tué au combat.

XIII.

B Alberto, évêque à Bobbio, puis Verceil, puis Jérusalem ; il fut assassiné pendant l’office de la Sainte-Croix.

XV.

Ste Notburge, servante en Bavière.

XVIII.

B Claude Laplace, prêtre à Moulins, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Gabriel-Taurin Dufresse, des Missions Etrangères de Paris, missionnaire en Chine, évêque et martyr ; pendant les trente années de son apostolat, les baptêmes passèrent d'environ sept-cents à dix-sept-mille ; canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

Bx Yi Yang-deung Petrus, Gim Jong-ryun Lucas et Heo In-baek Iacobus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX. 

   

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : à Madrid, le prêtre Manuel Álvarez y Álvarez (*1871), et le profès Teófilo Montes Calvo (*1912) ;

Marianistes : à Madrid, les profès Florencio Arnáiz Cejudo, Joaquín Ochoa Salazar et Sabino Ayastuy Errasti (*1909, 1910, 1911) ;

- béatifié en 2013 :

Lasalliens : à Madrid, Pedro Bruch Cotacáns (Anastasio Pedro, *1869).

15 SEPTEMBRE

I.

Notre Dame des sept Douleurs, qui sont, à quelques variantes près : la prophétie de Syméon, la fuite en Egypte, la perte de Jésus au Temple, la rencontre de Jésus sur le chemin du Calvaire, le crucifiement, la descente de la Croix, la mise au Tombeau. 

II.    

S Nicomedes, prêtre romain, martyr.

III.

S Valerianus, chrétien emprisonné à Lyon, délivré par un ange, arrêté et martyrisé à Tournus.

IV.

S Porphyre, mime, qui se convertit au moment de se faire baptiser par dérision et fut décapité sur le champ.

SS Strato, Valerius, Macrobius et Gordianus, martyrs à Tomes.

S Niketas, Goth, martyr.

S Alpinus, évêque à Lyon.

S Hernin, ermite en Bretagne, patron de Locarn.

VI.

S Evre, évêque à Toul, frère de ste Aprona.

S Merinus, abbé ou évêque en Ecosse, patron de Paisley.

VII.

S Ribert, abbé à Varenne.

S Achard, abbé à Jumièges, où vivaient neuf-cents moines et quinze-cents domestiques.

IX.

SS Emilas, diacre, et Jeremías, martyrs à Cordoue.

XIV.

S Rolando de’ Medici, ermite à Borgo San Donnino, mystique ; il ne se confessait pas pour “obéir à Dieu” et pratiquait des pénitences incroyables.

XVI.

Ste Caterina Fieschi-Adorno, gênoise, mystique, connue pour ses visions sur le Purgatoire. 

XVII.

B Camillo Costanzo, jésuite calabrais, missionnaire au Japon, brûlé vif ; au moment d'expirer, il répétait "Sanctus, sanctus, sanctus". 

Bx Juan Bautista et Jacinto de los Ángeles, pères de famille et catéchistes mexicains martyrs, béatifiés en 2002.

XX.

B Anton Maria Schwartz (1852-1929), autrichien, fondateur de la congrégation de Saint-Joseph-Calasanz (Kalasantiner), pour les apprentis et les ouvriers, béatifié en 1998.

 

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Diocésains : près de Valencia, Pascual Penadés Jornet (*1894) ;

- béatifié en 2013 :

Mercédaires : près de Teruel, le prêtre Mariano Alcalá Pérez (*1867) ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Antonio Sierra Leyva (*1876).

 

B Paolo Manna (1872-1952), missionnaire italien en Birmanie, premier supérieur général de l'Institut Pontifical des Missions Etrangères (PIME), fondateur de l'Union pontificale missionnaire, de revues missionnaires, du séminaire du Sacré-Cœur à Ducenta pour les Missions étrangères, béatifié en 2001.

B Giuseppe Puglisi (1937-1997), prêtre, martyr à Palerme, béatifié en 2013.

16 SEPTEMBRE

III.

S Priscus, premier évêque à Nocera, dont il est le patron principal ; on ne sait s’il fut martyr.

IV.

SS Abundius et Abundantius, avec Marcianus et Johannes, martyrs romains.

Ste Euphemia, vierge et martyre à Chalcédoine.

?

SS Victor, Felix, Alexander et Papias, martyrs à Rome.

V.

Ste Camelle, martyre à Ricaud, invoquée contre les maladies des yeux.

S Nynia, évêque écossais, d'origine bretonne. 

VI.

S Principe, évêque au Mans : il eut quelques difficultés avec Clovis, qui avait fait assassiner au Mans son parent Rignomer, frère du roi de Cambrai.

VIII.

Ste Eugénie, abbesse au Mont Sainte-Odile.

IX.

SS Rogelio et Servodeo (Abdallah), martyrs à Cordoue pour avoir osé prêcher l'Evangile dans la mosquée.

X.

Ste Ludmilla, grand-mère de s. Venceslas : la mère de celui-ci, païenne, la fit assassiner.

Ste Edith, vierge anglaise à Wilton, fille du roi Edgar.

XI.

S Victor III, pape éphémère († 1087), après avoir été un brillant abbé au Mont-Cassin.

XII.

S Vital, fondateur et abbé à Savigny.

XIII.

S Martín dit Sacerdos, abbé cistercien à Huerta, puis évêque à Sigüenza, d'où il retourna à son abbaye.

XV.

B Louis Aleman, évêque en Arles ; de bonne foi il combattait la primauté romaine au profit de la suprématie du concile.

XVII.

Bx Dominicus Shobioye, Michaël Timonoya et son fils Paulus, martyrs à Nagasaki.

S Juan Macías, berger espagnol, frère convers dominicain à Lima et portier.

XIX.

Kim Tae-gŏn Andreas, premier prêtre coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Piaristes : près de Barcelone, le prêtre Ignasi Casanovas Perramón (*1893) ;

- béatifiés en 2001 :

Amigoniens : près de Valencia, le prêtre Salvador Ferrer Cardet (Laureano María de Burriana, *1884) ; les profès Manuel Ferrer Jordá (Benito María de Burriana, *1872) et Pablo Martínez Robles (Bernardino María de Andújar, *1879) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Antonio Martínez García (*1892) ;

Clarétains : près de Barcelone, Joan María Alsina Ferrer, prêtre, et Antoni Perich Comas, profès (*1874 et 1911).

17 SEPTEMBRE

IV.

S Satyrus, frère de s. Ambroise, juriste, qui voulut rester célibataire. 

Ste Théodora, dame romaine qui s'était mise au service des martyrs.

VII.

S Flaceau, prêtre au Mans.

VIII.

S Lambert, évêque à Maastricht, dont il fut éloigné un temps à cause du maire du palais ; un domesticus du domaine royal le fit égorger.

S Rodingus, peut-être irlandais, fondateur et abbé à Beaulieu-en-Argonne.

IX.

Ste Columba, martyre à Cordoue, où ses frère et sœur étaient abbé et abbesse.

X.

S Unni, évêque à Hambourg, successeur de s. Oscar et missionnaire en Scandinavie.

XII.

S Regnauld, chanoine régulier à Soissons, ermite dans la forêt de Craon, puis à Mélinais.

XIII.

Ste Hildegard de Bingen, mystique, auteur de divers ouvrages de médecine et pour le chant,  proclamée Docteur de l’Eglise en 2012.

XV.

B Cherubino Testa, des ermites augustins près de Turin.

S Pedro de Arbués, espagnol, chanoine à Saragosse où il devint le premier Inquisiteur, ce qui lui valut un complot, et le martyre : il mourut en priant pour ses ennemis.

XVII.

S Roberto Bellarmino, troisième de douze enfants d'une famille toscane, jésuite, évêque à Capoue, cardinal et Docteur, auteur d'un "Petit catéchisme", traduit en soixante-deux langues.

XVIII.

S Emmanuel Nguyễn Vǎn Triệu, prêtre martyr en Cochinchine, ancien garde du corps du mandarin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

S Jan (Stanislaw) Papczynski, fondateur polonais des Clercs de l'Immaculée Conception (pères mariens), béatifié en 2007, canonisé en 2016.

XIX.

S Francesco Maria da Camporosso, berger, capucin à Gênes, surnommé le “Padre santo” ; il s'offrit à Dieu au moment d'une épidémie, qui s'arrêta juste après sa mort.

S Zygmunt Szczesny Felinski, évêque à Varsovie, originaire de l'actuelle Ukraine, longtemps exilé en Sibérie par le pouvoir tsariste, fondateur de la Famille de Marie, pour les enfants et les pauvres, béatifié en 2002, canonisé en 2009.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près de Castellón, Juan Ventura Solsona (*1875), un temps envoyé au Mexique ;

Amigoniens : près de Madrid, le prêtre Timoteo Valero Pérez (*1901) ;

- béatifié en 2007 :

Laïcs : près de Ciudad Real, Álvaro Santos Cejudo Moreno Chocano (*1880).

B Zygmunt Sajna (1897-1940), prêtre polonais martyr, fusillé par les nazis, béatifié en 1999. 

Bse Rosa Maria (Leonella) Sgorbati (1940-2006), missionnaire italienne martyre, abattue à Mogadiscio, béatifiée en 2018.

18 SEPTEMBRE

Ste Ariadni (Maria), servante, martyre en Phrygie.

III.

S Ferreolus, tribun militaire, martyr à Vienne.

Stes Sophie et Irène, peut-être martyres, mais on ne sait rien de plus. 

IV.

S Okeanus, martyr à Nicomédie.

S Eustorgius, évêque à Milan, ferme adversaire de l'arianisme.

VI.

S Senarius, évêque à Avranches.

S Ferréol, évêque à Limoges.

VII.

SS Walbert et Bertille, époux, parents des stes abbesses Aldegonde et Waudru.

S Eumenios, évêque à Gortyne.

IX.

Ste Richarde, impératrice, fondatrice d'une abbaye à Andlau ; une ourse avec ses petits en aurait indiqué l'endroit : longtemps, on y élevait un ours, en souvenir.

XVII.

S Giuseppe de Cupertino, mystique franciscain et thaumaturge, parfois même suspecté par les autorités vaticanes, mais consulté par des Princes et des Cardinaux.

XIX.

Ɖaminh Trạch (Ɖoài), prêtre dominicain tonkinois, martyr béatifié en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : près de Madrid, le profès Jacinto Hoyuelos Gonzalo (*1914) (le 17 septembre au Martyrologe).

- béatifié en 1995 :

Marianistes : près de Ciudad Real, le profès Carlos Eraña Guruceta (*1884) ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près de Valencia, José García Mas et Fernando García Sendra (*1896, 1905) ;

Amigoniens : près de Valencia, les prêtres Salvador Chuliá Ferrandis (Ambrosio María de Torrent) et Vicente Jaunzarás Gómez (Valentín María de Torrent) (*1866, 1896) ; les profès José María Llópez Mora (Recaredo María de Torrent), Vicente Gay Zarzo (Modesto María de Torrent, et Justo Lerma Martínez (Francisco María de Torrent) (*1874, 1885, 1886) ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : à Madrid, le prêtre Salvador Fernández Pérez (*1870).

Lasalliens : près de Tarragona, Lucas Martín Puente (Anastasio Lucas), Sebastián Obeso Alario (Honorio Sebastián), Juan Pérez Rodrigo (Nicolás Adriano) et Herman José Fernández Sáenz (Clemente Faustino (*1908, 1910, 1914, 1915) ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Manuel Alcayde Pérez et Melitón Martínez Gomez (*1869, 1878) ;

- béatifié en 2018 :

S.Pierre-aux-Liens : près de Téruel, le frère convers Ismael Tajadura Marcos (Estanislao Kostka, *1902).

 

B Józef Kut (1905-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

19 SEPTEMBRE

III.

S Trophimos, martyr à Synnada en Phrygie.

S Sabbatius, martyr à Antioche de Pisidie.

S Théodore, évêque à Vérone.

IV.

S Ianuarius, évêque à Bénévent, martyr avec les ss. Festus, Desiderius, Sosius (Sossus), Proculus, Eutychius ; il est patron principal de Naples, où chaque année son sang se liquéfie trois fois : le 1er samedi de mai, le 19 septembre, le 16 décembre.

SS Peleus, Nilus, Elia et Patermuthius, martyrs en Palestine ; Peleus et Nilus étaient évêques en Egypte, et Elia prêtre.

Ste Susanne, martyre à Eleuthéropolis.

V.

S Eustochius, évêque à Tours après Martin et Brice.

S Miletus, évêque à Trèves.

VI.

S Seine, prêtre à seize ans, fondateur d'un monastère qui portera son nom, jusqu'à la Révolution. 

S Marianus, ermite en Berry , vénéré à Evaux.

S Jean, évêque et martyr à Spolète.

VII.

S Goëry (Abbo), évêque à Metz ; auparavant il avait eu deux filles.

S Théodore, évêque à Cantorbury, originaire de Tarse, gloire de l'époque, surnommé “le philosophe”, organisateur de l'église d'Angleterre, favorisant les écoles et le chant grégorien.

IX.

Ste Pomposa, martyre à Cordoue ; elle était consacrée à Dieu ainsi que toute sa famille. 

X.

S Lantpert, évêque à Freising.

Ste Lucie, vierge écossaise et bergère près de Verdun ; les femmes l'invoquent pour avoir des enfants (ainsi naquit le fils d’Anne d'Autriche, futur Louis XIV).

XI.

S Ciriaco, abbé en Calabre.

S Arnoul, bénédictin, évêque à Gap, en remplacement de l'évêque simoniaque déposé, patron principal de Gap.

XIII.

Ste María de Cervelló, espagnole de l'ordre de Sainte-Marie de la Merci, surnommée Marie du secours, pour les grâces qu'elle obtient. 

XVI.

S Alonso de Orozco, espagnol, ermite de Saint-Augustin, prédicateur officiel de la cour, mort plus que nonagénaire, canonisé en 2002.

XIX.

S Hyŏn Sŏng-mun Carolus, catéchiste coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

Ste Émilie de Rodat (Amélie), fondatrice de la congrégation de la Sainte-Famille de Villefranche-de-Rouergue, pour l'éducation et la scolarisation des enfants pauvres.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 2001 :

Piaristes : à Madrid, María Encarnación de la Yglesia de Varo (María de Jesús, *1891), et deux anciennes élèves de l'école : Dolores et Consuelo Aguiar-Mella Díaz (nées en Uruguay en 1897 et 1898) ;

Laïques : près de Valencia, Francisca Cualladó Baixauli (*1890), couturière engagée dans les œuvres ;

- béatifié en 2020 :

Diocésains : près de Grenade, le prêtre José Becerra Sánchez (*1875).

20 SEPTEMBRE

II.

S Eustachios, général romain, avec son épouse Theopisti et leurs enfants Agapitos et Theopistos, dont l'histoire assez rocambolesque fut très célèbre.

SS Fausta et Evilasios, martyrs à Cyzique.

SS Théodore et sa mère Philippa, martyrs à Pergé.

III.

S Dorymedont, martyr à Synnada en Phrygie.

V.

S Glycère, évêque à Milan.

S Montan, moine gaulois dans la Meuse : aveugle, il annonça à ste Célinie, déjà vieille, la naissance d'un fils, ce dernier fut Remi qui, enfant, frotta les yeux de Montan avec du lait de sa mère et le guérit.

VIII.

SS Hypathios, évêque, et Andreas, prêtre, ascètes renommés d'Asie Mineure, martyrs de l'iconoclasme : on les tortura avant de les livrer aux chiens, à Constantinople.

XII.

S Adelpreto, évêque à Trente, martyrisé par une ligue anti-impérialiste ; tous ne sont pas d'accord pour sa canonisation.

XVI.

B Thomas Johnson, chartreux martyr à Londres. 

XVIII.

B Francisco de Posadas, dominicain espagnol, mystique.

XIX.

S Jean-Charles Cornay, poitevin, missionnaire au Tonkin et martyr, taillé en pièces et décapité, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

SS Nam Kyŏng-mun Petrus et Han I-hyŏng Laurentius, catéchistes ; U Sur-im Susanna, Im Ch’i-p’ek Iosephus, Kim Im-i Theresia, Yi Kan-nan Agatha, Chŏng Ch’ŏr-yŏm Catharina, laïcs coréens, faisant partie des cent-trois martyrs canonisés en 1984 et fêtés en ce jour ; fait unique dans l'histoire du catholicisme, l'Église en Corée naquit sur l'initiative d'un diplomate laïc ; il faut rappeler aussi que plus de dix-mille chrétiens moururent durant les persécutions.

XX.

S José María de Yermo y Parres (1851-1904), prêtre mexicain, fondateur des Servantes du Sacré-Cœur et des Pauvres, béatifié en 1990, canonisé en 2000.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiée en 2007 :

Salésiens : près de Cordoue, Teresa Cejudo Redondo de Caballero (1890-1936), tertiaire ;

- béatifié en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Andrés Molina Muñoz (*1909).

Bse Anna Maria Tauscher van den Bosch (Maria Teresa de Saint Joseph, 1855-1938), de père et grand-père pasteurs luthériens hollandais, fondatrice de la congrégation des Sœurs Carmélites du Divin Cœur de Jésus, béatifiée en 2006.

21 SEPTEMBRE

-VIII.

S Jonas, un des “Douze Petits Prophètes” de l’Ecriture.

I.

S Matthieu, apôtre et évangéliste, évangélisateur de l'Ethiopie.

Ste Iphigénie, vierge éthiopienne de sang royal, baptisée par s. Matthieu.

II.

S Quadratus, le premier apologiste connu, mais dont on a perdu l'ouvrage qu'il adressa à l'empereur Hadrien.

S Pamphilius, martyr romain.

S Alexander, martyr près de Rome.

SS Isace (martyr) et Mélèce, évêques en Chypre.

S Eusèbe, martyr en Phénicie.

IV.

SS Eusebios, Nestabios, Zenon, et Nestor, martyrs horriblement torturés à Gaza.

S Francaire, père de s. Hilaire, en Poitou.

SS Bonose et Maximilien, soldats, martyrs pour avoir maintenu la croix sur leur étendard. 

V.

S Grégoire, évêque à Amnice, venu mourir à Tallard.

S Castor, évêque à Apt, pour qui son ami Cassien écrivit les Institutions Cénobitiques et autres Conférences des Pères.

VI.

S Cadoc (Docus), fondateur d'une église, d'un monastère et d'une école à Llan-Carvan.

S Fragan, père de s. Guénolé, en Bretagne.

VII.

S Landelin, ermite irlandais assassiné à Ettenheimmünster.

VIII.

S Gérulphe, jeune flamand, frappé par son oncle.

IX.

Ste Maure, vierge à Troyes ; elle avait le don des larmes, qui firent des miracles.

XV.

B Marco Scalabrini de Modène, dominicain : il ressuscita un petit enfant, dont la sœur témoigna du miracle.

XIX.

SS François Jaccard, de Haute-Savoie, prêtre et missionnaire en Indochine, et Tôma Trân vǎn Thiện, séminariste de dix-huit ans, martyrs en Annam, étranglés, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

SS Laurent-Marie-Joseph Imbert, évêque, Pierre-Philippe Maubant et Jacques-Honoré Chastan, prêtres, missionnaires en Corée, martyrs canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre. 

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Laïques : près de Valencia, Manuel Torró García (*1902) et Vicente Galbis Gironés (*1910) ;

- béatifiés en 2007 :

Fr. Mineurs : près de Badajoz, le prêtre José María Azurmendi Mugarza (*1870) ;

Augustins : à Cuenca, les prêtres Jacinto Martínez Ayuela et Nicolás de Mier Francisco (*1882, 1903) ; à Málaga, le profès Diego Hompanera París (*1915) ;

- béatifié en 2013 :

Fils de la Sainte-Famille : près de Barcelone, Josep Vila Barri (*1910) ;

- béatifiés en 2015 :

Cisterciens : près de Santander, les prêtres Herminio García Pampliega (Eugenio) et Francisco Pastor Garrido (Vicente) (*1902, 1905).

22 SEPTEMBRE

III.

Ste Emerita, martyre à Rome.

SS Mauritius, Exuperius, Candidus, Victor, et leurs compagnons de la légion, martyrs à Agaune ; s. Maurice est le patron des Etats de Savoie ainsi que du diocèse d'Angers, où s. Martin rapporta de ses reliques.

Ste Basilla, martyre romaine.

S Yon, martyr près de Arpajon, peut-être compagnon de s. Denis.

IV.

Ste Iraïs (Rhaïs, Raïssa), martyre en Alexandrie.

S Septimius, évêque et martyr à Iesi, dont il est le patron.

S Florent, ermite vénéré au Mont-Glonne.

V.

S Silvanus, à Levroux.

Ste Liutrude, sœur de ste Menehould, recluse près de Châlons-en-Champagne.

VI.

S Lô, évêque à Coutances pendant quarante ans.

VII.

S Higbald, abbé dans le Lincolnshire, peut-être Bardney.

S Emmeran, peut-être originaire du Poitou, évêque et martyr à Ratisbonne.

Ste Salaberge, guérie de la cécité par s. Eustase ou s.Colomban de Luxeuil, abbesse à Laon.

Ste Gunthilde, servante à Biberbach ; il y eut une abbesse du même nom en Thuringe. 

XII.

B Othon, cistercien évêque à Frisingen.

XVIII.

S Lorenzo Maurizio Belvisotti (Ignazio da Santhià), capucin piémontais, canonisé en 2002.

B Joseph Marchandon, curé en Creuse, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.    

SS Yu Chin-gil Auguseutino et Chŏng Ha-sang Baolo, martyrs coréens, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Piaristes : près de Valencia, le prêtre Carlos Navarro Miquel (C. de la Vierge de l’Abandon, *1911) ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : près de Valencia, Vicente Sicluna Hernández, Vicente Pelufo Corts et Germán Gozalvo Andreu (*1859, 1868, 1913), ce dernier martyrisé deux mois après son ordination ;

Laïques : près de Valencia, les vierges Josefina Moscardó Montalvá et María Purificación Vidal Pastor (*1880, 1892) ;

- béatifiés en 2007 :

Fr. Mineurs : près de Badajoz, les prêtres Félix Echevarría Gorostiaga, Francisco Carlés González, Luis Echevarría Gorostiaga (*1893, 1894, 1895) ; le clerc Ruperto Sáez de Ibarra López (Antonio, *1914) ; les convers Miguel Zarragùa Iturrízaga et Simón Miguel Rodríguez (*1870, 1912) ;

Salésiens : près de Madrid, le clerc Esteban Cobo Sanz (*1905) et son jeune frère Federico (*1919), aspirant, qui n’avait pas même dix-sept ans ;

- béatifiés en 2013 :

Lasalliens : près de Teruel, Alejandro Monforte (Antonio Gil) et Francisco Vicente Edo (Félix Adriano),  nés en 1903 ;

- béatifiés en 2017 :

Diocésains : près d’Almería, Juan Antonio López Pérez et Diego Morata Cano et Juan García Cervantes (*1881, 1885) ;

Clarétains : près de Barcelone, le profès Ramón Rius Camps (*1913) ;

Laïcs : près d’Almería, Modesto Allepuz Vera, Enrique Pedro Gonzálvez Andreu, José Ardil Lázaro (*1906, 1910, 1914).

23 SEPTEMBRE

I.

SS Zacharie et Elisabeth, parents de s. Jean-Baptiste.

S Lin, pape (65-76), successeur de s. Pierre, martyr, nommé au Canon de la Messe.

Ste Thècle, jeune fille convertie par s. Paul à Iconium, ermite, morte nonagénaire.

IV.

Stes Thècle, Marie, Marthe, Marie et Amai, martyres à Hazza, décapitées par un prêtre avare apostat.

S Sossius, diacre de s.Janvier, martyr en Campanie.

V.

S Projet, évêque à Imola ; il aurait été un enfant abandonné. 

S Constantius, sacristain à Ancône, d'une humilité remarquable.

VII.

S Cissa, moine ou ermite anglais (Croyland ?).

VIII.

S Adamnan, un des plus célèbres abbés à Iona. 

IX.

SS Andrea, Giovanni, Pietro, Antonio, siciliens déportés et suppliciés en Afrique par les Arabes. 

XII.

B Guy de Durnes, moine de Clairvaux, un des préférés de s. Bernard qui l'envoya fonder le monastère Notre-Dame-de-Charlieu et l'en nomma abbé ; sa révision des livres de chants liturgiques en usage à Cîteaux fut approuvée au chapitre général de l'Ordre.

B Pietro Acotanto, camaldule vénitien ; il sortit du monastère pour gérer les affaires de son père défunt et se maria ; bientôt veuf, il rentra au monastère et évita de justesse l'abbatiat.

XVI.

Bse Elena Duglioli, veuve à Bologne.

Bx Cristóbal, Antonio et Juan, jeunes martyrs de douze ans, lors de la première évangélisation du Mexique, béatifiés en 1990.

B William Way, martyr en Angleterre.

XIX.

Bse Emilie Tavernier Gamelin, veuve canadienne à l'origine des Sœurs de la Providence, pour s’occuper des plus pauvres, béatifiée en 2001.

XX.

 

B Francisco de Paula Victor (1827-1905), fils d'une esclave brésilienne, curé pendant cinquante-trois ans, béatifié en 2015.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : Vicente Ballester Far (*1888), prêtre près d’Alicante ;

Carmélites de la Charité : María-Josefa del Río Mesa (María-Josefa de Ste Sophie, *1895) et Purificación Ximénez y Ximénez (P. de-Saint-Joseph, *1871) ainsi que la sœur de cette dernière, Sofía Ximénez y Ximénez del Río (*1876), qui les hébergeait, près de Valencia ;

- béatifiés en 2013 :

Carmes de l’Ancienne Observance : Críspulo Moyano Linares (Carmelo María *1891), prêtre, près de Cordoue ;

Oblats capucins : Norberto Cembranos de la Verdura (*1891), à Madrid ;
- béatifiés en 2017 :
Lazaristes : les prêtres Maurilio Tobar González, Ponciano Nieto Asensio, José Santos Ortega (*1869, 1875, 1882), à Madrid.

Bse Maria Jablonska (Bernardyna, 1878-1940), polonaise, co-fondatrice avec le b. Albert Chmielowski, des Sœurs Albertines, tertiaires franciscaines Servantes des Pauvres, béatifiée en 1997. 

B Józef Stanek (1916-1944), prêtre pallottin polonais, pendu par les nazis à Varsovie, béatifié en 1999.

S Francesco Forgione (Pio de Pietrelcina, 1887-1968), capucin italien à San Giovanni Rotondo, premier prêtre stigmatisé de l'Eglise, mystique, béatifié en 1999, canonisé en 2002.

24 SEPTEMBRE

II.

S Anatolius, successeur immédiat de s. Barnabé (?) sur le siège de Milan.

SS Andochius, Thyrsus et Felix, martyrs à Autun. 

V.

S Rusticus, évêque à Clermont.

VI.

S Loup, évêque à Lyon après avoir été anachorète. 

Ste Ama, vierge à Joinville.

VIII.

S Brithun, abbé à Beverley.

XI.

S Gerardo Sagredo, bénédictin vénitien, évêque à Csanàd, grand promoteur du culte marial et de la liturgie, martyr.

S Isarn, abbé à Saint-Victor de Marseille.

XIV.

B Dalmacio Moner, dominicain espagnol, d'une extrême austérité, invoqué contre les maux de dents.

XVI.

Bx William Spenser, prêtre, et Robert Hardesty (qui l'avait hébergé), martyrs anglais, tous deux pendus.

XVII.

S Antonio González, dominicain espagnol martyr au Japon, béatifié en 1981 et canonisé en 1987, fêté avec s. Laurent Ruiz le 28 septembre.

XVIII.

S Carlo Antonio Divini (Pacifico de San Severino), franciscain, troubadour et prédicateur dans les Marches ; ses larmes le rendirent aveugle ; il sut miraculeusement la victoire contre les Turcs à Belgrade en 1717.

XIX.

B Anton Martin Slomsek, évêque slovène à Maribor, béatifié en 1999.

XX.

Bse Janina Matylda Gabriel Rawski (Kolumba, 1858-1926), polonaise née en Ukraine, abbesse bénédictine à Leopoli, fondatrice à Rome des Bénédictines de la Charité, béatifiée en 1993.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001: 

Diocésains : José María Ferrándiz Hernández (*1879) et Pascual Ferrer Botella (*1894), près de Valencia ;

​Dominicains : Josep María Vidal Segú (*1912), prêtre, près de Tarragona (le 26 septembre au Martyrologe) ;

Laïcs : José Ramón Ferragud Girbés (*1887), père de famille de huit enfants, et Encarnación Gil Valls (*1888), près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Trinitaires :

Luis de Erdoiza Zamalloa (L. de St.Michel-des-Saints, *1891), Melchor Rodríguez Villastrigo (M. de l'Esprit-Saint, *1899) et Santiago Arriaga Arrien (S. de Jesús, * 1903), prêtres ; Juan Francisco Joya Corralero (J. de la Vierge-du-Castellar, *1898), profès, à Cuenca ; 

Salésiens :

Manuel Gómez Contioso (*1877) et Antonio Pancorbo López (*1896), prêtres ; Esteban García y García (*1901) et Rafael Rodríguez Mesa (*1913), coadjuteurs, à Málaga ;

Carmes Déchaux : 

Alfons Arimany Ferrer (A. du Cœur de Marie, *1905), prêtre, à Barcelone.

- béatifiés en 2013 :

Frères Maristes : Perfecto Becerril Merino (Guzmán, *1885) et Celedonio Martínez Infante (Fernando María, *1895), à Málaga ;

- béatifié en 2017 :
Clarétains : Ramón Roca Buscallà (*1888), convers, près de Lleida.

25 SEPTEMBRE

I.

S Cléophas, un des deux compagnons auxquels apparut Jésus ressuscité à Emmaüs (cf. Lc 24:18).

IV.

S Firminus, espagnol, premier évêque de Pampelune, mais patron d’Amiens où il aurait été martyrisé.

SS Paulus, Tatta, et leurs enfants Sabinianus, Maximus, Rufus et Eugenius, martyrs à Damas.

VI.

S Principius, évêque à Soissons, frère ainé de s. Remi.

S Solemnis, évêque à Chartres, conseiller de Clovis.

?

SS Bardomien et Eucarpe, martyrs avec d'autres en Asie.

VII.

S Aunachaire, évêque à Auxerre, frère de Austrène (évêque à Orléans) et oncle de s. Loup (évêque à Sens).

S Finbarr, fondateur de l’école de Cork.

S Ermenfroi, abbé à Cusance après avoir vécu à la cour de Clothaire II.

VIII.

S Ceolfrid, abbé à Wearmouth, champion des usages romains (date de Pâques et port de la tonsure), maître de s. Bède ; il possédait trois exemplaires de la Bible de s. Jérôme, dont l'un fut longtemps conservé au Monte Amiata, d'où son nom de Amiatinus. 

XI.

B Hermann, bénédictin à Reichenau, tout perclus d'où son surnom de "contractus", mais d'une grande science, mathématicien, excellent historien, théoricien et compositeur de musique, auteur de l'"Alma Redemptoris Mater" et du "Salve Regina".

Stes Aurélie et Néomisie, vierges à Anagni.

XIV.

S Serge de Radonez (Barthélemy), fondateur du fameux monastère de la Trinité près de Zagorsk.

XV.

B Christófol, enfant martyr à La Guardia.

XVI.

B Marcos Criado, trinitaire espagnol, martyrisé par les Mores près de Grenade.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1989 :

Passionistes : José María Bengoa Aranguren (Juan Pedro de Saint-Antoine, *1890), prêtre, et Pedro Leoz Portillo (Pablo María de Saint-Joseph, *1882), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifié en 1995 :

Marianistes : Jesús Hita Miranda (*1900), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2007 :

Salésiens : Juan Agustín Codera Marqués (*1883), profès, et Tomás Gil de la Cal (*1898), postulant, à Madrid ; et Antonio Cid Rodríguez (*1890), profès, à Bilbao ;

- béatifié en 2013 :

Frères Maristes : Luis Huerta Lara (Luis Fermín, *1905), près de Bilbao ;
        - béatifié en 2017 :
Clarétains : Josep Capdevila Portet (*1890), prêtre, près de Vic.

26 SEPTEMBRE

-XII.

S Gédéon, un des Juges d'Israel (cf. Jg 6-8).

S Senator, martyr à Albano.

IV.

SS Côme et Damien, martyrs en Cilicie, médecins "anargyres", du grec an et arguron parce qu'ils ne demandaient pas d'argent pour leurs prestations, mais seulement de se convertir et de suivre le Christ ; inscrits au Canon Romain, patrons des médecins.

S Eusebius, évêque à Bologne.SS Cyprien et Justine, martyrs en Asie Mineure, mais très contestés : lui, un mage converti, martyrisé avec la vierge Justine.

SS Cyprien et Justine, martyrs en Asie Mineure, mais très contestés : lui, un mage converti, martyrisé avec la vierge Justine.

VI.

S Vigile, évêque à Brescia.

S Maugan, abbé en Angleterre.

VII.

S Colman, moine irlandais, neveu présumé de s. Columba, abbé à Lann Elo.

XI.

S Stefano de Rossano, compagnon de s. Nilo (v. ci-après).

S Nilo le Jeune, calabrais, époux infidèle puis moine de rite byzantin, très actif en Sicile, abbé à Tusculum (monastère transféré à Grottaferrata).

XII.

S Jean Oldrado de Meda, promoteur de l'ordre des Humiliés (supprimés au XVIe s.), mort à Milan.

XIII.

Bse Lucia de Caltagirone, religieuse du tiers-ordre franciscain à Salerne.

XIV.

B Dalmacio Moner, dominicain espagnol, d'une austérité effarante, mystique.

XIX.

SS Hŏ Kye-im Magdalena, le catéchiste Nam I-gwan Sebastianus, Kim Yuridae Iulitta, Chŏn Kyŏng-hyŏb Agatha, Cho Shin-ch’ŏl Carolus, Kim Che-jun Ignatius, Pak Pong-son Magdalena, Hong Kŭm-ju Perpetua, Kim Hyo-im Columba, ainsi que (à des jours incertains de ce mois-ci) Kim «Kop-ch’u» Lucia, Yi Catharina et sa fille Cho Magdalena, laïcs coréens martyrs, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Ste Marie Victoire (Thérèse) Couderc, deuxième de dix enfants, fondatrice des Religieuses de Notre-Dame de la Retraite du Cénacle, pour les retraites, en souvenir des Apôtres au cénacle. 

B Gaspar Stanggassinger, rédemptoriste allemand, deuxième de seize enfants, éducateur et professeur, béatifié en 1988.

XX.

B Luigi Tezza (1841-1923), camillien italien, orphelin de père à neuf ans, et dont la mère devint plus tard visitandine, fondateur de la congrégation des Filles de Saint-Camille ; il réconcilia avec Rome la communauté camillienne de Lima ; béatifié en 2001.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 1995 : 

Doctrine Chrétienne : Joséfa Romero Clariana (Maria du Calvaire, *1871) et Teresa Rosat Balasch (Amparo, *1873), près de Valencia ;

 - béatifiés en 2001 : 

Dominicains : Ráfael Pardo Molina (*1899), profès, près de Tarragona ;

Capucins : Julio Esteve Flors (Buenaventura de Puzol, *1897), prêtre, près de Valencia ;  

Amigoniens : Manuel Legua Martí (León María de Alaquás, *1875), prêtre, à Madrid ; 

Laïques : María Jordá Botella (*1905), de l'Action Catholique, près de Alicante ;

- béatifiés en 2013 : 

Clarétains : Pau Castellá Barberá (*1862) et Andreu Felíu Bartomeu (*1870), profès, près de Tarragona ;
- béatifiés en 2017 :
Diocésains : Ginés Céspedes Gerez (*1901), près d’Almería ;
Laïcs : Rafaél Calatrava Ros (*1881), Andrés Casinello Barroeta (*1886), Adolfo Martínez Sáez (*1906), Jaime Calatrava Romero (*1913, fils de Rafaél), près d’Almería.

XIX.

SS Cho Shin-ch’ŏl Garollu, Kim Che-jun Inyasio, le catéchiste Nam I-gwan Sebaseutianu ; Hŏ Kye-im Magdallena, Kim Yuridae Yuriaeta, Chŏn Kyŏng-hyŏb Agata, Pak Pong-son Magdallena, Hong Kŭm-ju Pereupetua, Kim Hyo-im Gollumba, ainsi que (à des jours incertains de ce mois-ci) Kim «Kop-ch’u» Luchia, Yi Gatarina et sa fille Cho Magdallena, laïcs coréens martyrs, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

 

Ste Marie Victoire (Thérèse) Couderc, deuxième de dix enfants, fondatrice des Religieuses de Notre-Dame de la Retraite du Cénacle, pour les retraites, en souvenir des Apôtres au cénacle.

B Gaspar Stanggassinger, rédemptoriste allemand, deuxième de seize enfants, éducateur et professeur, béatifié en 1988.

XX.

B Luigi Tezza (1841-1923), camillien italien, orphelin de père à neuf ans, et dont la mère devint plus tard visitandine, fondateur de la congrégation des Filles de Saint-Camille ; il réconcilia avec Rome la communauté camillienne de Lima ; béatifié en 2001.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

 

27 SEPTEMBRE

I.

S Marc, évêque à Byblos, peut-être le Jean-Marc des Actes des Apôtres (Ac 12:25 ; 13:5,13 ; 15:37,39) et cousin de Barnabé (Col 4:10).

III.

S Caïus, deuxième évêque à Milan.

S Aderitus, évêque à Ravenne.

V.

SS Florentinus et Hilarius, martyrs à Sion.

VI.

S Barroc, ermite dans l'île de Barry, disciple de s. Cadoc.

VII.

S Céraune, évêque à Paris.

S Sigebert, roi en Angleterre, venu en Gaule pour être baptisé, organisateur du christianisme dans son pays ; appelé par le peuple pour repousser des Barbares, il fut vaincu et tué : on le considère comme martyr.

VIII.

Ste Hiltrude, vierge recluse à Liessies où son frère était abbé.

IX.    

SS Adolfo et Juan, martyrs à Cordoue ; leur sœur Aurea est fêtée le 19 juillet.

XII.

S Bonfilio, abbé puis évêque à Foligno, supplanté par un autre évêque pendant qu'il était parti en croisade et humblement retiré dans son monastère.

XIV.

S Elzéar (Eléazar) de Sabran et bse Delphine, très jeunes époux près de la montagne du Lubéron, tertiaires franciscains ; ils ne consommèrent jamais leur mariage ; Delphine est commémorée le 26 novembre. 

XV.

B Lorenzo de Ripafratta, dominicain italien à Cortone, maître du b. Fra Angelico, surnommé "Arche du Testament" pour sa connaissance de l'Ecriture. 

XVII.

S Vincent de Paul, jeune berger, prêtre à dix-neuf ans, fondateur de la Compagnie des Prêtres de la Mission qui s'établirent au prieuré Saint-Lazare ("Lazaristes"), et des Filles de la Charité, avec ste Louise de Marillac ; patron de toutes les œuvres charitables.

XVIII.

B Jean-Baptiste Laborie du Vivier, chanoine à Mâcon, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifiés en 2001, tous martyrisés près de Valencia :

Diocésains : José Fenollosa Alcayna (*1903), chanoine ; c’était le frère de la Martyre ci-après ;

Capucines Tertiaires de la Sainte Famille : María Fenollosa Alcayna (Francisca Javier de Rafelbuñol, *1901) ;

Laïques : Crescencia Valls Espí (*1863) et Hermínia Martínez Amigó de Martínez (*1887) ; 

- béatifiées en 2007 :

Missionnaires du Cœur de Marie : María Carme (*1895), María Rosa (*1900), et María Magdalena Fradera Ferragutcasas (*1902), près de Girona ; c’étaient trois sœurs de sang.

28 SEPTEMBRE

Ste Dode, vierge près de Auch. 

IV.

SS Alphæus, Alexander et Zosimus, martyrs en Pisidie.

S Chariton, persécuté en Asie Mineure, fondateur en Terre Sainte de plusieurs laures.

S Zamas, premier évêque à Bologne.

V.

S Exuperius, évêque à Toulouse, d’une immense générosité, très estimé de s. Jérôme, organisateur de la résistance de sa ville aux Vandales.

Ste Eustochium, fille de ste Paula et disciple de s. Jérôme qu'elle suivit en Palestine ; là elle succéda à Paula dans le gouvernement du monastère de femmes.

S Silvin, évêque à Brescia.

S Alode, évêque à Auxerre.

S Salonius, évêque à Genève, fils de s. Eucher et frère de s.Veranus.

S Faustus de Riez, d’origine anglaise, abbé à Lérins, puis évêque à Riez, auteur de nombreux traités, dont un contre les Ariens, où il montre que le Saint-Esprit est Dieu, consubstantiel au Père et au Fils.

VII.

SS Willigod et Martin, moines dans les Vosges, peut-être fondateurs de Romont.

S Annemond, évêque à Lyon, plus tard exilé et mis à mort à Mâcon, honoré comme martyr.

VIII.

SS Chunialdus et Gisilarius, prêtres à Salzburg.

Ste Lioba, abbesse à Tauberbischofsheim, un des bras droits de s. Boniface pour la christianisation de la Germanie.

X.

S Wenceslas, élevé par sa grand-mère, ste Ludmila (cf. 16 septembre), assassiné traîtreusement par son frère Boleslas ; patron de la République Tchèque.

XI.

S Salomon, roi en Hongrie, mort dans la solitude et la pénitence.

XII.

S Thiemo, noble autrichien, sculpteur de plusieurs statues de la Sainte Vierge encore vénérées aujourd'hui, évêque à Salzburg, parti en croisade où, pris par des Musulmans, il fut supplicié, à Ascalon.

XV.

B Martino Tomitano (Bernardino de Feltre), franciscain italien, excellent prédicateur ; contre les usuriers, il multiplia les monts-de-piété, avec modique intérêt ; invoqué pour la hernie.

XVII.

S Simón de Rojas (Roxas), trinitaire espagnol, très dévôt au mystère de l'Incarnation ; canonisé en 1988.

XIX.

Bx Oh Margarita et Pak Gyeong-jin Franciscus, laïcs coréens martyrs, béatifiés en 2014.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Francesc Xavier Ponsa Casallach (1916), profès, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2001 :

Jésuites : Josep Tarrats Comaposada (*1878), profès, à Barcelona ; 

Laïques : Amalia Abad Casasempere de Maestre (*1897), de l'Action Catholique, près de Alicante ; 

- béatifiés en 2007 :

Carmes Déchaux : Josep Casas Juliá (Joaquím de Saint Joseph, *1915), profès, près de Barcelone, cousin du suivant ;        

Séminariste : Josep Casas Ros (*1916), près de Barcelone ; 

B Mykyta Budka (1877-1949), évêque à Lviv, mort au goulag en Kazakhstan, martyr béatifié en 2001.

29 SEPTEMBRE

SS Archanges Michel, Gabriel, Raphael.

III.

S Eutychios, évêque à Héraclée de Thrace et martyr.

IV.

SS Dadas, Kasdoa et leur fils Gabdelaa, martyrs en Perse.

Stes Ripsimis, Gaiana et leurs compagnes, martyres en Arménie.

V.

S Fraternus, évêque à Auxerre.

VI.

S Kyriakos, grec, neveu d'un évêque et fils d'un prêtre, prêtre en Palestine ("canonarque", il donnait le ton pour chanter et dirigeait le chant du canon) ; il avait comme gardien un gros lion très bien dressé et très poli ; il mourut à cent sept ans.

S Bouin, ermite dans la région de Troyes.

VIII.

S Liutwin, évêque à Trèves et fondateur de l'abbaye de Mettlach ; il aurait été le neveu de son prédécesseur (Basin) et le père de son successeur (Milo).

SS Cathold, Anno et Diethard, moines en Bavière et patrons de Eichstätt.

X.

S Alaric, ermite et moine à Einsiedeln.

XI.

S Garcia, abbé à Arlanza ; il aurait changé l'eau en vin un vendredi saint.

XII.

S Maurice, premier abbé à Langonnet, puis près de Quimperlé ; moins de trente ans après sa mort, l'abbaye prit le nom de Saint-Maurice.

XIII.

B Jehan de Montmirail, chevalier très vaillant devenu cistercien à Longpont où il fut un virtuose de la mortification. 

XIV.

B Richard Rolle, ermite en Angleterre, célèbre mystique.

B Charles de Blois, duc de Bretagne, lettré et musicien, auteur d'une Vie de s. Yves ; il avait habité le Penthièvre, domaine de son épouse et mourut à la bataille d'Auray.

XV.

B Jean de Gand, ermite à Saint-Oyend-de-Joux ; avant Ste Jeanne d'Arc, il intervint par ses prédictions auprès du futur Charles VII et du roi anglais Henri V. 

B Nicoló de Forca Palena, des Hiéronymites, mort centenaire.

S Jan de Dukla , franciscain (bernardin) polonais, patron de la Pologne, canonisé en 1997.

XVII.

SS Lorenzo Ruiz, premier martyr des Philippines, père de famille, martyr au Japon, béatifié en 1981 et canonisé en 1987, fêté le 28 septembre, avec les prêtres dominicains Miguel de Aozaraza (basque espagnol), Guillaume Courtet (français), Vincent Shiwozuka de la Croix (japonais), et un laïc japonais lépreux, Lazare de Kyoto ; ce dernier avait apostasié durant quelques heures puis s'était repenti.

S René Goupil, médecin, martyr au Canada chez les Hurons, fêté le 19 octobre avec s. Isaac Jogues et ses compagnons.

XX.

Bx martyrs espagnols  en 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Jésuites : Pau Bori Puig (*1864) et Darío Hernández Morató (*1880), prêtres ; Vicente Sales Genovés (*1881), profès, près de Valencia ;

Capucins : Santiago Mestre Iborra (S. de Rafelbuñol, *1909), prêtre, près de Valencia, en même temps que son père et ses huit frères ;

Laïcs : Francesc de Paula Castelló Aleu (*1914), à Lleida ;

- béatifiés en 2007 : 

Salésiens : José Villanova Tormo (*1902), prêtre ; Virgilio Edreira Mosquera (*1909) et son frère Francisco (*1914), clercs, à Madrid ;
- béatifiés en 2017 :
Diocésains : Antonio Martínez López (*1891), près d’Almería ;
Missionnaires du S.Cœur : les prêtres Abundio Martín Rodríguez (*1908), Antonio Arribas Hortigüela (*1908), José Vergara Echevarria (*1908), Josep Oriol Isern Masso (*1909) ; les frères convers Gumersindo Gómez Rodríguez (*1911), Jesús Moreno Ruiz (*1915), José del Amo y del Amo (*1916), près de Girona 
;

- béatifié en 2020 :

Diocésains : José Antonio Rescalvo Ruiz (*1880), prêtre, près de Grenade.

 

B Luigi Monza (1898-1954), prêtre italien, fondateur d'un cercle récréatif, “Nostra Famiglia”, pour occuper les jeunes (chœur, théâtre, études, sport), béatifié en 2006.

 

B Nicolás Tum Castro Quiatan (1945-1980), catéchiste guatémaltèque et acolythe, martyr, béatifié en 2020.

30 SEPTEMBRE

S Antonin, martyr à Plaisance. 

III.

SS Ursus et Victor, martyrs à Soleure, peut-être des soldats de la légion thébéenne.

IV.

S Grégoire l'Illuminateur, apôtre de l'Arménie, appelé romain et catholicos pour sa soumission à l'exarque de Césarée, donc au pape ; longtemps ses descendants eurent la dignité de catholicos.

S Léopard, martyr à Rome, officier de Julien l'Apostat.

V.

S Jérôme, dalmate ; il laissa la littérature profane pour ne s'occuper que de la Bible, qu'il traduisit en latin, la "Vulgate" ; sa verve lui valut des ennemis ; il mourut à Bethléem, où il dirigeait deux familles religieuses d'hommes et de femmes ; il est l'un des quatre grands Docteurs de l'Eglise, avec les ss. Ambroise, Augustin et Grégoire le Grand.

VI.

S Victurnien, anachorète en Limousin, d'origine écossaise, invoqué contre les loups et les bêtes de proie.

VII.

S Laurus, abbé près de Saint-Malo.

S Lumier, évêque à Châlons-en-Champagne.

S Honorius, bénédictin romain, évêque à Cantorbury.

VIII.

Ste Eusébie, abbesse à Marseille, martyre des Sarrazins avec ses Compagnes. 

XI.

S Simon de Crépy, comte très riche, parent de Guillaume le Conquérant, moine bénédictin à Saint-Oyend, chargé de diverses missions diplomatiques, mort à Rome. 

S Amatus, premier évêque à Nusco.

XII.

S Ismidon, chanoine de Lyon, évêque à Die, grand pacificateur, entre autres entre les clercs de Besançon et l'abbé de Dijon à propos de Notre-Dame de Salins.

XV.

Bse Felicia Meda, mystique milanaise ; elle fit à douze ans le vœu de chasteté, fut clarisse, puis abbesse à Milan, avant d'aller fonder à Pesaro.

XVI.

S Francisco de Borja, arrière-petit-fils du pape Alexandre “Borgia” (en réalité “Borja”), parfois aussi donné comme fils d'un évêque, bâtard du roi Ferdinand, Grand d'Espagne, marié par Charles-Quint à dix-neuf ans, père de huit enfants ; enfin jésuite, troisième général de l'ordre, qu'il réforma et réorganisa.

XVIII.

B Jean-Nicolas Cordier, jésuite, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

B Federico Albert, curé à Lanzo pendant trente-deux ans, ami de s. Giovanni Bosco, resté fidèle à Pie IX, fondateur des religieuses Vincentiennes de Marie Immaculée (Albertines) et promu à l'évêché de Pinerolo, qu'il refusa ; il fit une chute mortelle des échafaudages où il était en train de repeindre la voûte d'une chapelle ; béatifié en 1984.

Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus, entrée à quinze ans au carmel de Lisieux ; patronne des missions, proclamée Docteur de l'Eglise en 1997, fêtée le 1er octobre.

Partager cette page

Repost0
- dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens