Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

OCTOBRE

 

01 OCTOBRE

 

III.

S Piat, romain, martyr à Tournai, dont il est le Patron.

IV.

SS Verissimus, avec ses sœurs Maxima et Julia, martyrs en Lusitanie.

VI.

S Vulgis, ermite près de Soissons, disciple présumé de s. Remi.

S Suliau, abbé en Bretagne, venu du Pays de Galles ; il savait apprivoiser les bêtes sauvages.

S Romanos le Mélode, syrien, auteur de Kontakia ou chants d'église : il en aurait eu l'inspiration sur une apparition de la Vierge Marie ; il vivait à Constantinople.

S Nizier, évêque à Trêves, extrêmement exigeant pour l'observation des commandements de Dieu ; fêté le 1er octobre à Limoges, dont il était originaire.

Ste Germaine, martyre près de Troyes.

VII.

S Bavon, flamand ; il se repentit de sa vie légère à la mort de sa femme et devint moine ; il est le patron de la cathédrale de Gand.

Ste Urielle (Eurielle), sœur de s. Judicaël, vierge en Bretagne.

S Wasnulphe (Wasnon), peut-être d'origine irlandaise, venu évangéliser la Belgique.

VIII.

S Michel, martyr avec d'autres moines près de Nisibe.

B Thomas, évêque à Milan.

S Viril, abbé bénédictin en Navarre (IX.?).

XVI.

Bx Gerald Edwards, Robert Wilcox, Christopher Buxton, Ralph Crockett, Edward James, John Robinson, prêtres, et Robert Widmerpool, laïc, martyrs en Angleterre.

XVII.

Bx Gaspar Hikojiro et Andreas Yoshida, laïcs martyrs décapités à Nagasaki pour avoir reçu des prêtres chez eux.

B Juan de Palafox Mendoza, évêque à Osma, béatifié en 2011.

XIX.    

Bse Gim Jo-i Anastasia , laïque coréenne martyre, morte en prison en octobre, béatifiée en 2014.

XX.

B Luigimaria Monti (1825-1900), huitième de onze enfants des environs de Milan, ébéniste qui forma un oratoire : la compagnie du Sacré-Cœur-de-Jésus, puis se consacra comme infirmier parmi les Fils de Marie-Immaculée et fonda à Rome la congrégation des Fils de l'Immaculée Conception, pour les malades ; il mourut dans un orphelinat de Saronno qu'il avait aussi fondé, et fut béatifié en 2003.

Bse Cecilia Eusepi (Maria Angela, 1910-1928), italienne tertiaire des Servites de Marie, morte de tuberculose, le “Lys parfumé” de Nepi, béatifiée en 2012.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

    - béatifié en 2001 :

Salésiens : Álvaro Sanjuán Canet (*1908), prêtre, près d’Alicante ;

Laïque : Florencia Caerols Martínez (*1890), vierge très active dans l'Action Catholique, près de Valencia ; 

    - béatifiés en 2007 : 

Salésiens : Carmelo Juan Pérez Rodríguez (*1908), sous-diacre, Higinio Mata Díez (*1909), postulant, et Juan Mata Díez (*1903), coadjuteur, à Madrid.

B Antoni Rewera (1869-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, fondateur des Filles du Séraphique Saint-François, béatifié en 1999.

 

 

02 OCTOBRE

 

- SS Anges Gardiens.

IV.

S Eleuthère, soldat à Nicomédie, accusé avec d'autres de l'incendie du palais impérial, martyr.

VII.

S Saturius, ermite à Numance.

Ste Scariberge, nièce de Clovis, épouse de s. Arnoul.

S Gérin, frère de l'évêque d'Autun, s. Léger (infra) ; les partisans du maire du palais Ebroin le lapidèrent, deux ans avant l'exécution de Léger.

S Léger, fils de ste Sigrade ; évêque à Autun, il finit par se trouver à la tête de l'opposition au maire du palais Ebroin ; arrêté, il eut les lèvres et la langue coupés (mais il recouvra la parole), puis fut décapité.

S Serein, lorrain, au service d'un seigneur ; il laissait son troupeau pour visiter l'abbaye proche ; accusé de négligence, il fit voir ses belles bêtes, mais préféra partir : le seigneur, guéri par lui, lui permit de construire une cellule ; plus tard, il partit à Rome où il fut ordonné prêtre et revint mourir dans son ermitage.

S Jean, évêque à Côme, qui convertit beaucoup d'ariens.

VIII.

S Bérégise, flamand, prêtre puis abbé du monastère qu'il fonda à Andage.

S Ursicin, évêque à Coire et abbé à Disentis.

S Théophile, moine à Constantinople, martyrisé pour la défense des saintes images.

S Mélar (Méloir), prince déchu breton, fils de s. Miliau, martyr ; son rival tenta de le faire empoisonner, mais on se "contenta" de l'amputer du pied gauche et de la main droite, et plus tard il fut tué.

XVII.

Bx Ludovicus Yakichi, martyr japonais, avec sa femme  Lucia, ses enfants Andreas et Franciscus, de huit et quatre ans ; le martyre de Ludovicus fut horrible ; quatre mariniers et le petit garçon de l'un d'eux furent aussi décapités.

XVIII.

B Georges-Edme René, chanoine à Vézelay, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bse Jeanne Émilie de Villeneuve, fondatrice des Sœurs de l'Immaculée Conception à Castres, béatifiée en 2009, canonisée en 2015.

B Antoine Chevrier, tertiaire franciscain lyonnais, à l'origine du Prado (du nom d'un ancien dancing loué pour organiser la catéchèse des enfants), société de prêtres pauvres au service des pauvres ; béatifié en 1986.

XX.

B Jan Beyzym (1850-1912), jésuite polonais à Madagascar, très actif au service des lépreux, béatifié en 2002.

Bx Martyrs espagnol de 1936 :

- béatifiés en 1995 :

Piaristes : Francesc Carceller Galindo (F. de N.Dame de Lourdes, *1901), prêtre, à Castellón ;    

Disciples de Jésus : Isidoro Bover Oliver (*1890), prêtre, près de Castellón ;

        - béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Elías et Juan Bautista Carbonell Mollá (*1869 et *1874), deux frères, près de Alicante ; Juan était organiste ;

Servantes de Marie : María Francisca Ricart Olmos (M.Guadalupe, *1881), près de Valencia ;

        - béatifiés en 2007 :

Salésiens : Enrique Sáiz Aparicio (*1889), prêtre ; Pedro Artolozaga Mellique (*1913) et Manuel Borrajo Míguez (*1915), clercs ; Mateu Garrorela Masferrer (*1888), profès, à Madrid ;

Laïc : Bartolomé Blanco Márquez (*1914), coopérateur salésien, à Jaén. 

        - béatifié en 2013 :

Picpus : Juan Iñiguez de Ciriano Abechuco (Isidro, *1901), près de Madrid ; 

Clarétains : Felipe Gonzáles de Heredia Barahona (*1889), convers, à Fernán Caballero.

Bse Maria Anna Kratochwil (Maria Antonina, 1881-1942), des Sœurs scholastiques polonaises, torturée par des nazis en Ukraine, béatifiée en 1999.

 

 

03 OCTOBRE

 

I.

S Denys l'Aréopagite, premier évêque à Athènes, converti par l'apôtre s. Paul, fêté en ce jour par les Eglises byzantine et syriaque.

?

Ste Candide (Blanche), vierge martyre romaine. 

SS Fauste, Caïus, Pierre, Paul, Eusèbe, Chérémon, Lucius, martyrs à Alexandrie.

IV.

S Hésychius, disciple de s. Hilarion près de Gaza.

Ste Menne, vosgienne qui refusa le mariage, reçut le voile des vierges, et quitta ses parents furieux pour vivre à Fontenet dans la solitude.

V.

S Maximien, évêque en Afrique du Nord, jeté du haut d'une tour par des donatistes ; il se releva et mourut plus tard.

VI.

S Cyprien, moine à Marseille, évêque à Toulon, un des plus fidèles disciples de s. Césaire d'Arles, avec qui il exposa la doctrine de la grâce, confirmée ensuite par Boniface II ; il écrivit la première partie de la Vie de s. Césaire.

VII.

SS Ewald : deux moines du même nom, anglais d'origine, martyrs en Saxe ; on les distinguait par les surnoms de Blanc et Noir, selon la couleur de leurs cheveux.

VIII.

S Pathus qui, sur sa prière, mourut le jour de son élection au siège de Meaux.

S Widrad, abbé fondateur de Flavigny.

S Utto, abbé bénédictin à Metten.

IX.

S Juvin, ermite près de Reims.

X.

S Gérard, flamand, abbé à Brogne, chargé par des évêques et des seigneurs de réformer de nombreux monastères, entre autres Saint-Wandrille et le Mont-Saint-Michel.

XII.

B Adalgott, moine cistercien, entré à Clairvaux du temps de s. Bernard, nommé évêque à Coire.

XVII.

Bx André de Soveral, Ambrósio-Francisco Ferro et leurs vingt-huit compagnons, premiers martyrs au Brésil ; André était prêtre brésilien, Ambrósio prêtre portugais, tous les autres laïques : Antônio Baracho, Antônio Vilela Cid, Antônio Vilela et sa fille, Diego Pereira, Domingos Carvalho, la petite fille de Francisco Dias, Estêvão Machado de Miranda et ses deux filles, Francisco de Bastos, Francisco Mendes Pereira, João da Silveira, João Lostau Navarro, João Martins et sept jeunes, José do Porto, Manuel Rodrigues de Moura et sa femme, Mateus Moreira, Simão Correia, Vicente de Souza Pereira, béatifiés en 2000.

XX.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936, béatifiés en 2001 :

Enrique Morant Pellicer (*1908), prêtre diocésain près de Valencia ;

Crescencio García Pobo (*1903), prêtre des Capucins Amigoniens, près de Madrid.

B Szilárd Ignác Bogdánffy (1911-1953), évêque roumain à Oradea Mare des Latins, martyr, béatifié en 2010 ; il était né à Crna Bara, alors en Hongrie et maintenant en Serbie.

 

 

04 OCTOBRE

 

IV.

S Ammon (Amoun), moine égyptien ; marié contre son gré, il garda la virginité avec son épouse pendant dix-huit ans.

V.

S Petronius, célèbre évêque à Bologne, dont il est le Patron.

VII.

S Quintin, martyr près de Tours, ayant refusé les avances de la femme de son maître.

Ste Aure, abbesse d'un monastère fondé par s. Eloi à Paris, morte de la peste.

VIII.

S Madalvé, évêque à Verdun ; il fit reconstruire la cathédrale détruite par un incendie.

XIII.

S François d'Assise, fondateur de plusieurs branches franciscaines dont l'idéal devait être de vivre selon le saint évangile ; il reçut les stigmates.

XIX.

Bx Gim Jong-Gyo Franciscus et Hong Pil-ju Philippus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

B Franz-Xaver Seelos, rédemptoriste bavarois, aîné de douze enfants, actif à New-York, confesseur réputé, béatifié en 2000.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : José Canet Ginet (*1903), près de Valencia, particulièrement zélé pour l'Eucharistie, le Sacré-Cœur et la liturgie ;

Frères Mineurs : Alfredo Pellicer Muñoz (*1914), clerc, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 :

Dominicains : José Gafo Muñiz (*1881), prêtre, à Madrid.

 

05 OCTOBRE

 

IV.

Ste Charitine, vierge martyre à Corycos ; jetée à la mer, elle en ressortit : on lui arracha les dents et on lui coupa les mains et les pieds, supplice au cours duquel elle expira.

Ste Mamlacha, vierge et martyre en Perse.

VI.

S Apollinaire, frère de s. Avit, apparenté à Sidoine Apollinaire, et évêque à Valence, dont il est le patron, sous le nom de Aplonay.

S Placide, disciple de s. Benoît ; sauvé des eaux miraculeusement, il aurait ensuite fondé un monastère à Messine, et aurait été martyrisé par les Sarrasins.

Ste Tullia, vierge à Manosque, fille de s. Eucher et sœur de ste Consortia.

IX.

S Jérôme, évêque à Nevers.

S Meinulphe, diacre bénédictin à Boeddeken.

X.

S Froilan, ermite avec s. Attilanus, appelé au siège de Léon.

S Attilanus, compagnon d'ermitage de s. Froilan, premier évêque connu à Zamora, dont il est le patron.

XIII.

B Giovanni de Penna, franciscain des Marches, envoyé en Provence, mystique ; à la fin de sa vie, il put choisir entre un jour de purgatoire et sept jours de souffrances sur terre ; cette dernière grâce lui valut la purification totale avant de mourir.

XIV.

B Pierre d'Imola, chevalier de Saint-Jean à Rome puis à Florence.

Ste Fleur, d'une famille de dix enfants, religieuse des Hospitalières de Saint-Jean à Issendolus, mystique.

B Santo (!), ermite augustin à Cori, dont la prédication attirait des foules.

B Raimondo de Capoue, dominicain à Rome, directeur spirituel de ste Catherine de Sienne, maître général de l'Ordre, dont il entreprit la réforme. 

XV.

B Gian Francesco (Matteo) Carreri, dominicain italien ; fait prisonnier durant un voyage en bateau, il apprit à sa libération que restaient encore prisonnières une femme et sa jeune fille : il s'offrit pour elles et le corsaire, ébahi, les libéra tous les trois ! 

XVI.

Bx William Hartley, John Hewett, prêtres, et Robert Sutton, laïc, martyrs à Londres.     

XX.

Ste Anna Schäffer (1882-1925), mystique allemande, stigmatisée (non visiblement), sa force était dans l'Eucharistie ; béatifiée en 1999, canonisée en 2012.

B Bartolo Longo (1841-1926), tertiaire dominicain converti d'une brillante vie athée et du spiritisme, grand propagateur de la dévotion à Notre-Dame-du-Rosaire de Pompei ; béatifié en 1980.

S Tranquilino Ubiarco Robles (1899-1928), prêtre mexicain martyr, pendu à un arbre sans autre forme de procès, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Eugenio Andrés Amo (1862-1936), profès dominicain, martyr espagnol béatifié en 2007.

Ste Helena Kowalska (Maria Faustyna, sœur Faustine, 1905-1938), polonaise, troisième de dix enfants, des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, mystique, béatifiée en 1993, canonisée en 2000 ; grâce à sa mission, le deuxième dimanche de Pâques est celui de la Miséricorde divine .

B Marian Skrzypczak (1909-1939), prêtre polonais martyr, béatifié en 1999.

B Alberto Marvelli (1918-1946), jeune italien de Ferrare, très actif à Rimini pendant la guerre (avec sa bicyclette) dans l'Action Catholique et dans la Démocratie Chrétienne, béatifié en 2004.

 

 

06 OCTOBRE

 

II.

S Sagaris, évêque et martyr à Laodicée.

III.

Ste Foy, martyre (peut-être avec sa sœur Alberte) à Agen, dont les reliques furent volées de façon rocambolesque par un pieux moine de Conques.

V.

S René, évêque présumé à Angers puis à Sorrente ; enfant, il aurait été ressuscité (re-né) par s. Maurille.

VI.

S Romain, évêque à Auxerre.

S Barthus, évêque à Vaison.

VII.

S Apollinaire, évêque à Bourges.

S Magnus, évêque à Oderzo.

S Ywi (Ivi), moine diacre anglais, émigré en Bretagne.

VIII.

S Pardoux, abbé à Guéret ; sa prière éloigna les Sarrasins envahisseurs après leur défaite à Poitiers (732).

IX.

S Nicétas de Paphlagonie, parent de l'impératrice Irène, il aurait été castré tout jeune ; patrice à Constantinople, moine à cinquante ans, il souffrit beaucoup dans la dispute pour le culte des saintes Images.

XI.

B Adalbéron, évêque à Würtzburg, à la suite de son oncle Bruno ; au cœur de la querelle des investitures, il soutint le pape contre Henri IV, dut laisser pour un temps son diocèse et se retira dans le monastère fondé par son père à Lambach.

S Jean Xénos, qui diffusa la vie monastique en Crète.

XII.

S Bruno, noble de Cologne, écolâtre à Reims, fondateur dans le massif de la Grande Chartreuse d'un ordre de vie semi-érémitique (Chartreux). 

XIII.

S Arthaud, passé de la cour de Savoie à la vie de chartreux, deux fois prieur à Arvières, évêque à Belley à quatre-vingt-sept ans.

XVII.

Bx laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008 : 

Ioannes Hashimoto Tahyōe, sa femme Thecla et leurs enfants Catharina, Thomas, Franciscus, Petrus et Ludovica (13, 12, 8, 6 et 3 ans), 

Thomas Kian, Thomas Ikegami, Linus Rihyōe et sa femme Maria, Antonius Dōmi, Ioachim Ogawa, 

Ioannes Kyūsaku et sa femme Magdalena avec leur fille Regina, 

Thomas Koshima Shinshirō et sa femme Maria, 

Gabriel, Maria et sa fille Monica, Martha et son fils Benedictus de 2 ans, Maria et son fils Sixtus de 3 ans, Monica, Thomas Tōemon et sa femme Lucia, Rufina et sa fille Martha de 7 ans, Monica, Emmanuel Kosaburō, 

Anna Kajiya et son fils Thomas, Agatha, Maria Chūjō, Hieronimus Sōroku et sa femme Lucia, 

Ioannes Sakurai et sa belle-fille Ursula, Mancius Kyūjirō, Ludovicus Matagorō, 

Leo Kyūsuke et sa femme Martha, Mencia et sa fille Lucia, une petite Magdalena de 3 ans, Didacus Tsūzu, Cosmas et son fils Franciscus Shizaburo, Franciscus, Maria.

XVIII.

Ste Anna-Maria-Rosa-Nicoletta Gallo (Maria-Francesca des Cinq-Plaies), napolitaine, tertiaire franciscaine, mystique ; sa grande dévotion allait aux mystères de la Passion et de la Trinité, aux anges et en particulier s. Raphael.

B François Hunot, chanoine dans l'Yonne, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bse Eulalie (Marie-Rose) du Rocher (ou Durocher), dernière d'une famille québécoise de dix enfants, fondatrice des Sœurs des ss. Noms de Jésus et de Marie, pour l'éducation des jeunes filles pauvres de la campagne alentour ; béatifiée en 1982.

S Phanxicô Trần Văn Trung, laïc annamite, martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre. 

XX.

B Isidore de Loor (de Saint-Joseph, 1881-1916), frère passionniste belge, exemplaire dans tous les petits travaux, en particulier de la cuisine, mort de pleurésie et de cancer ; béatifié en 1984.

Bx Plácid Fábrega Juliá (Bernat, *1889), frère mariste profès près de Palencia, et Josep Lluis Raga Nadal (Eufrosí Maria, *1913), profès carme à Barcelona, martyrs espagnols béatifiés en 2007.

 

 

07 OCTOBRE

 

I.

S Marcel (et Apulée ?), martyrs à Rome.

Ste Justine, martyre à Padoue (IV ?).

IV.

SS Serge et Bacchus, deux officiers romains, martyrisés près de l'Euphrate ; c'est surtout la tombe et le culte de Serge qui sont devenus extrêmement célèbres par la suite.

S Marc, pape (336).

VI.

S Ké (Colodoc), ermite anglais à Ros-Ené, puis en Bretagne à Cleder.

S Auguste, guéri par sa dévotion à s. Martin, moine et abbé à Bourges ; il découvrit les reliques de s. Ursin.

S Palais (Palladius), évêque à Saintes, compromis dans de sombres histoires politiques et peu estimé de Grégoire de Tours, mais honoré d'un culte assez ancien.

S Ætherius, évêque à Lyon.

VII.

Ste Osith (Osyth, Osgith), abbesse à Chich.

IX.

S Adalise, évêque à Novare.

XII.

S Martino Cid, abbé espagnol fondateur du monastère cistercien de Santa María de Belofonte, transféré plus tard à Valparaiso (Val-Paradis).

XVI.

Notre Dame du saint Rosaire : mémoire de la victoire de Lepanto sur les Turcs par l'armée de don Juan d'Autriche en 1571, grâce à la récitation du Rosaire : l'invocation "Auxilium Christianorum" remonte aux soldats victorieux de retour de Lepanto.

XVII.

Bx Hadrianus Takahashi Mondo et sa femme Joanna, Leo Hayashida Sukeemon et sa femme Martha avec leurs enfants Magdalena et Didacus de vingt et douze ans, Leo Takedomi Kan'emon et son fils Paulus Takedomi Dan'emon, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

XVIII.

B Jean Hunot, chanoine dans l'Yonne, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

B Giuseppe Toniolo (1845-1918), italien, père de sept enfants, professeur d'université et éducateur des jeunes, économiste et sociologue, promoteur de l'Action Catholique, de l'Université catholique du Sacré-Cœur, des Semaines Sociales et de la Démocratie chrétienne, béatifié en 2012.

B José Llosá Balaguer (1901-1936), des Capucins Amigoniens mais pas prêtre (par humilité), martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

Bse Chiara Badano (1971-1990), jeune fille italienne appartenant aux Focolari, décédée d'un ostéosarcome, béatifiée en 2010.

 

 

08 OCTOBRE

 

IV.

Ste Pélagie, soit pénitente phénicienne, soit jeune vierge d'Antioche, qui se jeta du haut de sa maison pour ne pas être prise par ses persécuteurs ; ou les deux.

Ste Reparata, vierge martyre.

Ste Bénédicte, romaine, venue en Gaule avec s. Lucien, et décapitée à Origny avec sa compagne Léobérie.

Ste Thaïs (Taïs), pénitente en Egypte.

S Félix, premier évêque à Côme.

V.

S Evode, évêque à Rouen ; ses reliques furent transportées à Braine, où une abbaye de Prémontrés fut placée sous son patronage.

S(te) Keyne, moine (ou vierge) au pays de Galles.

Stes Palladia et Porcaire, vierges de Ravenne venues près d'Auxerre ; de Palladia vient la localité de Sainte-Pallaye.

VII.

S Grat, évêque à Chalon-sur-Saône.

VIII.

Ste Renfroye, fondatrice d'une abbaye de chanoinesses à Denain, dont elle est patronne.

IX.

S Badilon, abbé à Autun et retiré en Belgique.

XIII.

S Ugo Canefri, chapelain des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem (Ordre de Malte) à Gênes, d'une inépuisable charité, thaumaturge.

XVI.

Bx John Adams, Robert Dibdale et John Lowe, prêtres anglais martyrs à Tyburn, béatifiés en 1987.

XX.

Bx 46 Frères Maristes espagnols martyrs près de Barcelona en 1936, béatifiés en 2007 :

Ferran Suñer Estrach (Epifani, *1874)    

Casimir Riba Pi (Bernabé, *1877)    

Anicet Falgueras Casellas (Anselm, *1879)     

Mariano Alonso Fuente (Laurentino, *1881)    

Jeróni Messegué Ribera (Leónides, *1884)    

Victoriano Gómez Gutierrez (Salvio, *1884)    

Florentino Redondo Insausti (Leopoldo José, *1885)

Pedro Ciordia Hernández (Baudilio, *1888)    

José Mir Pons (Priscilliá, *1889)            

Pere Sitjes Puig (Laureá Carles, *1889)        

Lucio Zudaire Armendía (Teódulo, *1890)    

Antoni Roig Alembau (Antolí, *1891)            

Trifón Lacunza Unzu (Virgilio, *1891)    

Fermín Latienda Azpilicueta (Felipe José, *1891)

José Miguel Elola Arruti (Vito José, *1893)    

Juan Tubau Perelló (Gaudenci, *1894)    

Serafín Zugaldía Lacruz (Santiago, *1894)    

Ángel Roba Osorno (Licarión, *1895)    

Fortunato Ruíz Peña (Fortunato Andrés, *1898)    

José Ambrós Dejuán (Víctor Conrad, *1898)    

Jesús Mechón Franco (Juan de Mata, *1898)    

Jaume Morella Bruguera (Jaume Ramón, *1898)

Victoriano Martínez Martín (Isaías María, *1899)

Lucio Izquierdo López (Ángel Andrés, *1899)

Leoncino Pérez Gómez (Porfirio, *1899)    

Victor Gutiérrez Gómez (Lino Fernando, *1899)

Leocadio Rodríguez Nieto (Miguel Ireneo, *1899)

Isidro Serrano Fabón (Martiniano , *1901)

Josep Cesari Mercadal (Dionís Martín, *1903)

Felipe Ruiz Peña (Gil Felipe, *1907)

Santos Escudero Miguel (Santos, *1907)

Juan Núñez Casado (Vivencio, *1908)        

Gregorio Faci Molins (José Carmelo, *1908)

Josep Blanch Roca (Victorí Josep, *1908)

Antoni Badía Andale (Hermógenes, *1908)    

Julio García Galarza (Frumencio, *1909)

Ramón Mill Arán (Wulfran, *1909)

Nicolás Ran Goñi (Ismael, *1909)

Nestor Vivar Valdivielso (Alberto María, *1910)

Félix Ayúcar Eraso (Félix León, *1911)

Santiago Saiz Martínez (Santiago María, *1912)

Segismundo Hidalgo Martínez (Gabriel Eduardo, *1913)

Juan Pelfort Planell (Juan Crisóstomo, *1913)

Feliciano Ayúcar Eraso (Ramón Alberto, *1914)    

Nicolás Pereda Revuelta (José Federico, *1916)

Carlos Brengaret Pujol (Carles Rafael, *1917).

 

 

09 OCTOBRE

 

-XVIII.

S Abraham, père des Croyants, et sa sainte épouse Sara.

?

SS Diodore, Diomède et Didyme, martyrs à Laodicée.

III.

SS Denis et ses compagnons, martyrs à Paris; ne pas le confondre, bien sûr, avec celui du 3 octobre ; au IXe siècle, Hilduin traduisit les œuvres du "Pseudo-Denys", l'assimilant avec notre Denys martyr, faisant naître ainsi l'histoire du Denys de l'Aréopage, premier évêque à Paris et martyr décapité à Montmartre, transportant sa tête jusqu'au cimetière où il est enterré. 

IV.

S Domninus, martyr près de Parme.

Ste Publia, abbesse à Antioche ; avec les moniales, elle invectiva Julien l'Apostat, qui la fit gifler.

VII.

Ste Austregilde, mère de s. Loup, évêque à Sens.

S Sabinus, ermite en pays de Bigorre.

S Domninus, ermite en Ombrie.

S Ghislain, fondateur et abbé à Ursidungus, mal connu, ainsi que ses deux disciples, Lambert et Bellère ; il aurait été germanique, ou même grec.

IX.

S Phocas, moine à Daphné, puis à l'Olympe, enfin à Constantinople, après avoir fait un pèlerinage à Jérusalem où il eut à souffrir des Arabes.

S Nidgar, évêque à Augsburg.

X.

S Adalbéron, évêque à Augsburg.

XI.

S Deusdedit, abbé au Mont Cassin, maltraité par le prince lombard Sicard.

S Gunther, noble allemand converti après une jeunesse agitée ; il désirait diriger un monastère à Göllingen, mais son orgueil fut puni : le poids de la charge le fit rentrer dans le rang à Niederaltaich et même devenir un saint ermite renommé.

XII.

S Goswin, moine et abbé réformateur à Anchin ; il avait discuté avec Abélard à Paris, et l'hébergea dans un de ses monastères.

S Bernard de Rodez, moine puis abbé à Montsalvy.

XVI.

S Luis Bertrán, dominicain espagnol, passé en Colombie où il convertit Indiens et Noirs, puis prieur à Valence, grand apôtre du rosaire.

S Giovanni Leonardi, toscan, fondateur à Rome des Clercs de la Mère de Dieu et à l'origine du séminaire de la Propagande.

XX.

SS Frères des Ecoles Chrétiennes espagnols martyrs à Turon (Asturies), en 1934, béatifiés en 1990 et canonisés en 1999 :

José Sanz Tejedor (Cirilo Bertrán, *1888), 

Filomeno López y López (Marciano José, *1900), 

Vilfrido Fernández Zapico (Julián Alfredo, *1902), 

Claudio Bernabé Cano (Victoriano Pío, *1905, le chef de chœur), 

Vicente Alonso Andrés (Benjamín Julián, *1908), 

Román Martínez Fernández (Augusto Andrés, *1910), 

Héctor Valdivielso Sáez (Benito de Jesùs, *1910, né en Argentine de parents émigrés), 

Manuel Seco Gutiérrez (Aniceto Adolfo, *1912), 

avec leur confesseur, le père passionniste Manuel Canoura Arnau (Inocencio de l'Immaculée, *1889). 

 

 

10 OCTOBRE

 

II.

S Pinytos, évêque à Cnossos.

III.

SS Géréon, Cassien, Florent, Mallosus, Victor et d'autres, martyrs près de Cologne (peut-être soldats de la légion thébéenne).

IV.

SS Eulampios et sa sœur Eulampia, martyrs à Nicomédie.

SS Victor et Mallosus, martyrs près de Cologne (les mêmes que plus haut ?).

SS Cassius et Florentius, martyrs à Bonn.

S Clair, premier évêque à Nantes (?). 

V.

S Bassien, moine syrien venu à Constantinople.

VI.

S Cerbonius, évêque à Populonia ; le gros ours lâché contre lui vint plutôt lui lécher les pieds ; retiré sur l'île d'Elbe, il voulait être enterré à Populonia : il prédit que cela se ferait facilement mais qu'il faudrait repartir très vite après (en effet, les Lombards arrivèrent juste après l'enterrement).

Ste Tanche, originaire d'Antioche, réfugiée près de Arcis-sur-Aube, martyrisée pour sa virginité ; fêtée dans la localité de Lhuître, cette tanche (étanche) fut invoquée contre les hémorragies et l'incontinence. 

VII.

S Paulin, moine à Rome, évêque à York ; il évangélisa le Kent, et dut passer à Rochester après la mort du roi.

Ste Telchide, abbesse à Jouarre.

VIII.

S Venant, martyr près de Thérouanne ; il serait un parent de Charlemagne devenu ermite.

S Aldric, notaire dans la chancellerie de Charlemagne, chancelier de Pépin Ier, abbé à Ferrières, puis évêque à Sens.

IX.

S Paulin, évêque à Capoue.

XIII.

SS Daniele, Samuele, Angelo, Leone, Nicola, Ugolino et Donolo, martyrs franciscains italiens  à Ceuta .

XIV.

S John de Bridlington, chanoine de s. Augustin, prieur ; il pleurait et transpirait en célébrant la messe et aurait fait des miracles.

XIX.

S Daniele Comboni, missionnaire italien, évêque à Khartoum, fondateur des Pères et des Sœurs missionnaires (Comboniens), béatifié en 1996, canonisé en 2003.

Bse Zofia Kamila Truszkowska (Maria Aniela), polonaise, fondatrice de la Congrégation franciscaine de Saint-Felice-de-Cantalice, pour secourir les enfants abandonnés, les blessés de la vie ; morte d'un cancer à quarante-quatre ans, béatifiée en 1993.

XX.

Bse María Catalina Irigoyen Echegaray (1848-1918), espagnole des Servantes de Marie, béatifiée en 2011.

B Franz Alexander Kern (Jacob, 1897-1924), prémontré à Geras, pour remplacer un religieux passé dans le schisme de l'église nationale tchèque, béatifié en 1998.

B Pedro de Alcántara de Fortón de Cascajares (Pedro Tomás de N.Dame du Pilar, 1888-1936), prêtre des Carmes déchaux, martyr près de Barcelone, béatifié en 2007.

Bx Leon Wetmański (1886-1941), évêque auxiliaire à Płock, martyr au camp de Działdowo, et Edward Detkens (1885-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifiés en 1999.

 

11 OCTOBRE

 

?

SS Nicaise (évêque à Rouen), Quirinus, Scubiculus et Pientia, martyrs en Vexin.

I.

S Philippe, un des sept premiers diacres (Ac 6:5 ; 8 ; 21:8) ; ses quatre filles, vierges, seraient : Hermione, Charitine, Iraïs, Eutychiane ; il serait mort évêque à Tralles ou Césarée.

III.

S Vinard (Guénard), sacré évêque par le pape s. Sixte, venu à Celles où il eut des disciples et fit des miracles, en particulier d'obliger un renard à rendre la poule volée.

IV.

SS Tharacus, Probus et Andronicus, célèbres martyrs en Cilicie.

S Germain, évêque inconnu à Besançon, martyr qui porta sa tête à Baume-les-Dames, peut-être le s. Germain de Grandval (cf.21 février).

S Saintin, disciple présumé de s. Denis, premier évêque à Verdun.

S Sarmata, disciple de s. Antoine en Thébaïde, martyrisé par les Sarrasins.

S Michel l'Aragave, un des premiers moines en Ethiopie, disciple de s. Frumence.

V.

S Grat, premier évêque à Oloron.

VI.

S Firmin, évêque à Uzès.

S Cainnech, abbé à Aghaboe.

Ste Placidie, vierge à Vérone.

VII.

S Ansilion, saint moine à Lagny.

Ste Ethelburge (Aedilberga), sœur de l'évêque Earconwald, abbesse à Barking.

S Agilbert, frère de ste Telchilde, évêque à Dorchester ; il sacra s. Wilfrid à Compiègne, fut évêque à Paris et passa ses dernières années dans la retraite, à Jouarre.

S Anastase, prêtre, compagnon de s. Maxime le Confesseur en exil.

VIII.

Ste Julienne, mystérieuse abbesse à Pavilly.

IX.

S Gommaire, militaire et noble flamand, forcé au mariage, thaumaturge.

X.

S Bruno, évêque à Cologne : frère d'Otton et de Conrad, fils de Henri Ier et de ste Mathilde, très influent tant dans sa famille que pour l'Eglise en Germanie et en France.

XI.

S Gaudence (Radzim), évêque à Gnesen, frère de s. Adalbert de Prague.

XII.

S Meinhard, apôtre des pays baltes, évêque à Üxküll (siège transféré à Riga), canonisé en 1993.

XV.

B Jakob Griesinger de Ulm, allemand, dominicain à Bologne, un des plus grands maîtres verriers de son époque, mais très effacé : appelé un jour durant la cuisson d'un vitrail (qu'il devait absolument surveiller), il laissa tout et retrouva le vitrail achevé avec des teintes magnifiques.

XVI.

S Alessandro Sauli, barnabite milanais ; de Pavie il fut envoyé comme évêque en Corse, au beau milieu des luttes entre Gênes et la France, puis fut nommé à Pavie.

XIX.

S Phêrô Lê Tùy, prêtre tonkinois, martyr canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Ste Manuela María Soledad Torres Acosta, madrilène, fondatrice, avec don Miguel Martinez, des Servantes de Marie pour le soin des malades à domicile, ce qui alors était très nouveau ; supérieure, elle fut rappelée après avoir été un moment écartée par erreur.

XX.

B Ángel Ramos Velázquez (1876-1936), laïc coadjuteur salésien à Barcelone, martyr, béatifié en 2001.

 

 

12 OCTOBRE

 

I.

S Hedistus, martyr à Rome.

IV.

Ste Domnine, martyre à Anazarbe.

V.

SS Félix et Cyprien, évêques en Afrique, et leurs nombreux compagnons, victimes des Vandales ariens.

S Opilio, diacre à Plaisance.

S Fiacc, évêque à Slebte, consacré par s. Patrick (VI.?).

VI.

S Félix IV, pape (526-530), bon pour les pauvres, et à l'origine de la basilique des ss. Côme et Damien.

S Maximilien, apôtre et évêque en Norique.

VII.

S Edwin, roi en Northumbrie ; il épousa une chrétienne (Ethelburge) et fut baptisé ; la ville de Edimburg lui doit son nom ; il mourut au combat.

XIII.

S Rodobaldo Cepolla, évêque à Pavie.

XVII.

S Felice (Serafino de Montegranaro), berger puis frère lai capucin près de Ascoli Piceno ; illettré, il aimait surtout servir la messe et fut divinement éclairé sur les saints Mystères.

B Thomas Bullacker, prêtre franciscain anglais, pendu à Tyburn et éviscéré encore vivant.

XIX. B Pak Dae-sik Victorinus, laïc coréen martyr, par décapitation, béatifié en 2014.

XX.

B Eufrasio Barredo Fernández (E. de l'Enfant-Jésus, 1897-1934), prêtre des Carmes déchaux, martyr à Oviedo, béatifié en 2007.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : José González Huguet (*1874), près de Valencia ; lors de l'incendie de son église paroissiale, il s'était jeté dans les flammes pour en retirer le Saint-Sacrement ;

Capucins : Pedro Salcedo Puchades (Pacifico de Valencia, *1874), profès, près de Valencia ;

B Román Sitko (1880-1942), prêtre polonais martyr à Auschwitz, béatifié en 1999.

 

 

13 OCTOBRE

 

?

SS Faustus, Janvier, Martial, martyrs à Cordoue.

S Florent, martyr à Thessalonique.

II.

S Théophile d'Antioche, converti en Mésopotomie par la lecture de la Bible et l'observation des mœurs chrétiennes, évêque à Antioche, auteur de "Trois livres à Autolycus".

IV.

S Louveins, disciple de s. Martin puis de s. Maximin à Trèves.

V.

S Romulus, évêque à Gênes (où on l'appelle San Remo).

S Venant, berrichon, abbé près de Tours, mystique et thaumaturge.

VI.

S Léobon, ermite près de Limoges.

VIII.

S Comgan, missionnaire irlandais, abbé à Turriff, fils de roi, frère de ste Kentigerna et oncle de s. Fillan.

IX.

S Simbert, abbé bénédictin à Murbach, puis évêque à Augsburg.

X.

S Géraud, apparenté aux ss. Césaire d'Arles et Yrieix, fils de ste Adeltrude, comte et fondateur d'une abbaye à Aurillac où il partageait les occupations des moines et d'où sortit Gerbert, le futur pape Sylvestre Ier ; il fit sept fois le pèlerinage à Rome.

XI.

S Reginbald, abbé bénédictin et évêque à Spire.

XII.

Ste Chelidonia, vierge à Subiaco, dont elle est patronne.

XVI.

Bse Maddalena Panattieri, tertiaire dominicaine à Trino, excellente conseillère ; elle prophétisa les malheurs d'Italie au XVIe siècle, précisant que sa ville serait épargnée.

XX.

Bx martyrs espagnols en 1934 aux Asturies :

Vincentiens : Tomás Pallarés Ibáñez (*1890), prêtre, et Salustiano González Crespo (*1871), convers, béatifiés en 2013 ;

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Carmes de l’Ancienne Observance : Antonio Ayet Canós (Ludovico María, *1886) et Ángel Presta Batllé (Ángel María, *1915), profès, à Barcelone.

Lasalliens : Ruperto García Arce (Florencio Miguel, *1908), à Barcelone ;

Bse Alexandrina Maria da Costa de Balasar (1904-1955), laïque portugaise ; elle s'élança par la fenêtre de sa maison pour échapper à des individus mal intentionnés et fit une chute de quatre mètres ; mystique, elle supplia le pape de consacrer le monde au Cœur Immaculé, et finit ses jours en s'alimentant de la seule Eucharistie ; béatifiée en 2004.

 

 

14 OCTOBRE

 

?

S Lupulus, martyr à Capoue.

III.

S Callixte, pape (Calliste, 217-222) : ancien esclave, organisateur du cimetière qui porte son nom ; il mit fin à l'hérésie trinitaire de Sabellius, autorisa, malgré la loi civile, le mariage entre esclaves et personnes libres, réadmit à la pénitence tous les pécheurs, contre le rigorisme de Tertullien, Hippolyte et Novatien, et mourut dans une échauffourée avec des Juifs (ou bien de mort naturelle ?).

IV.

S Céleste, évêque à Metz.

S Gaudence, premier évêque à Rimini.

S Donatien, évêque à Reims, dont les reliques ont été transférées à Bruges.

V.

S Fortunat, évêque à Todi ; il chassait les démons et ressuscita un mort.

Ste Menehould, vierge à Châlons-en-Champagne, une des sept filles de Sigmar et Lintrude, toutes vouées à Dieu et toutes saintes.

S Venant, évêque à Luna.

VII.

Ste Angadrême, abbesse à Oroër ; devenue lépreuse quand on voulut la marier, elle recouvra sa beauté quand on la laissa vivre dans la virginité ; invoquée contre les sécheresses, les incendies, les périls publics, patronne de Beauvais.

VIII.

S Cosmas le Moine, évêque à Maiouma, théologien et poète, ami de s. Jean de Damas dont il serait devenu le frère par adoption.

XI.

S Domenico l'Encuirassé, ermite à Montefeltro, puis camaldule, célèbre pour sa flagellation (pendant douze psautiers) avec la discipline, qu'il semble avoir inventée ; son surnom lui vient d'une cotte de mailles qu'il portait directement sur la peau, sauf quand il se flagellait.

XVII.

B Didacus Kagayama Haito, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XVIII.

B Jacques Laigneau de Langellerie, prêtre à Angers, guillotiné, béatifié en 1984.

XX.

Bse Ana María Aranda Riera (1888-1936), martyre espagnole laïque fusillée près de Valencia, béatifiée en 2001.

Bx Franciszek Rosłaniec (*1889) et Stanisław Mysakowski (*1896), prêtres martyrs polonais, gazés à Dachau en 1942, béatifiés en 1999.

B Roman Lysko (1914-1949), prêtre marié ukrainien, martyr emmuré vivant, béatifié en 2001.

 

 

15 OCTOBRE

 

IV.

S Barsen, évêque à Edesse, mort exilé en Egypte.

V.

S Sévère, évêque à Trèves ; disciple de s. Loup, il avait accompagné s. Germain d'Auxerre en Angleterre, puis vint en Germanie.

VI.

S Cannat, évêque inconnu à Marseille.

S Léonard, ermite à Vandœuvre ; le pays fut débarrassé des serpents du jour où un serpent s'enlaça autour du Saint pendant sa prière : la bête en retomba morte.

VII.

S Conogan, évêque inconnu à Quimper.

S Déodat, évêque inconnu à Vienne.

VIII.

S Sabin, évêque à Catane, puis ermite.

Ste Thècle, abbesse à Ochsenfurt puis Kitzingen, parente de ste Lioba ; elle connut s. Boniface.

IX.

S Euthyme le Jeune, époux et père en Galatie, moine en Grèce, stylite près de Thessalonique ; il changea plusieurs fois de lieu, peut-être forcé par les temps (luttes iconoclastes, schisme de Photius).

XIII.

Ste Hedwige, fille du duc de Croatie et de Dalmatie, sœur de deux évêques, d'une abbesse, d'une reine (de Hongrie, mère de ste Elisabeth, cf. 17 novembre), et belle-sœur de Philippe Auguste, mariée au duc de Silésie, chef de la maison royale de Pologne ; une fois veuve, elle se retira au monastère cistercien qu'elle avait fondé à Trebniz, s'imposant d'effrayantes pénitences ; fêtée le 16 octobre.

XIV.

B Theodorico l'Allemand, carme venu en Italie, thaumaturge.

XV.

B Gonçalo de Lagos, ermite de Saint-Augustin portugais ; malgré sa vaste science, il préférait s'adresser aux enfants et aux cultivateurs.

Bse Philippe de Chantemilan, une noble fille du diocèse de Clermont, morte de la peste à Vienne.

XVI.

Ste Teresa de Ávila (Teresa de Jésus), espagnole, réformatrice du Carmel, Docteur de l'Eglise, morte la nuit du 4 au 15 octobre, au moment de la réforme grégorienne du calendrier.

XVII.

Bx Balthasar Kagayama Hanzaemon et son fils Jacobus de 4 ans, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

Ste Magdalena, vierge japonaise martyre à Nagasaki, béatifiée en 1981 et canonisée en 1987, fêtée avec s. Lorenzo Ruiz le 28 septembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Jésuites : Narcis Basté y Basté (*1866), prêtre, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 :

Dominicains : Cipriano Alguacil Torredenaida (*1884), profès, à Madrid.

- béatifiés en 2013 :

Mercédaires : Francesc Mitjá i Mitjá (*1864), profès, près de Lleida ; de parents inconnus, extrêmement doué et cultivé, il ne put être prêtre «parce qu’il ne voyait pas bien» (?!) ; on ne connaît pas la date précise de sa mort, avenue vers le milieu d’octobre ;

Fils de la Sainte-Famille : Pere Verdaguer Saurina (*1908), prêtre, près de Barcelone ;

Filles de la Charité : Josefa Martínez Pérez (*1897), près de Valencia ;

B Władisław Miegoń (1892-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

16 OCTOBRE

 

?

SS Grat et Ansute, ermites et martyrs inconnus à Capdenac.

I.

S Longin, martyr à Césarée de Cappadoce ; c'était le soldat qui ouvrit le côté du Christ crucifié avec sa lance : inondé par le sang du Christ, il avait été guéri de son strabisme.

IV.

S Eliphius, martyr lorrain célèbre et inconnu.

V.

SS Martinianus et Satyrianus, avec leurs deux frères et ste Maxima, martyrs en Afrique.

VI.

SS Amand et Junianus, ermites près de Limoges ; le maître est ici moins connu que le disciple Junien, au tombeau duquel avaient lieu beaucoup de guérisons.

VII.

S Baudri, moine mal connu, abbé à Montfaucon.

S Maimbeuf, évêque à Angers, invoqué… pour le bétail.

S Gall, disciple irlandais de s. Colomban à Luxeuil, puis à l'abbaye qui devint Saint-Gall ; représenté avec un ours, qui lui aurait apporté du bois pour se chauffer ; s. Colomban l'aurait suspendu a divinis parce qu'il ne l'avait pas suivi jusqu'en Italie.

S Béraire, évêque au Mans.

Ste Eremberte, abbesse à Wierre-aux-Bois, nièce de s. Vulmar.

S Mommelin, évêque à Noyon et Tournai, successeur de s. Eloi ; on disait qu'il parlait roman et teuton , selon qu'il était dans l'une ou l'autre ville.

VIII.

S Gordaine, ermite à Anchin.

S Viaud (Vital), ermite anglais venu dans le pays de Retz.

S Ambroise, évêque inconnu à Cahors.

S Lul, moine bénédictin anglais, collaborateur de s. Boniface, qui le sacra évêque à Mayence pour lui succéder.

IX.

S Gaudericus, cultivateur à Saint-Gaudéric, invoqué pour la pluie ou le beau temps.

?

Ste Bonita, vierge à Brioude : elle aurait arrêté une inondation de rivière et déjoué les plans des assiégeants anglais.

XI.

S Anastase, vénitien, grand ascète : au Mont-Saint-Michel, à Cluny, en Espagne, seul dans les Pyrénées ; il mourut sur le retour vers Cluny ; il ne s'était jamais lavé ni les pieds ni la tête .

XII.

S Bertrand, évêque à Comminges, thaumaturge ; il réussit à imposer à ses chanoines la règle de vie commune selon s. Augustin.

B Gerardo, italien, abbé à Clairvaux ; en visite à Igny, il fut assassiné par un moine convers, qui voulait se venger d'avoir été réprimandé.

XVIII.

S Gerardo Maiella, rédemptoriste italien ; il avait été apprenti tailleur, puis au service de l'évêque de Lacedonia ; thaumaturge aussi soumis qu'ascétique.

XX.

B Jesús Villaverde Andrés (1877-1936), prêtre dominicain, martyr espagnol de la Révolution à Madrid, béatifié en 2007.

Bx Wojciech Koplinski (Anicet, 1875-1941), capucin, le saint François de Varsovie , gazé à Auschwitz ; et Józef Jankowski (1910-1941), prêtre pallotin, abattu à Auschwitz ; martyrs polonais béatifiés en 1999.

B Agostino Thevarparampil ("Kunjachan", petit, 1891-1973), prêtre indien très actif auprès des castes "Dalit", béatifié en Inde en 2006.

 

 

17 OCTOBRE

 

-VIII.

S Osée, prophète.

I.

Ste Soline (Zélie), vierge et martyre à Chartres, où elle était venue près de la Virgo Deipara, vénérée par les Gaulois en ce lieu.

II.

S Ignace d'Antioche, dit aussi Théophore (“porté par Dieu”), car il fut ce petit garçon que le Christ montra en exemple à ses Apôtres, leur demandant de devenir semblables à lui ; évêque à Antioche, martyr à Rome.

SS Ruf et Zosime, compagnons de s. Ignace d'Antioche à Philippes.

S Héros, successeur de s. Ignace à Antioche.

IV.

S Jean, ermite en Egypte, obéissant exemplaire ; il demeura quarante-huit ans dans sa cellule, sans sortir, sans être vu de personne, sauf par une petite fenêtre.

Ste Mamelta, vierge en Perse, convertie à la suite d'un songe, lapidée par les païens.

V.

S Jean le Nain (Colobos), ermite dans le désert de Scété.

S Dulcitius, évêque à Agen.

VI.

S Florentin, évêque à Orange.

S Rorice II, évêque à Limoges, qui succéda à son grand-père, Rorice I.

S Leutiern, évêque-missionnaire en Domnonée.

VII.

S Loup, évêque à Angers.

S Baudoin et sa sœur ste Anstrude, à Laon, fils des ss. Blandin et Salaberge ; Anstrude succéda à sa mère comme abbesse, et recueillit dans son monastère les restes de son frère, assassiné par les gens d'Ebroïn, maire du palais.

S Nothelm, évêque à Canterbury, érudit qui fut à la source des informations de s. Bède.

?

S Trohé, abbé à Nevers.

S Regulus, abbé ou évêque en Ecosse, venu de Grèce avec des reliques de s. André.

XI.

Bx Rodolphe et Pierre, camaldules ; Rodolphe fut évêque à Gubbio.

XII.

B Gilbert, anglais, abbé cistercien à Ourscamp, puis à Cîteaux ; il soutint s. Thomas Becket.

XV.

B Baldassare Ravaschieri, franciscain, provincial à Gênes ; malade de la goutte à Binasco, on devait le porter à l'église ou dans le bois, où il confessait ; la Vierge lui apparut pour le consoler.

XVI.

S Richard Gwyn, premier martyr gallois, père de famille ; Gwyn signifie blanc.

XVII.

B Pietro Casani, prêtre italien des Ecoles Pies, bras droit de s. Josep Calassanç, béatifié en 1995.

Ste Marguerite-Marie Alacoque, visitandine à Paray-le-Monial, mystique, dépositaire de révélations du Sacré-Cœur ; très jeune, elle avait fait vœu de chasteté ; fêtée le 16 octobre.

XVIII.

B Jacques Burin, prêtre martyr durant la Révolution.

Bses Marie-Louise-Joséphine (Marie-Natalie de Saint-Louis) Vanot, Jeanne-Reine Prin (Marie-Laurentine de Saint-Stanislas), Jacinthe-Augustine-Gabrielle (Marie-Ursule de Saint-Bernardin) Bourla, Marie-Geneviève (Marie-Louise de Saint-François) Ducrez, Marie-Magdeleine (Marie-Augustine du Sacré-Cœur de Jésus) Déjardin, ursulines martyres à Valenciennes.

XIX.

S François-Isidore Gagelin, prêtre franc-comtois, martyr étranglé à Hué ; son père avait reçu les prêtres durant la Révolution ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

B Contardo Ferrini (1859-1902), professeur à l'Université de Droit à Pavie, tertiaire franciscain, mort du typhus.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Marianistes : Fidel Fuidio Rodríguez (*1880), profès, près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : Ramón Esteban Bou Pascual (*1906), prêtre, près de Alicante ;

Laïques : Társila Córdoba Belda de Girona (*1861), de l'Action Catholique, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 :

Frères Mineurs : Perfecto Carrascosa Santos (*1906), prêtre, près de Tolède.

 

 

18 OCTOBRE

 

I.

S Luc, évangéliste, patron des médecins et des peintres, martyr à Patras ; auteur du troisième Evangile et des Actes des Apôtres.

III.

S Asclépiade, évêque à Antioche.

Ste Tryphonia, qu'on a présumé être : épouse de Dèce, mère de ste Cyrilla, et martyre à Rome.

IV.

SS Proculus, Euticius et Acutius, martyrs en Campanie.

S Just, enfant martyr près de Beauvais.

V.

S Amable, prêtre et évangélisateur à Riom ; entre autres miracles, il débarrassa le pays des serpents.

VI.

Ste Gwen, mère de s. Guénolé, en Bretagne.

VII.

S Monon, irlandais, ermite à Nassogne, dont il est le patron.

XVI.

S Juan Garavito (Pedro d'Alcantara), franciscain espagnol, mystique, réformateur de son ordre et un temps directeur de ste Thérèse d'Avila.

XVII.

S Isaac Jogues, jésuite martyrisé par les Iroquois ; fêté avec d'autres martyrs le 19 octobre.

XVIII.

S Paolo de la Croix, prêtre italien, fondateur avec son inséparable frère Jean-Baptiste de la Congrégation des Passionnistes, dont la règle ne sera approuvée qu'après qu'il l'eût adoucie ; fêté le 19 octobre.

XX.

Bx Daudi Okello (*1902) et Jildo Irwa (*1906), catéchistes ougandais, martyrs en 1918, béatifiés en 2002.

 

 

19 OCTOBRE

 

-V.

S Joel, prophète de l'Ancien Testament.

II.

SS Ptolémée et Lucius, martyrs à Rome ; Ptolémée avait convaincu une prostituée de vivre chastement.

III.

S Asterius, martyr près d'Ostie.

SS Savinien et Potentien, premiers évêques à Sens, martyrs.

S Varus, soldat martyr en Egypte.

VI.

S Loup, évêque à Soissons, neveu de s. Remi.

S Grat, évêque à Oloron.

S Vrain, évêque à Cavaillon, dont il est patron.

VII.

S Ethbin, abbé à Necth-hermitage.

S Aquilin, évêque à Evreux ; lui et sa femme s'étaient voués à la continence.

VIII.

S Didier, moine et ermite à Ruiriacus.

Ste Frideswide, abbesse à Thornbury, patronne de la ville et de l'université d'Oxford.

IX.

Ste Laure, martyre à Cordoue, mais non attestée.

XI.

S Eadnot, évêque et martyr à Dorchester.

XIII.

B Thomas Hélye, prêtre à Biville ; l'évêque l'obligea à mitiger ses mortifications.

XVII.

S Philip Howard, comte anglais et époux infidèle, puis devenu fervent catholique avec son épouse ; il fut dix ans prisonnier et martyrisé à trente-huit ans.

SS Lucas-Alonso Gorda (du Saint-Esprit), prêtre, et Matthæus Kohioye, jeune novice de dix-huit ans, dominicains martyrs au Japon, béatifiés en 1981 et canonisés en 1987, fêtés avec s. Lorenzo Ruiz le 28 septembre.

Bse Agnès Galand de Jésus, dominicaine à Langeac et mystique ; elle orientera M. Olier vers la fondation des prêtres de Saint-Sulpice, béatifiée en 1994.

S Jean de La Lande, frère jésuite, martyr au Canada, fêté en ce jour avec sept autres Compagnons.

 

 

20 OCTOBRE

 

I.

S Corneillle, centurion, premier païen baptisé par s. Pierre, cf. Act X-XI.

IV.

S Caprais, compagnon de ste Foy, qui se présenta au juge après s'être un moment caché ; premier évêque à Agen ?

VI.

S Agricol, neveu présumé de s. Remi, dont les reliques furent brûlées en 1568.

Ste Irène (Iria, Eiriâ), moniale près de Nabantia, où un seigneur, puis son propre directeur tentèrent de la corrompre, et le seigneur la fit décapiter ; elle pourrait être la vierge de Thessalonique fêtée le 3 avril, dont les reliques seraient venues plus tard à Nabantia.

VII.

S Sonnace, évêque à Reims.

S Sindulphe, prêtre d'Aquitaine venu vivre en ermitage à Aussance.

SS Bradan et Orora, dans l'île de Man.

VIII.

S Vital, évêque à Salzburg, fondateur d'une abbaye à Zell.

S André Calybite, moine crétois martyr des iconoclastes à Bizance, différent de s. André de Crète qui est fêté le 4 juillet.

S Acca, ami des ss. Wilfrid et Bède, abbé à Saint-André, évêque à Hexham ; très bon chanteur, grand savant, expulsé pendant deux ans de son siège.

XI.

S Adérald, fondateur d'un prieuré à Villacerf.

XII.

Ste Adeline, sœur de s.Vital, première abbesse à l'abbaye des Dames Blanches à Mortain, dépendant de celle de Savigny fondée par Vital.

XV.

B Jakub Strzemię, noble polonais franciscain, évêque à Halicz, puis Lvov, qu'on retrouva intact dix ans après sa mort.

XX.

Ste Anna Francesca Boscardin (Maria Bertilla, 1888-1922), italienne, des enseignantes de Sainte Dorothée ; considérée comme une bonne à rien, elle se révéla une infirmière exceptionnelle lors de la première Guerre Mondiale ; elle convertit par sa patience dans la souffrance le médecin-chef de l'hôpital.

B Franz Alexander Kern (Jacob, 1897-1924), prémontré autrichien à Geras ; il s'offrit pour remplacer un religieux passé au schisme de l'Eglise nationale tchèque, béatifié en 1998.

21 OCTOBRE

III.

S Arterius, martyr à Ostie.

IV.

SS Dasius, Zotique et Caius, martyrs à Nicomédie.

S Agathon, solitaire en Egypte, sage et modéré, très charitable, très modeste.

S Hilarion, palestinien venu en Egypte pour connaître s. Antoine, à quinze ans ; thaumaturge fuyant la célébrité, il fut à Gaza, en Egypte, en Lybie, en Sicile, à Rome, en Dalmatie, à Paphos, où il mourut à quatre-vingts ans.

S Malchus, syrien ; il refusa le mariage et devint moine avec des péripéties rocambolesques.

S Juste, archidiacre à Clermont.

V.

Ste Ursule, une des onze (mille ?) martyres de Cologne ; anglaise, elle s'embarqua avec ses compagnes, aborda aux Pays-Bas, rejoignit Cologne où elles furent bien reçues ; après un pèlerinage à Rome, elles furent massacrées par les Huns devant Cologne ; légende ?Ste Céline, vierge à Meaux ; elle laissa son fiancé pour suivre ste Geneviève.

S Anatole, évêque à Cahors (?).

S Seurin, évêque à Trèves, puis à Bordeaux où s. Amand lui laissa la place.

Ste Céline, mère de trois garçons : s. Principius, évêque à Soissons, un autre dont le fils, s. Lupus, succéda à s. Principius, et s. Remi.

S Viateur, compagnon de l'évêque de Lyon s. Just dans sa retraite en Egypte ; il y eut une congrégation d'éducateurs sous son patronage.

VI.

S Walfroy, gaulois dévôt de s. Martin et disciple de s. Yrieix, ermite stylite à Trèves, seul exemple connu de stylite en Occident ; l'évêque lui enjoignit de descendre de sa colonne.

VII.

S Fintan (Munnu), abbé en Irlande ; il eut la lèpre pendant vingt-quatre ans.

S Wendel, irlandais, ermite près de Trèves, peut-être abbé à Tholey.

S Condé (Condède), anglais, ermite en Normandie.

S Domnolène, prêtre ou moine à Saint-Laurent-des-Aubats.

VIII.

S Mauront, abbé et évêque à Marseille.

IX.

S Hugues, abbé à Ambronay (X.?).

XI.

S Gebizo, allemand, bénédictin au Mont-Cassin, mort d'une douloureuse fistule au sein gauche.

XII.

S Berthold, né à Parme de parents anglais ; il se mit comme convers au service des bénédictines à l'abbaye Saint-Alexandre ; il est le patron des sacristains de Parme.

XV.

B Piero Cappucci, dominicain italien ; il prêchait avec un crâne dans la main.

XVII.

B Julianus Nakaura, jésuite japonais martyr, béatifié en 2008.

XIX.

B Gim Si-u Alexius, laïc coréen martyr, mort en prison, béatifié en 2014.

S Yu Tae-ch'ōl Peteuro, adolescent coréen de treize ans, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

B Estanislao García Obeso (1875-1936), prêtre dominicain martyr près de Santander, béatifié en 2007.

Bse Laura Montoya y Upeguí (de Sainte-Catherine-de-Sienne, 1874-1949), colombienne, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Missionnaires de Marie Immaculée et de Sainte Catherine de Sienne, béatifiée en 2004.

 

22 OCTOBRE

II.

S Marc, évêque à Jérusalem.

III.

S Abercius, évêque à Hiérapolis, dont on connaît l'épitaphe, rédigée par lui-même.

Ste Cordule, une compagne de ste Ursule à Cologne, qui se présenta d'elle-même aux barbares après être restée cachée dans un bateau (?).

S Salarius, évêque à Luni (VII.?).

IV.

S Philippe, évêque à Héraclée, martyr avec s. Hermès, horriblement maltraités, brûlés vifs ; s. Hermès aurait été diacre à Andrinople.

S Mellon, venu d'Angleterre à Rome, converti par le pape qui l'envoya comme évêque à Rouen.

S Népotien, évêque à Clermont.

S Vallier, archidiacre à Langres, martyr à Port-sur-Saône.

VI.

SS Constantin et Simplicius, abbés au Mont-Cassin.

S Verecundius, évêque à Vérone.

S Nunctus, venu d'Afrique dans la région de Mérida ; pour ne pas être tenté par la vue de quelque femme, il se faisait accompagner par deux moines, devant et derrière lui ; les habitants l'assassinèrent parce qu'il était trop mal vêtu, mais ils furent punis bientôt après par des douleurs mortelles.

S Louvent, abbé à Javols, assassiné en Lorraine où il est très vénéré.

VII.

S Mérovée, moine thaumaturge à Bobbio, fondateur d'une abbaye à Precipiano.

S Léothade, abbé à Moissac et (ou) évêque à Auch.

VIII.

S Modéran, évêque à Rennes, mort à Bercetto.

IX.

S Benoît de Macérac, ermite venu de Patras, retiré près du lac de Murin.

Stes Nunilon et Alodie (Elodie), martyres près de Huesca ; de père musulman, elles préférèrent garder la foi reçue de leur mère.

S Donat, irlandais ; en route pour Rome, il fut divinement indiqué pour devenir évêque à Fiesole, où il mourra environ quarante-sept ans plus tard.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Lasalliens : Andrés Zarraquino Herrero (Honorato Andrés, *1908), Álvaro Ibánez Lázaro (Florencio Martín, *1913) et Pedro Lorente Vicente (Ambrosio León, *1914), près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : Germán Caballero Atienza (*1880) et José Menéndez García (*1888), prêtres ; Victoriano Ibáñez Alonso (*1864), profès, près de Santander ;

Carmes déchaux : Luis Minguell Ferrer (L. María de N.Dame de la Merci, *1902), prêtre, à Barcelone ;

Lasalliens : Josep Casas Lluch (Ildefons Lluís, *1886), à Barcelone.

 

23 OCTOBRE

III.

SS Servandus et Germanus, martyrs près de Cadix.

IV.

SS Jean Bar Mariam et Jacques le Zélote, martyrs en Perse ; Jean, évêque à Arbèle, devait son surnom à sa piété envers Notre-Dame ; Jacques était prêtre.

S Théodoret, martyr à Antioche.

V.

S Séverin, prêtre français, évêque à Cologne.

S Verus, évêque à Salerne.

VI.

S Severino Boezio, brillant philosophe italien et consul, victime de la politique, martyr à Pavie.

S Clether (Cleder), moine à Nevern.

VII.

S Jean, évêque à Syracuse, objet des louanges de s. Grégoire le Grand.

Ste Ode, veuve à Amay ; on la dit descendante de Clovis, mère de s. Arnoul et tante de s. Hubert.

Ste Syre, abbesse près de Châlons-en-Champagne.

S Ediste, évêque à Vienne.

S Romain, évêque à Rouen ; sous l'Ancien Régime, chaque année à l'Ascension, le chapitre de la cathédrale délivrait un meurtrier en l'honneur du Saint.

VIII.

SS Lugle et Luglien, irlandais, pèlerins en Terre Sainte ; au retour, Lugle devint évêque et ils partirent tous deux évangéliser, pour finir martyrs près d'Arras.

S Domice, prêtre puis ermite près d'Amiens, assisté à sa mort par Ste Ulphe (?).

IX.

S Benoît, prêtre inconnu près de Poitiers.

S Ignace, moine, patriarche de Constantinople, douloureusement impliqué dans les pénibles affaires politiques et religieuses de cette époque.

X.

Ste Elflède, vierge en Angleterre ; il y a une autre Sainte du même nom, veuve.

S Hérifrid, évêque à Auxerre, dont il fit reconstruire la cathédrale après un incendie ; il fut paralysé les dernières années de sa vie.

XII.

S Allucio, thaumaturge italien, qui releva un hospice à Campugliano.

XIII.

S Giovanni Bono, à Mantoue : de bouffon il se fit ermite et pratiqua des austérités effrayantes ; quelques prières apprises par cœur étaient toute sa science ; il eut de nombreux disciples, les Boniti, qui furent agrégés aux ermites de s. Augustin.

XV.

S Giovanni de Capistrano, franciscain italien très brillant ; gouverneur de Pérouse, il laissa sa fiancée et le monde pour se donner à Dieu ; chargé de grandes missions, il galvanisa les troupes devant Belgrade, et mourut peu après la défaite des Turcs.

XVI.

Bse Julienne, converse près de Varèse, disciple de la bse Catherine de Pallanza.

XVII.

B Thomas Thwing, prêtre anglais martyr ; il avait trois sœurs religieuses.

XVIII.

Bses Ursulines de Valenciennes, guillottinées avec quelques autres religieuses : Clotilde-Joséphine Paillot (Marie-Clotilde-Angèle de Saint-François-Borgia), Marie-Marguerite-Joséphine Leroux (Marie-Scholastique-Joséphine de Saint-Jacques), Jeanne-Louise Barré (Marie-Cordula-Joséphine de Saint-Dominique) ; Anne-Joseph Leroux (Joséphine, clarisse), Marie-Augustine Erraux (Anne-Marie) et Marie-Lievina Lacroix (Marie-Françoise), brigittines.

XIX.

S Phaolô Tông Viêt Buóng, annamite, capitaine de la garde de l'empereur, martyr canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

B Jules-Nicolas (Arnould) Rèche, lorrain, frère des Ecoles Chrétiennes, d'une grande science, excellent éducateur et professeur des jeunes , béatifié en 1987.

XX.

Bx Martyrs espagnolS de 1936 :

- béatifiés en 1989 :

Passionistes : Anatolio García Nozal (Ildefonso de la Croix, *1898) et Justiniano Cuesta Redondo (J. de Saint-Gabriel de l'Addolorata, *1910), prêtres ; Tomás Cuartero Gascón (T. du Saint-Sacrement, *1915), Eufrasio de Celis Santos (E. de l'Amour miséricordieux, *1915), Honorino Carracedo Ramos (H. de la Vierge des Douleurs, *1916), José Maria Cuartero Gascón (J.M. de Jésus et Marie, *1918), clercs, près de Ciudad Real ;

- béatifié en 2001 : 

Diocésains : Leonardo Olivera Buera (*1889), l’aumônier des Lasalliens martyrisés la veille, près de Valencia ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Agapit Gorgues Manresa (*1913), près de Lleida ;

Frères Maristes : Leonardo Arce Ruiz (Egberto, *1907) et Martín Erro Ripa (Teófilo Martín, *1914), près de Santander.

 

24 OCTOBRE

?

SS Cyriaque et Claudien, martyrs à Hiérapolis en Phrygie.

IV.

S Félix, évêque à Thibiuca.

V.

S Proclus, évêque à Constantinople et successeur de Nestorius, grand défenseur de la maternité divine de Marie, auteur présumé du trisagion : “Saint Dieu, Saint fort, Saint immortel, aie pitié de nous”.

VI.

S Martino, moine à Montemassico ; le diable le tentait sous forme d'un serpent qui habitait dans la même grotte que lui ; il fit des miracles.

S Aréthas (Banu Harith), sa femme et leurs quatre filles, avec tout le clergé, martyrs éthiopiens.

S Senoch, descendant de barbares installés en Poitou et devenu ermite thaumaturge ; il sut accepter les observations de s. Grégoire de Tours.

S Martin, diacre à Nantes, puis ermite à l'origine d'un monastère bénédictin à Vertou.

S Cadfarch, gallois ; frère des ss. Cawrdaf, Thangwn, Maethlu.

S Magloire, gallois, cousin des ss. Samson et Malo, abbé à Dol puis à Sercq.

VII.

S Ebregise, évêque à Cologne, martyrisé par des brigands.

S Fromond, normand, évêque à Coutances, fondateur d'une abbaye de moniales à Le Ham.

X.

S Florentin, à Bonnet.

XIX.

Bx Yu Hang-geom Augustinus et Yun Ji-heon Franciscus, laïcs coréens martyrs, écartelés, béatifiés en 2014.

S Antoine Marie Claret y Clara, prêtre espagnol, fondateur des Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie ; évêque à Cuba, aumônier de la reine à Madrid, administrant son diocèse depuis l'Espagne ; à la révolution de 1868 il vint en France et, après le concile de Vatican I, il dut partir chez les Cisterciens de Fontfroide pour échapper à la police.

XX.

S Luigi Guanella (1842-1915), prêtre salésien italien, très sensible aux handicapés, fondateur des Filles de Sainte-Marie de la Providence et des Serviteurs de la Charité, canonisé en 2011.

B Giuseppe Baldo (1843-1915), prêtre italien, curé pendant presque quarante ans, très actif, fondateur des Petites Filles de Saint-Joseph, béatifié en 1989.

B Amado García Sánchez (1903-1936), prêtre vincentien espagnol martyr aux Asturies, béatifié en 2013.

 

25 OCTOBRE

I.

Ste Tabitha (Dorcas), la femme ressuscitée par s. Pierre à Joppé (cf. Ac 9:36-44).

S Front, évêque à Périgueux ordonné par s. Pierre, patron de la cathédrale et de la ville de Périgueux (IV.?).

III.

SS Chrysanthus et Daria, martyrs à Rome.

SS Crépin et Crépinien, martyrs sans doute romains vénérés à Soissons, patrons des cordonniers, d'où l'expression “saint-crispin”, laïcisée en “saint-frusquin”.

S Miniat, soldat romain martyr à Florence, dont il est le patron.

IV.

S Marcellinus, pape (296-304), martyr ; il aurait un moment cédé à l’erreur et offert l’encens aux idoles, puis se serait solennellement rétracté, mais l’épisode est discuté.

SS Martyrius et Marcianus, martyrs des hérétiques à Constantinople, l'un sous-diacre, l'autre chantre.

V.

S Gaudentius, évêque à Brescia, prédicateur célèbre.

S Rufinien, évêque à Bayeux ; il baptisa s. Loup, qui lui succéda.

S Loup, évêque à Bayeux ; il débarrassa la ville d'un loup enragé.

?

S Gouesnou, moine près de Brest où il aurait construit un monastère.

VI.

S Hilare, évêque à Pujols.

VIII.

S Capuan, évêque à Cahors.

SS Frutos, Valentin et Engracia, deux frères et leur sœur ; Valentin et Engracia furent martyrisés par les Arabes près de Sepulveda, où ils vivaient en ermites.

?

S Doulchard, ermite près de Bourges.

XI.

S Maur, évêque à Pecs, finalement admis au monastère Saint-Martin, et abbé ; il s'était fait remarquer par son silence.

XIII.

S Bernard Calbó, juge catalan, abbé cistercien à Santa Creus, évêque à Vich ; il combattit les hérésies albigeoise et vaudoise avec s. Raymond de Peñafort ; d'un caillou il se cassa ses belles dents qui provoquaient des réflexions admiratives des jeunes filles.

XV.

B Tadhg MacMarthy, évêque irlandais à Ross puis à Cork et Cloyne, dont on le chassa, mort à Ivrea sur son retour de Rome.

XIX.

S Giuse Lê Dang Thi, capitaine en Cochinchine, étranglé pour sa foi, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre (au 24 octobre dans le Martyrologe).

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Disciples de Jésus : Recaredo Centelles Abad (*1904), prêtre, près de Castellón ;

- béatifiées en 2001 :

Laïques : María Teresa Ferragud Roig de Masiá (*1853), mère de famille martyrisée près de Valencia avec ses quatre filles religieuses :

Clarisses : María Vicenta Masiá Ferragud (M. Jésus, *1882), María Joaquina Masiá Ferragud (María Verónica, *1884), María Felicidad Masía Ferragud (*1890) ;

Augustines : Josefa Ramona Masiá Ferragud (Josefa de la Purification, *1887).

 

26 OCTOBRE

III.

SS Lucien et Marcien, magiciens puis chrétiens martyrs à Nicomédie.

SS Rogatianus, prêtre, et Felicissimus, peut-être martyrs à Carthage ; avant d'aller se cacher, s. Cyprien confia son diocèse à s. Rogatianus, qui fut pris, puis relâché.

IV.

S Amandus, premier évêque à Strasbourg.

V.

S Rustique, évêque à Narbonne, fils et neveu d'évêques.

VI.

S Alor, à Quimper, patron des chevaux.

S Quadragésime, sous-diacre près de Salerne ; il unit sa prière à celle d'un autre moine qui ressuscita un mort.

S Aptonius, évêque à Angoulême, frère et successeur de s. Ausone (?).

VII.

S Cedde, frère des ss. Chad, Celin et Cynibill, moine à Lindisfarne, évêque à Tilbury ; il adopta la date romaine de la Pâque.

S Eadfrid, prêtre anglais, qui convertit la Mercie et son roi Merewald, puis fonda un monastère à Leominster.

S Eata, disciple de s. Aidan, abbé à Melrose puis à Lindisfarne, évêque à Hexham, partisan des usages romains, qu'il fit adopter.

Ste Gibitrude, moniale à Faremoutiers ; une fois morte, elle revint quelque temps à la vie pour avoir le temps de réparer sa rancune envers des moniales.

VIII.

S Cuthbert, abbé de Liminge, évêque à Hereford, puis évêque à Canterbury. Il estimait beaucoup s. Boniface ; dans un concile qu'il convoqua, on insista sur la nécessité de catéchiser le peuple dans sa langue.

S Sigebaud, évêque à Metz ; il aurait fondé deux abbayes : Saint-Avold et Neuweiter.

S Witta (Albin), d'origine anglaise, évêque à Buraburg ; ce siège fut transféré plus tard à Mayence, et remplacé par Paderborn.

B Humbert, moine à Fritzlar.

XI.

S Beanus, évêque à Mortlac.

S Adalgot, moine à Einsiedeln, puis abbé à Disentis.

XIII.

S Folco, d'origine irlandaise, des Chanoines de Sainte-Euphémie à Piacenza, évêque à Piacenza et plus tard à Pavie : il travailla à la paix entre les deux villes

XVIII.

B Carlo Antonio Gerardo Lavanga (Bonaventura de Potenza), mystique marial franciscain ; il sut dominer son caractère irascible.

XX.

Bse Celina Chludzinska Borzecka (1833-1913), polonaise (née en territoire biélorusse), fondatrice, une fois veuve, des Sœurs de la Résurrection, béatifiée en 2007.

 

27 OCTOBRE

I.

S Evariste, pape (97-105) : sur son ordonnance, les sept diacres de Rome devaient assister l'évêque qui déclamait la préface, pour rendre témoignage de son orthodoxie.

S Thraséas, évêque à Euménie, martyr près de Smyrne.

IV.

S Abraham, disciple de s. Pacôme puis ermite à Tabenne.

Stes Capitoline et Erotéide, martyres en Cappadoce.

V.

S Namatius, évêque à Clermont ; son épouse fit édifier une église dans les faubourgs.

S Abban, abbé irlandais qui aurait fondé onze monastères.

VI.

S Gaudiosus, évêque en Afrique, exilé en Campanie pour fuir les Vandales (IV. ?).

S Odran, moine à Iona, un des premiers disciples de s. Columba.

VII.

S Cyriaque, patriarche à Constantinople ; il y eut un problème entre lui et s. Grégoire le Grand, parce qu'il se donnait le titre de patriarche œcuménique qui ne convenait qu'au pape.

S Désiré, évêque à Auxerre, parent de la reine Brunehaut ; il libéra beaucoup de serfs.

S Colman, moine à Senboth.

VIII.

S Tecla Haimanot, moine en Ethiopie.

XIII.

B Bartolomeo de Braganza, dominicain, évêque à Vicenza ; il serait à l'origine d'une confrérie de frères joyeux ; il eut des missions (une avec s. Louis en Palestine), et fut un moment expulsé par un hérétique patarin.

XVI.

Bse Antonia de Brescia, dominicaine, supérieure à Ferrare, mystique.

XX.

B Salvador Mollar Ventura (*1896), des Frères Mineurs, profès, martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

B Jerzy Popieluszko (1947-1984), prêtre polonais enlevé, torturé à mort et retrouvé en ce jour, béatifié en 2010.

 

 

28 OCTOBRE

 

I.

SS Simon et Jude, apôtres ; Simon le Zélote prêcha en Egypte, Jude (ou Thaddée) en Mésopotamie; ils auraient été égorgés en Perse ; ou bien Simon aurait été découpé à la scie, devenant le patron des scieurs de long ; s. Jude, auteur d’une des dernières épîtres du Nouveau Testament, est invoqué dans les causes désespérées.

III.

S Firmilien, évêque à Césarée de Cappadoce, très respecté, ami de Origène ; il prônait le re-baptême des hérétiques, contre Rome avec qui il échangea des lettres plutôt rudes.

S Malchion, prêtre à Antioche ; il porta la contradiction à Paul de Samosate.

S Fidèle, martyr près de Come.

IV.

S Ferrutius, martyr à Mayence.

S Genès, martyr à Thiers.

SS Vincent et ses deux sœurs Sabine et Christète, martyrs à Avila.

VI.

S Jean le Khozibite, égyptien, moine en Palestine ; un temps monophysite, il s'en détourna sur une invitation divine et fut évêque à Césarée de Palestine.

S Abraham, évêque à Ephèse après avoir fondé un monastère à Constantinople et un autre à Jérusalem ; un des premiers à prononcer une homélie pour l'Annonciation.

S Salvius, ermite fondateur du monastère à Saint-Saire-en-Brai.

VII.

S Faron, évêque à Meaux, après que son épouse ait pris le voile des religieuses.

S Salve, évêque à Amiens et martyr.

VII.-X.

SS Sigolin, Goduin, Anglin, Albric, Odilon, abbés à Stavelot-Malmédy.

VIII.

S Angilramne, évêque à Metz et chapelain de Charlemagne, mort durant la campagne contre les Avars.

S Dorbhénée, abbé à Iona, parent de s. Columba.

IX.

S Etienne le Sabaïte, moine et poète dans la laure de Saint-Sabas près de Jérusalem.

S Remi, évêque à Lyon ; il se fit restituer par Lothaire ce qu'avaient confisqué les Sarrasins ; il chercha à avoir une position moins radicale que Hincmar sur la prédestination.

XI.

S Eadsin, évêque à Winchester puis à Canterbury ; il couronna s. Edouard le Confesseur.

S Germain, flamand, premier abbé à Talloires ; on fête avec lui son frère s. Ruph, ainsi que les ss. Ismius et Ismidon qui lui succédèrent, et Georius, (Jorius, Joire, Jorioz) qui venait du Luxembourg.

XIV.

B Giovanni Chigi, ermite de Saint-Augustin à Sienne ; après une jeunesse dévergondée, il éteignit les passions en se roulant dans les orties.

XV.

B Stefano Cioni, ermite à Lecceto ; le pape ayant transformé ces ermites en chanoines réguliers, il en fut prieur et fit des miracles.

XVII.    

Bx Ioannes Mukunō Chōzaburō, Mancius Yukimoto Ichizaemon, Michaël Ichinose Sukezaemon, Laurentius Kaida Hachizō, Petrus Sawaguchi Kuhyōe et Thomas Terai Kahyōe, martyrs japonais à Nagasaki, tertiaires de l'ordre de Saint-Augustin, décapités, dépecés, brûlés à Ōmura (le 28 septembre dans le Martyrologe).

XVIII.

SS Francisco Serrano Frías, évêque nommé, Joachin Royo, Juán Alcober Figuera et Francisco Díaz del Rincón, prêtres, dominicains espagnols martyrs en Chine, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

S Gioan Dat, prêtre tonkinois martyr ; sa constance étonnait même le mandarin ; il avait trente-trois ans ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

S Rodrigo Aguilar Aleman (1875-1927), prêtre mexicain et poète, martyrisé par pendaison, canonisé en 2000 et fêté le 21 mai.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Laïcs : Salvador Damián Enguix Garés (1862-1936), père de six enfants, près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Augustins : Claudio Julián García San Román (*1904), prêtre, et Leoncio Lope García (*1902), clerc, près de Santander ;

- béatifiée en 2013 :

Franciscaines Missionnaires de la Mère du Divin Pasteur : Juliana González Trujillano (María Asumpta, *1881).

 

 

29 OCTOBRE

 

III.

S Félicien, évêque à Carthage et martyr.

S Narcisse, élu, déjà centenaire, évêque à Jérusalem ; on lui adjoignit un coadjuteur, premier cas dans l'histoire, et il mourut à cent-seize ans ; il était d'accord avec Rome sur la date de Pâques ; un jour qu'on manquait d'huile pour la veillée de Pâques, il fit remplir d'eau les lampes à huile, et l'eau se changea en huile.

IV.

S Honoratus, évêque à Verceil ; il connut l'exil comme s. Eusèbe, son maître ; il donna le viatique à s. Ambroise, avant de lui succéder à Milan.

S Zenobius, médecin, prêtre et martyr à Antioche.

S Abraham, ermite à Beth-Kiduna où il convertit les païens.

VI.

S Theudarius, abbé à Vienne, où il avait fondé plusieurs monastères.

S Térence, évêque à Metz.

Ste Ermelinde, vierge flamande, d'une famille qu'on dit ancêtre des Carolingiens.

VII.

S Bond (Baldus), espagnol, instruit dans la Foi par s. Arthème, évêque à Sens ; il serait arrivé là pour mener une vie pénitente, après avoir tué sans le savoir ses propres parents.

S Colman mac Duach, évêque en Ecosse.

S Ingaud, sourd-muet (près d'Amiens), qui fut guéri avec de l'huile bénite que s. Salve, son maître, lui passa sur le front.

VIII.

S Dodon, disciple de s. Ursmer, abbé près de Cambrai.

IX.

Ste Anne, veuve, qui vécut en moine avec le nom de Euphémien, à Byzance.

XI.

S Etienne, évêque à Caiazzo.

S Ethelnoth, bénédictin, évêque à Cantorbury.

S Abraham, abbé à Rostov, apôtre dans cette région ; il vécut après le schisme de 1054, mais il est reconnu par l'Eglise romaine.

XIX.

S Gaetano Errico, prêtre napolitain, fondateur - sur révélation divine - des Missionnaires des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, béatifié en 2002, canonisé en 2008.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Diocésains : José Ruiz Bruixola (1857-1936), près de Valencia (le 28 au Martyrologe).

- béatifiés en 2013 :

Lasalliens : Arsenio Merino Miguel (Augusto María, *1884), près de Tarragona ;

Filles de la Charité : Victoria Arregui Guinea (*1894) et Joaquina Rey Aguirre (*1895), près de Valencia.

 

 

30 OCTOBRE

 

I.

Ste Eutropia, martyre à Alexandrie.

II.

S Marcien, premier évêque à Syracuse, peut-être ordonné par s. Pierre lui-même.

III.

S Sérapion, évêque à Antioche, adversaire du montanisme et du docétisme.

S Marcel, centurion martyr à Tanger.

IV.

SS Claudius, Lupercius et Victorius, martyrs à Léon (peut-être fils de s. Marcel, supra).

S Maxime, martyr à Come.

SS Zenobius et Zenobia, martyrs à Egée ; Zenobius était médecin et évêque (le même que la veille ?).

S Lucain, originaire d'Orient, dit-on, baptisé par s. Hilaire et martyr à Loigny.

V.

S Alchas, évêque à Toul.

SS Thalassius et Baius, martyrs à Issoudun.

VI.

S Germain de Capoue, dont s. Benoît fut divinement informé de la mort ; il aurait été légat du pape pour une mission (réussie) de réconciliation entre les Eglises grecque et romaine.

X.

S Herbern, moine et évêque à Tours ; il souffrit de la part des Normands.

XI.

B Nantère, abbé réformateur à Saint-Mihiel.

XII.

S Gerardo, évêque à Potenza ; ayant, entre autres miracles, changé l'eau en vin, il fut canonisé par Calixte II de vive voix.

XIII.

B Bernard de la Tour, prieur à la Grande Chartreuse.

Bse Benvenuta Boiani, tertiaire dominicaine dans le Frioul, thaumaturge ; son confesseur modéra son zèle pour les mortifications.

XVI.

B John Slade, laïc martyr en Angleterre.

XVII.

B Terence (Albert) O'Brien, évêque dominicain écossais, martyr.

XVIII.

B Angelo de Acri, capucin calabrais : il ne persévéra qu'au troisième essai ; après sa première prédication, désastreuse, le Christ l'encouragea, les foules vinrent l'écouter, et il fit des miracles : aveugle, il put quand même célébrer la messe ou prier l'office.

B Jean Michel Langevin, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

XX.

B Olexsiy Zarytskyj (1913-1963), prêtre non marié ukrainien, déporté deux fois au Kazakhstan, martyr béatifié en 2001.

 

31 OCTOBRE

III.

SS Epimaque et Alexandre, martyrs à Alexandrie, arrosés de chaux vive.

S Quentin, romain venu à Amiens, martyr ; la ville de Saint-Quentin lui doit son nom.

?

S Erc, irlandais, évêque en Cornouaille.

VII.

S Foillan, irlandais venu à Fosses, martyrisé traitreusement par des brigands ; invoqué pour le beau temps, les moissons, la guérison des maux de tête et des maladies nerveuses.

S Antonin, évêque à Milan.

VIII.

Ste Norburge, vierge à Cologne, dans le monastère fondé par sa tante Plectrude ; elle aurait eu la grâce de mourir avant un mariage qu'elle refusait.

X.

S Arnoul, moine martyr à Novalesa.

S Wolfgang, évêque à Ratisbonne ; très intelligent, il préféra vivre à l'abbaye de Einsiedeln, puis missionna en Hongrie, avant d'être consacré ; il travailla à la réforme monastique et veilla à la sainteté de son clergé.

XII.

B Christophe de Romagne, franciscain italien, envoyé par s. François fonder des couvents à Gourdon, Martel, Figeac, Mirepoix et Cahors ; mort centenaire.

XV.

B Tommaso Bellacci de Florence, devenu franciscain après une jeunesse relâchée, mystique ; il fit partie d'une expédition en Orient et faillit avoir la joie du martyr, mais il fut libéré par la rançon versée à temps par le pape, à son grand désappointement.

XVII.

S Dominic Collins, jésuite irlandais martyr.

S Alonso Rodríguez Gómez, coadjuteur jésuite espagnol ; marié, il perdit sa fillette, sa femme, son fils, et sa fortune ; jésuite, il fut envoyé sur l'île de Majorque comme portier, exemplaire par son obéissance et son humilité et favorisé de grâces mystiques.

XX.

Bse Mercede Stefani (Irene, 1891-1930), missionnaire italienne au Kenya, morte de la peste, béatifiée en 2015.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2013 :

Filles de la Charité : Modesta Moro Briz (*1901), Pilar Isabel Sánchez Suárez (*1906), à Madrid.

B Leon Nowakowski (1913-1939), prêtre polonais fusillé par les nazis, béatifié en 1999.

Bse María Isabel Salvat Romero (María de la Très Pure Marie et de la Croix, 1926-1998), religieuse espagnole des Sœurs de la Compagnie de la Croix, béatifiée en 2010, canonisée en 2015.

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens