Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

DÉCEMBRE

 

01 DÉCEMBRE

 

-VII.

S Nahum, un des “Douze Petits Prophètes” de l’Ecriture.

III.

S Castritianus, évêque à Milan.

IV.

SS Adrien et Natalie, époux martyrs à Nicomédie.

S Ansanus, martyr en Toscane, fils de s. Tranquillinus ; il fut deux mois à Bagnorea.

S Ursicinus, évêque à Brescia.

Ste Florence, vierge recluse à Comblé, convertie par s. Hilaire quand il fut exilé en Asie.

?

S Besse, martyr près d'Ivrée. 

V.

S Léonce, évêque à Fréjus, ami des ss. Honorat et Jean Cassien, et patron de Fréjus.

VI.

S Constantien, moine fondateur à Hébron.

S Domnole, évêque au Mans, frère de s. Audoin (qui était évêque à Angers).

S Airy, évêque à Verdun, défenseur du droit d'asile.

VII.

S Éloi, orfèvre, ministre des finances, d'une honnêteté légendaire, évêque à Noyon, patron des orfèvres, travailleurs de métaux, maréchaux-ferrants, de tous ceux qui se servent de chevaux… 

XV.

B Antonio Bonfadini, franciscain italien, retrouvé intact un an après sa mort.

XVI.

B John Beche (Thomas Marshall), abbé bénédictin à Colchester et martyr.

SS Edmund (Thomas) Campion, Ralph Sherwin et Alexander Briant, prêtres martyrs à Londres ; Edmond fut humaniste anglican puis jésuite ; Alexander, reçu jésuite déjà en prison, subit des tortures effroyables.

B Richard Langley, martyr anglais.

XIX.

B Gim Jin-hu Pius, laïc coréen martyr, par décapitation, béatifié en 2014.

Bse Libânia do Carmo Galvão Mexia de Moura Telles de Albuquerque (Maria Clara de l’Enfant Jésus), fondatrice portugaise des Sœurs franciscaines hospitalières de l’Immaculée Conception, béatifiée en 2011.

XX.

B Charles de Foucauld (1858-1916), ex-officier, converti, retiré au Sahara, assassiné, à l'origine des Petits Frères de Jésus et des Petites Sœurs de Jésus, béatifié en 2005.

Bse Elisa Angela Meneguzzi (Liduina, 1901-1941), salésienne italienne à Padoue, active en Ethiopie, surnommée “ange blanc” ou aussi “flamme œcuménique”, béatifiée en 2002.

Bse  Nengapeta Alphonsine (Marie Clémentine, 1941-1964), des Sœurs de la Sainte-Famille, première martyre zaïroise, victime de sa virginité ; béatifiée en présence de son assassin, à Kinshasa, le 15 août 1985.

Bse Bruna Pellesi (Maria Rosa, 1917-1972), dernière de neuf enfants, des Franciscaines Missionnaires du Christ à Rimini, béatifiée en 2007 ; elle avait passé la moitié de sa vie en sanatorium.

 

 

 

02 DÉCEMBRE

 

-VII.

S Habacuc, un des “Douze Petits Prophètes” ; il serait plus exact de prononcer : Ambakoum.

III.

Ste Bibiane, martyre romaine.

SS Eusèbe (prêtre), Marcel (diacre), Hippolyte (moine), Hadrias et Pauline (époux), Néon et Marie (leurs enfants), Martana et Aurélie (des parentes), et Maxime, martyrs grecs à Rome.   

IV.

S Pimenius, martyr romain qui aurait été précepteur du futur Julien l'Apostat.

S Avitianus, évêque à Rouen.

V.

S Chromace, évêque à Aquilée, consacré par s. Ambroise, ami des ss. Jean Chrysostome et Jérôme, et de Rufin.

S Silvain, évêque à Philippopoli, puis à Troie ; il retira aux clercs les dossiers des procès, parce qu'ils en tiraient trop de bénéfices.

VI.

S Silvère, pape (536-537) : il refusa de réinstaller à Constantinople un évêque hérétique et fut exilé en Asie Mineure, puis sur l'île de Ponza où il mourut, peut-être assassiné.

XIV.

B Jan van Ruusbroec, chanoine régulier flamand, dont les ouvrages, démasquant les faux mystiques, très répandus, lui valurent le nom de “Ruysbroeck l'Admirable”.

XVII.

Bse Jerónima María Cortey Astorch (María Ángela), clarisse espagnole, responsable de la formation des professes et abbesses des sœurs Clarisses Capucines, considérée comme une "mystique du bréviaire", béatifiée en 1982. 

XVIII.

B Melchior Chyliński (Rafał), noble polonais, franciscain, prêtre ami des pauvres et des malades, béatifié en 1991.

XX.

B Francisco del Valle Villar (León Justino, 1906-1936), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr espagnol de la Révolution près de Barcelone, béatifié en 2007.

B Ivan Sleziuk (1896-1973), évêque gréco-catholique ukrainien à Ivano-Frankivsk, près de vingt ans en camp de travail, martyr béatifié en 2001.

 

 

03 DÉCEMBRE

 

-VII.

S Sophonie, un des “Douze petits Prophètes” de l’Ecriture ; son nom signifie "Celui que Yahvé cache".

III.

SS Claude, Hilarie et leur fils Jason, martyrs à Rome.

S Cassien, martyr à Tanger ; il jeta ses tablettes de greffier en entendant porter la condamnation du chrétien Marcel (IV.?).

?

S Anthème, évêque présumé à Poitiers.

V.

S Firmin, évêque à Verdun, mort pendant que Clovis assiégeait cette ville.

VI.

S Lucius, soit roi en Grande-Bretagne, soit missionnaire anglais venu à Coire.

VII.

S Birinus, évêque à Dorchester, moine romain envoyé par le pape pour l'évangélisation, fêté aussi le 29 mai.

S Eloque, abbé à Lagny.

VIII.

Ste Attale, nièce de ste Odile, abbesse à Saint-Etienne de Strasbourg.

XVI.

S François Xavier (Pantxoa Jabier), jésuite basque espagnol, missionnaire infatigable en Inde, au Japon ; il faillit même entrer en Chine.

XVII.

B Edward Coleman, homme politique anglais et martyr à Tyburn.

XIX.

B Johann-Nepomuk de Tschiderer zu Gleifheim, cinquième des sept enfants d'une famille tyrolienne, évêque à Trente, et grand défenseur du Saint-Siège, béatifié en 1995.

XX.

Bx martyrs espagnols en 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : Manuel Santiago y Santiago (*1916) et Francisco Fernández Escosura (*1917), clercs, à Madrid.

- béatifiés en 2014 :

Cisterciens : Julián Heredia Zubia (*1875), Juan Bautista Ferris Llopis (*1905), Marcos García Rodríguez (*1905), Valeriano Rodríguez García (*1906), prêtres ; Alvaro González López (*1915), clerc ; Francisco Delgado González (*1915), postulant, à Santander.

 

 

 

04 DÉCEMBRE

 

?

Ste Barbe, vierge martyre difficile à localiser (Nicomédie ?), invoquée contre la mort subite, donc contre la foudre et les orages, donc patronne des artificiers, des mineurs, des pompiers, et aussi des brossiers (qui travaillaient avec des “barbes” de chèvres).

III.

S Héraclas, évêque à Alexandrie, assistant de Origène à l'école de cette ville.

IV.

S Mélèce, évêque à Sebastoupoleos.

V.

S Félix , évêque à Bologne ; il assista s. Ambroise à sa mort.

VII.

S Apre, prêtre à Vienne, ermite.

Ste Bertoare, abbesse à Bourges où elle aurait fondé un monastère colombanien.

S Siran, abbé à Méobecq et Longoritus ; son père fut évêque à Tours ; pêcheur fort adroit ; Méobecq est devenu Saint-Cyran.

Ste Ada, abbesse bénédictine au Mans. 

VIII.

S Jean de Damas, docteur de l'Eglise ; grand vizir qu'il était, il défendit le culte des saintes Images et se fit moine ; la Sainte Vierge lui remit la main que le calife lui avait fait couper.

SS Théophane, Jacques, Papias, Stratégios, Léon et Thomas, martyrs à Constantinople, durant la persécution iconoclaste.

S Sola, ermite anglais installé à Solnhofen ; son âne mordit à mort un loup qui allait s'attaquer à un troupeau de brebis.

IX.

S Jean, évêque à Polybote, surnommé le Thaumaturge.

XI.

S Anno, évêque à Cologne et chancelier d'empire ; il fit reconnaître le pape légitime Alexandre II contre l'antipape élu par la cour allemande. 

S Osmond, évêque à Salisbury, d'origine normande ; ses réformes gagnèrent toute l'Angleterre, l'Irlande, le Pays de Galles. 

XII.

S Bernardo de Parme, abbé à San Salvi, évêque à Parme, cardinal, il travailla à la pacification des villes d'Italie et souffrit beaucoup de l'empereur dans le cadre de la Querelle des Investitures.

XIII.

B Piero Tecelano "Pettinaio", tertiaire franciscain à Sienne, célèbre pour son humilité et son silence.

XVII.

B Ioannes Hara Mondo, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

Bx Francisco Gálvez, Girolamo de Angelis et Simon Enpō, martyrs au Japon ; Francisco était franciscain espagnol, Girolamo jésuite sicilien, tous deux prêtres ; Simon, avait, à seize ans, imité un bonze dans sa conversion au christianisme et secondait les Jésuites comme catéchiste, puis fut jésuite lui-même.

XIX.

B Adolf Kolping, le Don Bosco allemand à Cologne, béatifié en 1991.

XX.

S Giovanni Calabria (1873-1954), orphelin de père à 12 ans, voué aux pauvres grâce à sa Pieuse Union pour l'assistance aux malades pauvres ; prêtre à Vérone, il fonda divers instituts : la "Casa buoni fanciulli", la double famille des Pauvres Serviteurs (Servantes) de la Divine Providence et pour les laïcs la Famille des frères externes ; béatifié en 1988, canonisé en 1999.

Bx Martyrs espagnols en 1936, béatifiés en 2014 :

- Cisterciens : Francisco de la Vega González (*1868), Jacinto García Chicote (*1891), Robustiano Mata Ubierna (*1908), Eulogio Álvarez López (*1916), Ezequiel Álvaro de la Fuente (*1917), convers, à Santander.

 

 

05 DÉCEMBRE

 

III.

S Dalmatius, en Piémont. On ignore tout de lui.

IV.

Ste Crispine, martyre à Tébessa.

VI.

S Sabas (439-532), abbé près de Jérusalem, fondateur de la si fameuse laure, supérieur de tous les ermites de Palestine, ami de s. Théodose.

S Cawrdaf, prince gallois, moine à Llan-Ildut.

X.

S Lucidus, moine en Lucanie.

XI.

B Jean Gredenigo, camaldule à Cuxa, mais décédé au Mont Cassin, victime d'une ruade de cheval.

XII.

S Gérald, évêque à Braga ; bibliothécaire et professeur de musique à Moissac, il devint maître de chœur à Braga ; évêque, il fut aussi saint qu'énergique.

XV.

B Bartolomeo Fanti, carme à Mantoue, où son corps est demeuré intact, propagateur de la dévotion au Saint-Sacrement.

XVII.

S John Almond, prêtre anglais, martyr à Tyburn.

B Niels Stensen (Nicola Stenone), converti du luthéranisme, évêque de Titiopoli pour évangéliser le nord de l'Europe, pasteur et savant, surnommé le Père de l'anatomie ; béatifié en 1988.

XIX.    

Bx Gim Gang-i Simon et Yi Bong-geum Anastasia, laïcs coréens martyrs, le premier mort en prison, l’autre, âgée de douze ans, pendue, béatifiés en 2014.

XX.

B Filippo Rinaldi (1856-1931), élève italien de s. Giovanni Bosco dont il fut l'image vivante, salésien surtout en Espagne, béatifié en 1990.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2013 : 

Prêtres Ouvriers Diocésains du Sacré-Cœur : Joaquín Jovaní Marín (*1874), près de Castellón ; Vicente Jovaní Ávila (*1902), près de Barcelone ;

Servantes de Marie : Anunciación Peña Rodríguez (Agustina, *1900), près de Madrid.

 

B Narcyz Putz (1877-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

06 DÉCEMBRE

 

IV.

S Nicolas, évêque à Myre ; on ne connaît pas vraiment sa vie ; il serait apparu en songe à Constantin pour empêcher l'exécution injuste de trois officiers ; patron des marins, de la Russie, de la Lorraine, des enfants, de toutes sortes de marchands… 

S Polychronios, prêtre massacré par les Ariens tandis qu'il célébrait la messe.

V.

Ste Asella, vierge romaine, que s. Jérôme nous fait connaître dans une lettre.

SS Denise et son fils Majoric, sa sœur Dativa, un vieux médecin Æmilius, Leontia, Tertius, et Boniface, Servius, Victrix, battus à mort par les Vandales à Vite.

VI.

S Abraham, moine et évêque à Cratia ; il abdiqua et redevint moine près de Jérusalem.

VII.

Ste Gertrude, fondatrice et abbesse à Hamage.

XII.

S Obizio, chevalier à Brescia, converti après une vision de l'enfer.

XIII.

S Pedro Pascual, de l'Ordre de la Merci, évêque à Jaén et martyr ; il mourut prisonnier des Sarrasins.

XVIII.

S Giuse Nguyễn Duy Khang, domestique tonkinois martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre ; il était catéchiste et devait beaucoup combattre son penchant pour l'alcool.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiée en 2001 : 

Laïcs : Luisa María Frías Cañizares (1896-1936), professeur universitaire, à Valencia ;

- béatifiés en 2007 : 

Salésiens : Miguel Lasaga Carazo (*1892), prêtre ; Juan Lorenzo Larragueta Garay, Esteban Vázquez Alonso, Luis Martínez Alvarellos, Pascual Castro Herrera, Heliodoro Ramos García, Florencio Rodríguez Guemes, six séminaristes nés en 1915, à Guadalajara ;

- béatifiés en 2013 : 

Vincentiens : Ireneo Rodríguez González (*1879), Gregorio Cermeño Barceló (*1874), Vicente Vilumbrales Fuente (*1909), prêtres, avec le frère Narciso Pascual y Pascual (*1917), à Guadalajara.

B Janos Scheffler (1887-1952), prêtre roumain martyr, béatifié en 2011.

 

 

07 DÉCEMBRE

 

III.

S Aignan, évêque à Chartres (V.?).

IV.

S Sabin, évêque et martyr à Spolète.

S Athénodore, martyr en Syrie (exactement, il mourut en paix après que le bourreau ait lui-même succombé).

S Victor, évêque à Plaisance.

V.

S Urbain, évêque à Teano.

S Servus, martyr à Thuburbo, plusieurs fois bastonné, soulevé en l'air et relâché sur des silex.

VI.

S Jean le Silentiaire (Hésychastis, 454-558), évêque arménien qui démissionna après dix ans, se retira dans la laure de Saint-Sabas, près de Jérusalem, et vécut soixante-seize ans au désert.

S Martin, abbé en Saintonge.

S Buite, abbé irlandais, étonnant thaumaturge.

VII.

Ste Fare (Burgondofare), sœur des ss. Chagnoald et Faron, fondatrice et abbesse du monastère qui s'appellera Faremoutiers et où elle vécut pendant quarante ans.

S Gerbold, évêque à Bayeux. 

XVII.

S Charles Garnier, jésuite français martyr au Canada, fêté le 19 octobre.

XIX.

Ste Benedetta (Maria Giuseppa) Rossello, tertiaire franciscaine italienne, fondatrice de l'institut des Filles de Notre-Dame de la Miséricorde, pour la formation des jeunes filles.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

-  béatifiés en 2013 : 

Frères Maristes : Enrique Andrés Monfort (Benedicto Andrés, *1899), près de Castellón ;

Servantes de Marie : Justa López González (Aurora, *1850), Clementina Arambarri Fuente (Aurelia, *1866), Engracia Andiarena Sagasera (Daría, *1879), près de Madrid. A 86 ans, la sœur Aurora est la plus âgée des Martyrs espagnols.

 

 

08 DÉCEMBRE

 

-I.

L'Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge Marie, dogme chrétien proclamé par le B Pie IX en 1854.

III.

S Euchaire, premier évêque à Trèves, mais on le dit avoir été envoyé là par s. Pierre.

S Macaire, martyr brûlé vif à Alexandrie.

S Eutychianus, pape (275-283).

?

S Sophrone, évêque à Chypre.

IV.

S Léonard, ermite ou moine dans le Dunois.

V.

S Patapios, égyptien, solitaire à Constantinople (VII.?).

VI.

Ste Casarie, vierge (ou veuve) à Villeneuve-les-Avignon.

VII.

S Romaric, moine à Luxeuil puis fondateur et abbé au Mont Habend (Remiremont). 

IX.

S Hildeman, évêque à Beauvais.

XIII.

S Thibaut de Marly, abbé cistercien aux Vaux-de-Cernay et directeur des moniales de Port-Royal ; sa prière mit fin à la stérilité de l'épouse du roi s. Louis (ils eurent onze enfants).

XVII.

B Ioannes Minami Gorozaemon, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

S Noël Chabanel, jésuite martyr des Hurons, fêté le 19 octobre.

XVIII.    

Bx Kwon Sang-Yŏn Iacobus et Yun Ji-chung Paulus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XIX.        

Bse Choe Brigida, laïque coréenne martyre, par pendaison, béatifiée en 2014.

Ste Narcisa de Jésus Martillo Morán, orpheline péruvienne, religieuse mystique, béatifiée en 1992, canonisée en 2008.

Bse Choe Brigida, laïque coréenne martyre, par pendaison, béatifiée en 2014.

XX.

B José María Zabal Blasco (1898-1936), laïc espagnol martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

B Alojzy Liguda (1898-1942), religieux polonais du Verbe Divin, torturé et assassiné à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

09 DÉCEMBRE

 

?

S Nectaire, en Auvergne ; il aurait ressuscité un mort.

II.

S Julien, évêque à Apamée, adversaire des montanistes.

IV.

Ste Léocadie, vierge et martyre, patronne de Tolède ; elle apparut à s. Ildefonse. 

S Proculus, évêque à Vérone ; torturé, expulsé, il put revenir mourir dans sa ville.

S Syrus, premier évêque à Pavie, mais qu'on dit avoir été le jeune homme de l'évangile.

Ste Gorgonie, mère de famille, sœur aînée de s. Grégoire de Nazianze ; par pudeur, elle ne voulut pas montrer les plaies qu'elle avait reçues lors d'un grave accident.

VI.

S Cyprien, abbé à Genouillac, près Périgueux.

IX.

Ste Ethelgiva, première abbesse à Shaftesbury, monastère fondé par ses parents.

XVI.

S Juan Diego Cuauhtlatoatzin, le voyant de Guadalupe, béatifié en 1990, canonisé en 2002.

XVII.

Bx Simon Takeda Gohyoe, laïc japonais, sa mère Ioanna et sa femme Agnes, ainsi que Magdalena Minami, épouse de Ioannes (cf. 8 décembre) et leur fils adoptif Ludovicus de sept ans,  martyrs, béatifiés en 2008.

S Liborius Wagner, luthérien converti, curé d'une paroisse difficile (Altenmünster), dénoncé par un luthérien aux Suédois envahisseurs, torturé et crucifié.

S Pierre Fourier, curé à Mattaincourt puis à Gray, fondateur de la Congrégation de Notre-Dame avec Alix Le Clerc.

XX.

B Cesare Silvestrelli (Bernardo Maria de Jésus, 1831-1911), passioniste italien, considéré comme le second fondateur de son ordre, béatifié en 1988.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 : 

Piaristes : José Ferrer Esteve (J. du Carmel, *1904), près de Valencia ;

- béatifiés en 2001 : 

Salésiens : Recaredo de los Ríos Fabregat (*1893), Julián Rodríguez Sánchez (*1896) et José Giménez López (*1904), prêtres, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 : 

Lasalliens : Josep Lluís Carrera Comas (Agapi, *1881), à Barcelone ;

- béatifiées en 2013 : 

Filles de la Charité : Josefa Laborra Goyeneche (*1864), María Pilar Nalda Franco (*1871), Carmen Rodríguez Banazal (*1876), Estefanía Irisarri Irigaray (*1878), Isidora Izquierdo García (*1885), Dolores Brosera Bonet (*1892), près de Valencia.

 

10 DÉCEMBRE

 

?

 Ste Valérie, vierge et martyre près de Limoges. 

IV.

S Gemellus, martyr crucifié à Ancyre.

Stes Eulalia et Julia, martyres à Merida ; Eulalie avait treize ans.

S Maur, martyr romain ; il était très jeune : s. Damase le dit enfant (II.?).

V.

S Edibe, évêque à Soissons ; on dit qu'il sauva sa ville de la fureur d'Attila, par l'intercession des ss. Crépin et Crépinien.

VII.

S Sandou, évêque à Vienne.

S Deusdedit, évêque à Brescia.

VIII.

S Grégoire III, pape (731-741) d'origine syrienne ; il combattit l'iconoclasme et soutint s. Boniface.

S Thomas, abbé à Farfa ; il s'installa en cet endroit sur une révélation de la Sainte Vierge.

S Lucerius, abbé à Farfa, successeur de s. Thomas.

X.

S Gausbert, évêque à Clermont, mais il résidait souvent à Cahors, où il mourut.

XII.

S Luca, évêque à Isola Capo Rizzuto.

XIII.

Notre-Dame de Lorette (1294) ; on conteste la translation aérienne de la maison de la Sainte Famille, de Nazareth à Loreto ; sous ce

vocable, la Sainte Vierge est patronne des aviateurs.

XVI.

SS Edmund Gennings, prêtre, et Swithin Wells, laïc qui l’avait hébergé, martyrs à Tyburn, pendus à la porte du domicile de Swithin.

SS Eustace White et Polydore Plasden, prêtres, et les Bx Brian Lacey, John Mason, Sidney Hodgson, laïcs, martyrs à Tyburn ; en prison Eustace fut sept fois pendu par les mains (dont une fois pendant huit heures). 

XVII.

S John Roberts, bénédictin d’abord en Espagne, et le B Thomas Somers (Wilson), prêtre, martyrs à Tyburn ; John fut le premier moine martyr en Angleterre.

XIX.

B Hyeon Gye-heum Florus, laïc coréen martyr, par décapitation, béatifié en 2014.

B Marcantonio Durando, missionnaire italien à Turin, fondateur des Sœurs de Jésus de Nazareth, pour soigner les malades ; béatifié en 2002.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : Gonzalo Viñes Masip (*1883), chanoine, près de Valencia ;

Salésiens : Antonio Martín Hernández (*1885), prêtre, et Agustín García Calvo (*1905), coadjuteur, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 :

Lasalliens : Mariano Anel Andreu (Adolfo Mariano, *1910), à Barcelone ; le jour exact de son martyre n'est pas connu et pourrait être ce 10 décembre, jour où on le vit la dernière fois ;

- béatifié en 2015 :

Cisterciens : Emérico Martín Rubio (Marcelino, *1913), convers, à Santander.

B Anton Durcovici (1888-1952), évêque à Iaşi (Roumanie), martyr, béatifié en 2014.

 

 

11 DÉCEMBRE

 

II.

S Thrason, riche romain ; il aidait les Chrétiens et fut martyrisé à son tour (III.?).

III.

SS Victoric et Fuscien, martyrs près d'Amiens (IV.?).

IV.

S Damase, pape (366-384) : il rechercha l'indépendance du spirituel dans le monde romain, chargea s. Jérôme de la révision des textes de l'Evangile et du Psautier, et dirigea d'importants travaux pour organiser le culte des martyrs dans les catacombes.

S Barsabbas, martyr en Perse, tellement courageux, qu'un mage voulut mourir avec lui.

V.

S Sabin (Savin), évêque à Plaisance pendant quarante-cinq ans, ami de s. Ambroise.

S Daniel le Stylite, syrien, établi près de Constantinople, thaumaturge.

VII.

S Massona, évêque à Merida ; goth d'origine, d'une charité immense, il souffrit beaucoup des Ariens.

S Aupre (Avre), prêtre et ermite en Maurienne ; il fut victime de calomnies. 

XII.

B Davide de Himmerod, cistercien italien, d'abord à Clairvaux avec s. Bernard, puis à Himmerod, grand mystique.

XIII.

B Franco Lippi, carme de Sienne ; après une longue vie très relâchée, il recouvra la vue à Compostelle, vit la Sainte Vierge, se fit ermite, puis novice carme à soixante-dix ans.

XIV.

B Ugolino Magalotti, ermite du tiers-ordre franciscain, près de Camerino, thaumaturge.

XV.

B Girolamo Ranuzzi, de l'Ordre des Servites ; on l'appela l'ange de bon conseil et il y eut quantité de miracles à sa mort.

XVII.

Bx Martín Lumbreras Peralta (de saint Nicolas) et Melchor Sánchez Pérez (de saint Augustin), prêtres augustins espagnols martyrs à Nagasaki, béatifiés en 1989.

B Arthur Bell, prêtre franciscain anglais martyr, béatifié en 1987.

XX.

Bse Pilar Villalonga Villalba (1891-1936), laïque espagnole fusillée près de Valencia, béatifiée en 2001.

B Kazimierz Tomasz Sykulski (1882-1942), prêtre polonais, fusillé à Auschwitz, béatifié en 1999 (le 1er décembre au Martyrologe).

Ste María de las Maravillas Pidal y Chico de Guzmán (1891-1974), fille de l'ambassadeur d'Espagne au Saint-Siège, carmélite et fondatrice de divers couvents qu'elle appelait les maisons de la Vierge ; béatifiée en 1998, canonisée en 2003.

 

 

12 DÉCEMBRE

 

III.

SS Epimaque et Alexandre, avec les stes Ammonarion, Mercuria, Denise, martyrs brûlés ou décapités à Alexandrie ; Denise avait eu beaucoup d'enfants.

IV.

S Spyridon, évêque à Trimithonte ; très désintéressé, il tenait à disposition un coffre où l'on venait emprunter librement à condition de rendre ; il avait une sainte fille, Irène ; il devint patron de Corfou.

Ste Abre, la fille que s. Hilaire eut avant son épiscopat.

VI.

S Finnian, abbé à Clonard ; irlandais, thaumaturge dès son enfance ; il mourut de la peste jaune, en offrant sa vie pour le peuple d'Irlande. 

S Corentin, premier évêque à Quimper ; il vivait en ermite ; il avait pour ami un petit poisson dont il coupait chaque jour un petit morceau pour sa nourriture et qu'il rejetait dans la fontaine, où le poisson se reconstituait jusqu'au lendemain. 

XI.

S Israel, chanoine régulier au Dorat, prêtre et professeur, très influent (il connut Gerbert, futur Sylvestre II, et un autre disciple est commémoré le 6 novembre). 

XII.

S Vizelin, apôtre et évêque à Oldenburg, siège transféré à Lübeck.

XIII.

Apparition de Marie, la "Toujours Vierge" de Guadalupe .

B Bartolo Buonpedoni, curé italien puis, atteint de la lèpre, tertiaire franciscain ; il se retira à Celloli où l'on venait de toutes parts le consulter ; invoqué contre la lèpre.

XIV.

B Corrado de Offida, franciscain près d’Assise ; il renonça aux études, préféra être cuisinier, vécut en ermite et eut des apparitions. 

B Giacomo Capocci, ermite augustin, né à Viterbe, le “Docteur spéculatif”, évêque à Bénévent puis à Naples.

XVII.

B Thomas Holland, prêtre jésuite, martyr anglais étranglé à Tyburn, surnommé “la bibliothèque de piété” (le 22 décembre au Martyrologe).

XIX.

S Simon Phan Ɖắc Hòa, médecin viet-namien, père de douze enfants, maintes fois torturé aux tenailles, puis décapité ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

B Ludwik Bartosik (Pius, 1909-1941), prêtre franciscain polonais, martyr à Auschwitz, béatifié en 1999.

 

 

13 DÉCEMBRE

 

?

S Ariston, martyr à Porto.

S Antiochus, martyr dans l'île de Sulci (Sant'Antioco) ; c'était un médecin chrétien, exilé.

IV.

Ste Lucie, vierge martyre à Syracuse, dont elle est la patronne.

SS Eustrate, Auxence, Eugène, Mardarius et Oreste, martyrs en Arménie.

VII.

S Urcisse, évêque à Cahors ; pour une controverse politique, il fut un moment suspendu, tout en restant administrateur du diocèse.

S Josse, ermite dans le Ponthieu, frère de s. Judicaël.

S Aubert, évêque à Cambrai.

Ste Odile, abbesse ; née aveugle, elle guérit au baptême ; le lieu de son baptême serait Baume-les-Dames ou Moutier-Haute-Pierre ; son abbaye devint le Mont-Sainte-Odile.

VIII.

Ste Edburge, abbesse à Thanet ; elle correspondait avec s. Boniface.

XVI.

B Francesco (Giovanni) Marinoni, vénitien ; supérieur des théatins à Naples, il savait être exigeant : il fit brûler ce qu'avait écrit un diacre, trop exalté par le travail intellectuel ; il fit renvoyer un prêtre qui célébrait avec quelques singularités de piété.

XVII.

Ste Jeanne Françoise Fremiot de Chantal, grand-mère de Mme de Sévigné, fondatrice avec s. François de Sales, de l'ordre de la Visitation ; son frère était évêque à Bourges ; fêtée désormais le 12 août.

B Antonio Grassi, oratorien à Fermo ; il déconseillait formellement les mortifications corporelles, au profit de l'humilité sincère.

XIX.

SS Chŏng Mun-Ho Bareutollomeo, Chŏng Wŏn-ji Peteuro (un jeune époux de vingt-et-un ans), Cho Hwa-sŏ Peteuro, Son Sŏn-ji Peteuro, Yi Myŏng-sŏ Peteuro, Han Wŏn-Sŏ Yosep, laïcs coréens martyrs, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

 

XX.

Bse Costanza Starace (Maria Maddalena de la Passion, 1845-1921), consacrée à quinze ans, fondatrice des Sœurs Compassionistes dans la province de Naples, béatifiée en 2007.

 

14 DÉCEMBRE

 

?

Ste Drosis, vierge martyre à Antioche de Syrie (II.?).

III.

SS Héron, Ater (ou Ateus), Isidore, martyrs à Alexandrie ; interrogé avant eux, Dioscore, âgé de douze ans, ne céda pas aux tortures et fut même relâché.

SS Leucius, Thyrsus et Callinicus, martyrs à Césarée de Bithynie, à Apamée, à Apollonie. 

IV.

SS Arès, Promus et Elie, martyrs à Ascalon.

S Viator, évêque à Bergame.

S Pompeius, évêque à Pavie.

S Matronianus, mystérieux ermite à Milan.

S Lupicin, évêque à Vienne.

V.

S Nicaise, évêque martyr à Reims ; il encourageait les habitants à résister aux Vandales et fut tué à ce moment-là ; il serait à l'origine de la première basilique Sainte-Marie ; avec lui furent martyrisés sa sœur Eutropia, le diacre Florentius et Iucundus.

VI.

S Agnellus, abbé à Naples, probablement basilien ; parmi ses miracles, se trouve celui de la libération de la ville par l'étendard de la croix ; il est patron de Naples.

VII.

S Venance Fortunat, évêque à Poitiers, d'origine italienne, fin lettré, auteur d'écrits poétiques (hymnes Vexilla Regis, Pange Lingua).

IX.

S Folcuin, évêque à Thérouanne, actif au moment de l'invasion des Normands.

XIV.

B Bonaventura Buonaccorsi, noble de Pistoia, de l'Ordre des Servites, compagnon de s. Filippo Beniti, prieur à Orvieto, à Florence, à Montepulciano (où il fut le directeur de ste Agnès), mort et enseveli à Orvieto.

XVI.

S Juan de la Croix, carme espagnol, réformateur avec ste Thérèse d'Avila, littéralement persécuté par les récalcitrants, Docteur de l'Eglise.

XIX.

S Nimatullah Youssef Kassab al-Hardini, prêtre maronite libanais, fondateur de l' ”Ecole sous le chêne”, gratuite pour les enfants des environs du monastère ; il refusa la charge de général de son ordre, béatifié en 1998, canonisé en 2004.

Bse Franziska Schervier, allemande, fondatrice des Sœurs des Pauvres de Saint-François.

XX.

B Antonio Cubells Minguell (Protasi, 1880-1936), de l'Ordre de Saint-Jean-de-Dieu, martyr à Barcelone, béatifié en 1992.

 

 

15 DÉCEMBRE

 

V.

S Valérien, évêque à Avensa ; au moment de la persécution des Vandales, octogénaire, il fut contraint de se coucher nu sur la voie publique.

VI.

S Mesmin, abbé à Micy ; c'est de Clovis qu'il obtint ce domaine.

X.

S Paul le Jeune, moine au Mont Latros ; il préféra la solitude ; à ses disciples, il demandait seulement obéissance et ponctualité. 

XII.

B Marin, abbé à La Cava.

XVII.

Bse Maria Vittoria dei Fornari-Strata, gênoise, mariée à dix-sept ans, veuve à vingt-cinq ans étant enceinte de son sixième enfant ; consacrée, elle fonda l'ordre de l'Annonciade, pour remercier Dieu du mystère de l'Incarnation (mais différent de celui fondé en France en 1502 par ste Jeanne de France). 

Ste Virginia Centurione Bracelli, gênoise, mariée contre son désir et, une fois veuve, vouée aux enfants abandonnés, aux malades et aux vieillards ; ses filles mariées, elle abandonna ses biens et fonda la congrégation des Auxiliaires de la Miséricorde ; béatifiée en 1985, canonisée en 2003.

XIX.

Ste Paola Francesca Maria (Maria Crucifiée) Di Rosa, de Brescia, fondatrice des Ancelles de la Charité, pour les divers besoins des malades ; celles-ci seront souvent en butte à l'hostilité des dirigeants et des médecins, qui leur préféraient des infirmières laïques.

B Karl Steeb, protestant allemand, converti à Vérone, fondateur de l'Institut des Sœurs de la Miséricorde, assidu au confessionnal.

XX.

Bses Jožefa Bojanc (Marija Krizina, *1885), Kata Ivaniševič (Marija Jula, *1893, la supérieure), Jožefa Fabjan (Marija Antonija, *1907), Terezija Banja (Marija Bernadeta, *1912), des Filles de la Divine Charité, martyres en Bosnie-Herzégovine, en 1941, béatifiées en 2011 ; une cinquième Compagne a été martyrisée le 23 décembre suivant.

 

Bx Pau Gracia Sánchez (*1892) et Ramón Eirín Mayo (*1911), profès salésiens, martyrs à Madrid en 1936, béatifiés en 2007.

16 DÉCEMBRE

 

-VI.

S Aggée, un des “Douze petits Prophètes” de l’Ecriture. 

SS Ananias, Azarias et Misael, les trois enfants qui échappèrent au feu de la fournaise à Babylone (cf. Da : 3).

S Beanus, mystérieux ermite (évêque ?) en Irlande.

IX.

S Evrard, comte de Frioul, fondateur de l'abbaye de Cysoing ; il eut dix enfants de sa femme, Gisèle, elle-même fille de Louis le Pieux.

S Adon, moine bénédictin, évêque à Vienne, surtout connu pour son martyrologe.

X.

Ste Adélaïde, burgonde, deux fois veuve, impératrice de Germanie ; grande protectrice de Cluny ; c'est grâce à son influence que Hugues Capet monta sur le trône de France.

XI.

S Macaire, moine en Lucanie, qui dirigeait très humblement plusieurs monastères.

B Salvatico (Sebastiano) de Maggi, dominicain italien mort à Gênes ; son corps est resté intact.

XVIII.

Bse Marianna Fontanella (Marie des Anges), carmélite à Turin ; elle eut une intense vie de mortification.

XIX.    

B Gim Won-jung Stephanus, laïc coréen martyr, par pendaison, béatifié en 2014.

XX.

B Clemente Marchisio (1833-1903), prêtre italien, très zélé pour l'Eucharistie, fondateur des Filles de Saint-Joseph, pour la confection des hosties et des ornements, béatifié en 1984. 

B Florentyn Wacław Koźmiński (Honorat de Biała, 1829-1916), capucin à Varsovie, ministre assidu du sacrement de la Réconciliation, fondateur de vingt-sept congrégations religieuses, béatifié en 1988.

B Filip Siphong Onphithakt (1907-1940), catéchiste thaïlandais, martyr, béatifié en 1989.

 

 

17 DÉCEMBRE

 

S Maxenceul, premier curé à Cunault.

S Briac, moine irlandais venu en Armorique.

VI.

S Modeste, patriarche à Jérusalem ; il restaura l'Eglise ravagée par Chosroès et reçut la Sainte Croix rapportée par Héraclius.

VII.

SS soldats (une cinquantaine), défenseurs de Gaza, massacrés à Eleuthéropolis, dont on connaît les quarante-six suivants : 

de la cohorte des Scythes : Jean, Paul, Jean, Paul, Photin, Zitas, Eugène, Muselius, Jean, Stéphane, Théodore, Jean, Théodore, Georges, Théopemptus, Georges, Serge, Georges, Théodore, Cyriaque, Jean, Zitas, Philoxenus, Georges, Jean, Georges ; 

de la cohorte des Volontaires : Théodose, Epiphane, Jean, Théodore, Serge, Georges, Thomas, Stéphane, Conon, Théodore, Paul, Jean, Georges, Jean, Jean, Paulin, Caiumus, Abramius, Marmises, Marinus.

S Judicaël (Gaël), roi en Bretagne ; très aimé, il abdiqua pour passer les vingt dernières années de sa vie au monastère de Gaël, près de Vannes.

VIII.

Ste Begga, fille de Pépin de Landen et de sainte Itte, sœur de ste Gertrude de Nivelles ; son mari Andégise, fils de s. Arnould de Metz, fut assassiné ; elle fonda le monastère de Andenne.

S Sturmi, premier abbé à Fulda, protégé par s. Boniface (qui est enterré à Fulda). 

Ste Tetta, abbesse à Wimborne.

IX.

S Eigil, abbé à Fulda.

X.

S Cristoforo de Collesano, moine au Monte Mercurio.

XII.

Ste Wivine, abbesse à Grand-Bigard.

XIII.

S Jehan de Mata, provençal, fondateur de l'ordre de la Très-Sainte-Trinité pour le rachat des captifs, aidé en cela par l'illustre s. Félix de Valois, qui n'aurait jamais existé.

XIX.

Bse Emilie d’Oultremont (Marie de Jésus), jeune veuve belge, fondatrice des Sœurs de Marie Réparatrice, béatifiée en 1997 ; le Martyrologe la mentionne au 22 février, sa fête liturgique.

XX.

S José Manyanet y Vives (1833-1901), prêtre espagnol, fondateur de l'Institut des Fils de la Sainte Famille, pour l'instruction de la jeunesse, et de l'Institut des Filles Missionaires de la Sainte-Famille-de-Nazareth ; dans son école, il accueillait aussi les enfants qui ne pouvaient pas payer ; béatifié en 1984 et canonisé en 2004.

Bse Matilde Téllez Robles (du Sacré-Cœur, 1841-1902), fondatrice espagnole de la Congrégation des Filles de Marie-Mère-de-l'Eglise, béatifiée en 2004.

B Henri Cormier (Hyacinthe-Marie, 1832-1916), dominicain français ; supérieur général, il fonda l'Université Pontificale Saint-Thomas à Rome ; durant la crise moderniste, il resta fidèle à Rome et respectueux des personnes ; béatifié en 1994.

 

18 DÉCEMBRE

 

-V.

S Malachie, le dernier des “Douze prophètes” de l'Ancien Testament, contemporain de Néhémie.

II.

SS Namphamon, Miggin, Sanamis et Lucitas, martyrs africains. 

IV.

S Gatianus, premier évêque à Tours ; pour éviter la persécution, il se cacha entre autre dans un antre où sera plus tard construit le monastère de Marmoutiers ; son deuxième successeur, s. Martin, placera ses restes dans une église qu'on appela Notre-Dame-la-Riche, tant le tombeau de s. Gatien fut riche en miracles.

S Auxence, évêque à Mopsueste, ancien soldat qui avait refusé d'offrir des raisins à Bacchus.

VI.

S Flavit (Flavy), ermite à Marcilly-le-Hayer.

VII.

S Désiré, moine à Fontenelle, fils du fondateur de l'abbaye de Fécamp, s. Waning.

S Flannan, évêque à Killaloe, ascète qui prenait des bains d'eau froide.

VIII.

S Wynnebald, anglais, abbé à Heidenheim, frère de s. Willibald et de ste Walburge, et compagnon de s. Boniface.

XIX.

SS Phaolô Nguyễn Văn Mȳ, Phêrô Trương Văn Dương et Phêrô Vũ Truật, trois catéchistes tonkinois, martyrs par la strangulation, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

Bse Giulia Valle (Nemesia, 1847-1916), religieuse italienne des Sœurs de la Charité, béatifiée en 2004.

Bx Miguel San Román Fernández (*1879) et Eugenio Cernuda Febrero (*1900), prêtres augustins espagnols, martyrs en 1936 près de Santander, béatifiés en 2007.

 

 

19 DÉCEMBRE

 

IV.

Stes Meuris et Théa, martyres à Gaza.

SS Elie, Probos et Aris, martyrs en Egypte.

V.

S Anastase Ier, pape (399-401) : plus modéré que s. Jérôme contre Origène, ferme envers les donatistes de l'Eglise en Afrique.

VI.

S Grégoire, évêque à Auxerre.

VII.

Ste Heiu (Hélène), première moniale en Northumbrie.

VIII.

Ste Samthann, abbesse à Clonbroney, thaumaturge.

XII.

S Berardo, moine bénédictin devenu évêque à Teramo, dont il est le patron.

B Macaire l'Écossais, bénédictin écossais, venu à Würtzburg et élu abbé de Saint-Jacques.

XIII.

B Guglielmo de Fenoglio, convers Chartreux à Casotto ; assailli par des brigands, il prit une patte de son âne pour se défendre, la lui remit et rejoignit son monastère.

XIV.

B Urbain V, pape (1362-1370) : bénédictin français, chargé de missions diplomatiques par les papes en Avignon en vue de rétablir la papauté à Rome ; en Italie, il apprit la mort du pape, et sa propre élection pour lui succéder ; il s'employa à corriger les habitudes de la "cour" papale, s'opposant au cumul des bénéfices, et envoya des missionnaires aux Indes, en Chine, en Lituanie ; il tenta vainement le retour à Rome.

XIX.

SS Phanxicô Xaviê Trọng Mậu et Ɖaminh Bùi Văn Úy, (catéchistes), Tôma Nguyễn Văn Dệ (tailleur), Augustinô Nguyễn Van Mới (néophyte) et Stêphanô Nguyên Văn Vinh (catéchumène), laïcs tonkinois, étranglés ; le baptême de Stêphanô durant sa prison conduisit quatorze autres détenus de droit commun à demander le sacrement ; canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

Bx Gim Hwa-chun Iacobus, Gim Jong-han Andreas, Ko Seong-dae Petrus, Ko Seong-un Iosephus, Ku Seong-yeol Barbara, Gim Hui-seong Franciscus et Yi Sim-i Anna, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.

B Josep Albareda Ramoneda (Fulgenci, 1888-1936), prêtre bénédiction espagnol, martyr à Barcelone, béatifié en 2013.

Bx Jaume Boguñá Casanovas (Martí, *1895) et Jordi Sampé Tarragó (Doroteu, *1908), prêtres capucins, martyrs près de Barcelone en 1936, béatifiés en 2015.

Bses Kazimiera Wołowska (Maria-Marta de Jésus, *1879) et Bogumiła Noiszewska (Maria Ewa de la Providence, *1885), religieuses polonaises des Sœurs de Marie Immaculée, martyres en Biélorussie en 1942, béatifiées en 1999 ; Maria-Marta avait hébergé des juifs.

 

 

20 DÉCEMBRE

 

III.

S Zéphyrin, pape (198-217) : il aurait établi que des prêtres assistassent à la messe épiscopale, debout devant l'évêque, portant des patènes ; serait-ce l'origine du rite selon lequel le diacre portait une patène sous le voile huméral durant le Canon à la messe pontificale ?

S Liberalis, martyr à Rome.

S Malou, prêtre à Hautvillers. 

IV.

SS Eugène et Macaire, exilés dans la Grande Oasis et décapités.

S Philogone, évêque à Antioche de Syrie ; d'avocat il devint patriarche, et l'un des premiers adversaires d'Arius.

VII.

S Ursicinus, irlandais, compagnon de s. Colomban, ermite dans les monts du Jura, où son monastère Saint-Pierre donnera naissance à la ville de Saint-Ursanne.

S Dominique, évêque à Brescia.

XI.

S Dominique de Silos, bénédictin, restaurateur du monastère de Silos ; il racheta aux Maures beaucoup de chrétiens ; il vivait encore quand naquit le futur fondateur des Dominicains, Dominique de Guzman ; patron des bergers et des détenus.

XIX.

B Vincenzo Romano, laïc napolitain, tout à tous.

XX.

B Michal Piaszczynski (1885-1940), prêtre polonais martyr à Sachsenhausen, béatifié en 1999. 

 

 

21 DÉCEMBRE

 

-VIII.

S Michée, prophète à Samarie, un des “Douze petits Prophètes” de l’Ecriture.

III.

S Thémistocle, martyr en Lycie ; il chercha à se substituer à quelqu'un qu'on recherchait.

VII.

S Anastase, moine au Sinaï, évêque à Antioche ; persécuté, honteusement mutilé puis jeté au feu par des Juifs.

S Baudacharius, moine à Bobbio ; il multiplia la nourriture pour ses compagnons.

XI.

S Jean Vincent, dont on dit qu'après avoir été évêque à Ravenne, il construisit l'abbaye Saint-Michel à Cluse, sur révélation de l'Archange.

XVI.

B Domenico Spadafora, dominicain sicilien, fondateur d'une abbaye à Montecerignone.

S Petrus Canisius, jésuite hollandais, zélé défenseur du catholicisme contre le luthéranisme en Allemagne ; il préconisa la communion sous les deux espèces, qui fut permise en Allemagne pendant quelque temps ; son catéchisme connut cinquante-cinq éditions en neuf langues ; le collège qu'il fonda à Fribourg devint Université ; il est Docteur de l'Eglise. 

XIX.

SS Phêrô Trưong Văn Thi et Anrê Trần Dũng Lạc, prêtres annamites, décapités ; canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

B Peter Friedhofen, orphelin devenu ramoneur ; il aida sa belle-sœur veuve et ses onze enfants ; il fonda les Frères de la Miséricorde de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours et mourut de tuberculose à Koblenz, béatifié en 1985.

 

 

22 DÉCEMBRE

 

S Ariston, martyr à Porto.

S Honorat, évêque à Toulouse.

III.

SS Chérémon, évêque à Nilopolis, et Ischyrion, martyrs en Egypte.

IV.

S Flavien, père de ste Bibiane, martyr à Acquapendente.

VI.

S Amaethlu, patron de Llanfaethlu.

IX.

S Hunger, évêque à Utrecht.

X.

S Amaswinthe, abbé à Silva de Malaga.

XI.

Bse Jutta, recluse et religieuse à Disibodenberg, maîtresse de ste Hildegarde (qui lui succédera et en attestera les miracles).

XX.

Ste Francesca-Saveria Cabrini (1850-1917), dernière de treize enfants, fondatrice à Chicago des Sœurs Missionnaires du Sacré-Cœur, vouée aux immigrants italiens aux Etats-Unis (déjà 50.000 à New York) ; elle ouvrit écoles et hôpitaux et, à cause de son succès, subira diffamations et persécutions ; elle est la patronne céleste de tous les émigrants.

 

 

23 DÉCEMBRE

 

III.

Stes Victoire et Anatolie, vierges et martyres en Sabine.

SS Théodule, Saturnin, Euporus, Gelasius, Eunicianus, Zoticus, Pontios, Agathopos, Basilide, Evariste, martyrs à Gortyne ; chacun voulait être le premier à être décapité.

V.

S Benus (Besa), abbé en Egypte, mal identifié ; il aurait chassé un hippopotame, un crocodile.

S Sabinien, diacre et disciple de s. Romain à Condat.

VI.

S Servulus, paralytique à Rome ; inculte, il savait les Ecritures à force de se les faire lire.

VII.

S Asclèpe, évêque à Limoges.

S Caran, évêque en Ecosse.

S Dagobert II, roi et martyr , sans doute victime des factions politiques.

VIII.

S Frithebert, évêque à Hexham.

XII.

S Yves, confrère de s. Anselme (de Cantorbury) chez Lanfranc au Bec, évêque à Chartres, adversaire illustre de la simonie et dénonciateur de l'adultère de Philippe Ier. 

B Hartmann, évêque à Bressanone ; il réforma les chanoines.

S Thorlak (Thjorlay) Thorhallsson, évêque à Skalholt; il voulait remettre en honneur et le célibat et le mariage et fonda le premier monastère d'Islande (Kirkjubaer).

XVI.

B Nicolas Factor, franciscain espagnol, mystique.

XVIII.

Ste Marie-Marguerite Dufrost de la Jemmerais, veuve d'Youville, fondatrice d'une congrégation de Sœurs de la Charité après avoir perdu quatre de ses enfants ; première Sainte du Canada, canonisée en 1990.

XIX.

S Antonio de Sant'Ana Galvao de França, franciscain marial, premier brésilien béatifié (1998) et canonisé (2007).

S Yosep Jo Yun-ho, catéchiste coréen de dix-huit ans, martyr canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre ; son père fait partie du même groupe de martyrs : Peteuro Jo Hwa-seo (cf. 13 décembre).

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936, béatifiés en 2007 :

Dominicains : Enrique Cañal Gómez (*1869), Manuel Gutiérrez Ceballos (*1876), Eliseo Miguel Lagro (*1889), Enrique Izquierdo Palacios (*1890), Miguel Rodríguez González (*1892), prêtres ; Bernardino Irurzun Otermín (*1903), Eleuterio Marne Mansilla (*1909), Pedro Luís y Luís (*1914), José María García Tabar (*1918), profès, à Santander ;

Augustins : Epifanio Gómez Álvaro (*1874), près de Santander.

Bse Karoline Anna Leidenix (Maria Berchmana Johanna, *1865), des Filles de la Divine Charité, martyre en 1941 en Bosnie-Herzégovine, béatifiée en 2011 (en même temps que ses compagnes du 15 décembre). 

 

 

24 DÉCEMBRE

 

-XX

La commémoraison de tous les saints ancêtres du Christ.

V.

S Delphin, évêque à Bordeaux ; il baptisa s. Paulin de Nole.

VI.

Ste Tarsilla, vierge, tante de s. Grégoire le Grand.

VIII.

Ste Irmine, petite-fille de Dagobert, protectrice des missions de s. Willibrord.

Ste Adèle, fille de Dagobert, fondatrice d'une abbaye à Pfalzel.

XI.

B Bruno, convers bénédictin à Ottobeuren.

XV.

S Jan de Kȩty, prêtre polonais, professeur à Cracovie, un temps curé, prédicateur, grand voyageur ; controversiste, il savait toucher par sa douceur ; fêté le 23 décembre.

XVIII.

B Bartolomeo Maria Del Monte, prêtre à Bologne ; cinquième enfant, ses frère et sœurs moururent en bas âge ; fervent de l'Eucharistie, il prêcha partout avec un immense succès et fonda l'Œuvre Pie des Missions, béatifié en 1997.

XIX.

Ste Costanza (Paola-Elisabetta) Cerioli, veuve, fondatrice de l'Institut de la Sainte-Famille à Bergame, pour s'occuper des petits garçons et des petites filles pauvres, canonisée en 2004.

S Yusuf Makhluf (Sharbel), prêtre et ermite maronite dont le corps est resté intact, souple, exsudant une sorte de baume miraculeux, fêté le 24 juillet.

XX.

B Ignacio Caselles García (Juan Crisóstomo, 1874-1936), capucin espagnol martyr à Orihuela, béatifié en 2013.

B Pablo Meléndez Gonzalo (1876-1936), avocat espagnol père de dix enfants, martyr (avec son fils Alberto) près de Valencia, béatifié en 2001 (le 23 décembre au Martyrologe).

 

 

 

25 DÉCEMBRE

 

I.

La Nativité du Sauveur (cf. Lc 2:1-20).

III.

Ste Anastasie, martyre en l'île de Palmaria ; une église lui est dédiée à Rome, et elle est mentionnée au Canon Romain.

Ste Eugénie, martyre romaine à Héliopolis.

SS Iovinus et Basileus, martyrs à Rome.

VII.

Ste Adalsinde, fille de ste Rictrude, à Marchiennes.

IX.

Ste Alburge, sœur du roi Egbert ; elle installa des religieuses à Wilton et vivait avec elles.

XII.

S Pierre le Vénérable, abbé à Cluny.

XIII.

S Pierre Nolasque, languedocien, fondateur de l'ordre de Notre-Dame-de-la-Merci pour le rachat des captifs.

B Bentivoglio de Bonis, franciscain à Assise, thaumaturge.

XIV.

B Jacopone de Todi, l'auteur du Stabat Mater .

XVII.

B Michaël Nakashima Saburoemon, frère jésuite, horriblement martyrisé au mont Oungen. 

XIX.

Bse Antonia Maria Verna, fondatrice italienne des Sœurs de la Charité de l’Immaculée Conception de Ivrea, béatifiée en 2011.

XX.

Bse Maria Therese von Wüllenweber (Marie des Apôtres, 1833-1907), allemande, fondatrice des Sœurs du Divin Sauveur, pour les missions.

S Adam Chmielowski (Albert, 1845-1916), polonais, qui avait participé à l'insurrection contre la Russie ; tertiaire franciscain, fondateur de deux tiers-ordres (albertins et albertines), pour les mendiants à Cracovie, béatifié en 1983 et canonisé en 1989.

Bse Teodora Fracasso (Elia de Saint-Clément, 1901-1927), du tiers-ordre dominicain puis carmélite à Bari, béatifiée en 2006.

 

 

26 DÉCEMBRE

 

I.

S Étienne, diacre protomartyr (cf. Ac 6-7).

S Marin, martyr (à Antioche). 

III.

S Denys, pape (259-268) : prudent, soucieux de la doctrine catholique.

S Archélaüs, évêque à Kaskharôn ; il eut deux discussions théologiques avec Manès.

IV.

S Zénon, évêque à Maïouma après la persécution, cousin des martyrs Eusèbe et Nestabe (cf. 8 septembre) ; jusqu'à sa mort, il tissait le lin.

V.

S Zosime, pape (416-417).

VI.

S Tathan, abbé à Llantathan ; irlandais, neveu de s. Samson de Dol, il serait le premier Saint celtique venu au pays de Galles.

S Théodore, mansionnaire de la basilique Saint-Pierre de Rome ; il eut une vision de s. Pierre. 

S Euthymius, évêque à Sardes, exilé injustement.

XIX.

Ste Vicenta Maria López y Vicuña, fondatrice des Filles de Marie Immaculée (pour le service domestique) ; elle avait une grande dévotion au Sacré-Cœur.

XX. 

B Jaume Mases Boncompte (Lambert Carlos, 1894-1936), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr à Barcelone (brûlé vif), béatifié en 2007.

Bses Margarita Aknaet Phila (*1900) et Lusia Khambang (*1917), des Amantes de la Croix, Akatha Phuttha (*1882), Sesilia Butsi (*1924), Bibiana Khamphai (*1925), Maria Phon (*1929), laïques, martyres thaïlandaises (1940); durant le procès de béatification, le brigadier Lu reconnut les avoir fait exécuter pour déraciner la foi ; béatifiées en 1989.

B Secondo Pollo (1908-1941), prêtre italien, aumônier militaire durant la deuxième guerre mondiale, où il fut mortellement blessé ; béatifié en 1998.

 

 

27 DÉCEMBRE

 

II.

S Jean, "le disciple que Jésus aimait", apôtre et évangéliste, évêque à Ephèse, auteur du quatrième évangile et de trois épîtres ainsi que de l’Apocalypse.

IV.

Ste Fabiola, veuve romaine ; elle avait renvoyé son premier mari qui était adultère, et s'était remariée "pour ne pas brûler", dit s. Jérôme en l'excusant ; pénitente, elle fonda le premier hôpital de Rome.

?

S Alain, évêque à Quimper.

V.

Ste Nicaréti, vierge à Constantinople, où elle soutint s. Jean Chrysostome.

IX.

SS Théodore et Théophane, deux frères moines à Jérusalem, appelés graptoi (“marqués”), parce qu'à Constantinople on leur marqua au fer rouge des ïambes sur le visage ; Théophane, auteur de nombreux poèmes liturgiques, serait ensuite devenu évêque à Nicée.

XII.

B Walto, abbé à Wessobrunn, connu pour sa bonté.

XIV.

B Bonaventura Tolomei, dominicain à Sienne, après une adolescence agitée.

XVI.

S John Stone, prêtre augustin anglais à Canterbury, martyr (le 23 au Martyrologe).

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

Alejo Pan López (Ambrosio, *1888), prêtre capucin, à Santander, béatifié en 2013 ;

Alfredo Parte Saiz (A. de la Vierge, *1899), prêtre piariste, à Santander, béatifié en 1995 ;

José María Corbin Ferrer (*1914), laïc mort en prison à Santander, béatifié en 2001.

Bse Sara Salkaházi (1899-1944), religieuse hongroise de l'Assistance, très active en faveur des ouvrières, fusillée par des soldats communistes, béatifiée en 2006.

B Odoardo Focherini (1907-1944), journaliste italien, père de sept enfants, fervent ennemi du fascisme et du nazisme, arrêté par les SS, mort en camp de concentration à Hersbruck ; béatifié en 2013.

B Francesco Spoto (1924-1964), prêtre italien des Missionnaires Serviteurs des Pauvres, martyr en République Démocratique du Congo, béatifié en 2007.

 

 

28 DÉCEMBRE

 

I.

SS Innocents (cf. Mt 2:12-18).

SS Euticus, prêtre, et Domitien, diacre, en Thrace. 

III.

S Théonas, évêque à Alexandrie, 16e patriarche depuis s. Marc ; il fit bâtir une église en l'honneur de Notre Dame à Alexandrie, où les chrétiens célébraient jusque là dans les demeures privées ; il baptisa Pierre, qui lui succéda comme patriarche (et mourut martyr), et il condamna la doctrine de Sabellius.

IV.

SS Domna, jeune fille, et Indès, eunuque, martyrs à Nicomédie.

S Domnion, saint homme romain, correspondant de s. Jérôme.

VI.

S Antoine, hongrois, moine à Lérins.

XIV.

Bse Mattia Nazzarei, abbesse clarisse à Ancône ; ou bénédictine (XIII.?).

XVII.

S François de Sales, évêque à Genève, Docteur de l'Eglise, fondateur de la Visitation, patron des villes de Annecy et Chambéry, des salésiens, des journalistes, fêté le 24 janvier.

XIX.

S Gaspare del Bufalo, prêtre romain fondateur des Missionnaires du Précieux-Sang ; il refusa le serment de fidélité à Napoléon.

Ste Caterina Volpicelli, de Naples, fondatrice des Servantes du Sacré-Cœur, béatifiée en 2001, canonisée en 2009.

XX.

B Hyhorji Khomyshyn (1867-1947), évêque gréco-catholique à Stanislavov, deux fois arrêté par les services secrets soviétiques, déporté à Kiev et mort en prison, martyr béatifié en 2001.

 

 

29 DÉCEMBRE

 

-X.

S David, roi de Juda (cf. 1 et 2 S ; 1 R : 1-2), et auteur d’une grande partie des psaumes.

I.

S Trophime, premier évêque à Arles (III.?).

III.

SS Libosus (évêque), Domicius, Victor, Primianus, Saturnin, Crescentius, Second et Honoratus, martyrs à Vaga.

S Martinianus, évêque à Milan.

V.

S Marcel, abbé des acémètes ("qui ne dorment pas") à Gomon ; ces moines se relayaient pour que la louange ne s'arrêtât jamais dans l'église.

VII.

S Pierre de Cantorbury, bénédictin envoyé avec s. Augustin par s. Grégoire le Grand pour évangéliser l'Angleterre, premier abbé au monastère Saints-Pierre-et-Paul (plus tard Saint-Augustin), enterré à Boulogne-sur-Mer, parce qu'il se noya à Ambleteuse.

S Albert, ermite à Gambrum.

VIII.

S Evroult, ermite avec quelques compagnons à Ouche, fondateur de quelque quinze monastères ; les malades guérissaient en touchant son vêtement.

XI.

S Gérard, abbé à Saint-Wandrille, assassiné pendant son sommeil par un moine irrité.

XII.

S Thomas Becket, évêque à Cantorbury et grand chancelier du roi d'Angleterre auquel il résista ; il fut assassiné dans sa cathédrale.

XIV.

B Gerardo Cagnoli, frère lai franciscain, cuisinier, mystique.

XVII.

B William Howard, petit-fils de Philipp Howard (martyrisé en 1595, cf. 19 octobre) ; il siégeait à la Chambre des Lords ; condamné à mort pour “intelligence avec le pape” et décapité à Londres.

XIX.

SS Ch’oe Ch’ang-hŭb Peteuro et Hyŏn Kyŏng-Nyŏn Benedikta, catéchistes ; Ko Sun-i Bareubara, Cho Chŭng-i Bareubara, Chŏng Chŏng-hye Ellisabes, Han Yŏng-i Magdallena, Yi Yŏng-dŏk Magdallena, laïques coréens martyrs canonisés en 1984, avec leurs proches, parents, frères ou sœurs, et fêtés le 20 septembre.

XX.    

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : José Aparicio Sanz (*1893) et Enrique Juan Requena (*1903), prêtres, près de Valencia : le dernier, organiste, était particulièrement zélé ;

Jésuites : Juan Bautista Ferreres Boluda (* 1861), prêtre, près de Valencia ;

Laïcs : José Perpiñá Nácher (*1911), près de Valencia ;

- béatifiés en 2013 :

Capucins : Aproniano de Felipe González (Miguel, 1898-1936), prêtre, et Jacinto Gutiérrez Terciado (Diego, 1909-1936), convers, près de Santander.

 

 

30 DÉCEMBRE

 

III.

S Félix I, pape (268-274) : il aurait établi l'usage de célébrer des messes auprès du corps  des martyrs au jour anniversaire de leur mort.

?

S Hermès, exorciste et martyr en Mésie. 

SS Mansuet, Sévère, Appien, Donat, Honorius, avec d'autres, martyrs à Alexandrie. 

IV.

Ste Anysia, martyre à Thessalonique ; elle cracha au visage d'un soldat qui voulait la forcer à sacrifier aux dieux.

S Libère, évêque à Ravenne.

S Sabin, évêque à Assise, martyr à Split avec Venustianus et sa famille, qu'il avait convertie, ainsi qu'Exupérance et Marcel, ses diacres.

V.

S Anysius, évêque à Thessalonique, vicaire du pape en Illyrie, ami de s. Jean Chrysostome.

S Perpetius (Perpet), évêque à Tours, qui mit ses grands biens au service des pauvres.

VI.

S Iucundus, évêque à Aoste.

VII.

S Germer, haut fonctionnaire normand ; il eut deux filles et un fils, puis fut abbé à Saint-Samson-sur-Risle (où on tenta de l'assassiner), puis à Flay.

VIII.

S Egwin, descendant des rois de Mercie, évêque à Worcester.

S Eugène, évêque à Milan ; il s'employa à restaurer le rit ambrosien et n'aurait peut-être pas existé.

XI.

S Rainerius, évêque à L'Aquila.

XII.

S Ruggiero, évêque à Canne della Battaglia.

S Lorenzo, moine en Sicile dans le rit oriental.

XIII.

B Richard, cistercien anglais à Adwerth, très érudit ; au XIVe s., l'abbé renonça à le faire canoniser à cause des frais. 

Bse Margherita Colonna, clarisse près de Palestrina, sœur du cardinal Colonna ; elle soignait les Frères Mineurs infirmes et les lépreuses ; mystique.

XIX.

Bse Eugenia Ravasco, qui fonda à Gênes les Filles des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, béatifiée en 2003.

XX.

B Giovanni Maria Boccardo (1848-1913), aîné de dix enfants à Turin, docteur en théologie ; il fit de sa paroisse une terre d'évangélisation et fonda la congrégation des Pauvres Filles de Saint-Gaétan, pour les malades, les orphelins et les vieillards, béatifié en 1998 ; il eut comme vicaire son propre frère, B Luigi Boccardo (cf. 9 juin).

 

 

31 DÉCEMBRE

 

Stes Donata, Paulina, Rogata, Dominanda, Serotina, Saturnina, Hilaria, martyres à Rome. 

III.

SS Savinien et Potentien, fondateurs de l'Eglise à Sens, évêques, martyrs avec d'autres compagnons ; ils seraient d'origine apostolique .

Ste Colombe de Sens, martyrisée à seize ans pour avoir refusé d'épouser un prince païen ; on garda longtemps sa châsse, construite par s. Eloi.

IV.

S Silvestre, pape (314-335) : au lendemain des grandes persécutions, il organisa l'Eglise dans la société enfin pacifiée, confirma le premier Concile Œcuménique à Nicée, combattit le donatisme et s'opposa aux prétentions exagérées de Constantin (qu'il avait baptisé).

S Zotique, prêtre romain, appelé à s'occuper d'un orphelinat à Constantinople ; il aurait aussi ouvert une léproserie, contre l'avis de Constance qui ordonnait de noyer les lépreux.

V.

SS Pinien et Mélanie la Jeune, époux romains qui vécurent dans la chasteté après avoir eu (et perdu) deux enfants ; ils distribuèrent leur immense fortune, fondèrent des monastères, participèrent à la vie de l'Église en Afrique auprès de s. Augustin, puis en Egypte, en Palestine, et à Constantinople.

S Barbatianus, prêtre à Ravenne, venu d'Antioche.

VI.

S Marius, premier évêque à Avenches (siège qu'il transféra à Lausanne), auteur d'une très précieuse Chronique .

XI.

B Wisinto, bénédictin à Kremsmünster.

XVII.

S Jean-François Régis, jésuite, apôtre du Velais et du Vivarais, patron des missions rurales en France, fêté le 16 juin à La Louvesc où il mourut d'épuisement.

B Alain de Solminihac, évêque à Cahors, grand défenseur du concile de Trente ; il visita neuf fois les huit cents paroisses de son diocèse, béatifié en 1981.

XIX.

B Seo Seok-bong Andreas, laïc coréen martyr, probablement mort en prison, vers la fin de l’année, béatifié en 2014.

Ste Catherine Labouré, des Sœurs de la Charité, à qui apparut la Sainte Vierge à Paris, rue du Bac, à l’origine de la “Médaille Miraculeuse” (cf. 27 novembre).

XX.

Bse Giuseppina Nicoli (1863-1924), des Soeurs de la Charité à Turin, puis à Sassari et à Cagliari ; elle souffrit beaucoup des attaques de la Franc-Maçonnerie et de diverses calomnies ; béatifiée en 2008. 

B Leandro Gómez Gil (1915-1936), convers cistercien, martyr à Santander, béatifié en 2015.

 

 

 

Deo Gratias

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens