Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  

6e dimanche de Pâques - A

 

Ce sixième dimanche de Pâques est le dernier avant l’Ascension. La première lecture continue de nous parler de la première communauté chrétienne, la deuxième est encore un extrait de l’épître de Pierre, tandis que l’évangile est un autre extrait de l’entretien de Jésus avec ses Apôtres au soir de la dernière Cène. 

 

*       *       *

 

Dimanche dernier, nous avons lu l’institution des Diacres. L’un d’eux, Philippe, est aujourd’hui à l’œuvre, chez les Samaritains, convertissant des foules, accomplissant des miracles, chassant des démons, comme l’avait fait le Christ.

Il ne faut pas confondre le diacre Philippe, qui a sa fête au 11 octobre, avec l’apôtre Philippe, qui a sa fête au 3 mai.

Il est émouvant de lire que ces foules, d’un seul cœur, s’attachaient à ce que disait Philippe. Ce d’un seul cœur veut dire beaucoup de choses : on imagine l’élan des premiers chrétiens, leur unité dans la foi, leur joie commune, leur conviction profonde, leur amitié fraternelle.

Encore une fois, les Samaritains sont à l’honneur ; ces voisins souvent mal vus des Juifs de Jérusalem, souvent considérés comme faux frères, ce sont eux qui ont été baptisés. 

La nouvelle en parvient vite aux Apôtres à Jérusalem, où se trouve Pierre. Déjà, la figure de Pierre est la référence, le point central où convergent les esprits. C’est vers lui qu’on se tourne. Il apprend donc le bon accueil réservé par les Samaritains à la Parole de Dieu. Le texte ne dit pas qu’il décida d’aller les visiter, mais que la communauté l’envoya avec Jean : Pierre ne veut pas agir seul, il ne veut pas s’imposer. 

Or, le texte ne dit pas de qui les Samaritains reçurent ce baptême ; peut-être de Philippe lui-même, qui, dans son zèle, avait oublié la formule donnée par Jésus-Christ ; ces Samaritains ont en fait été baptisés au nom de Jésus

Jésus avait commandé de baptiser au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Que va faire Pierre ? Invalider ce baptême ? Non. Pour Pierre - qui sait sans doute qui a conféré ce baptême - baptiser au nom de Jésus peut suffire, car celui qui a baptisé ces gens n’a certainement pas voulu exclure le Père et le Saint-Esprit. Dieu lui donne raison : avec Jean, il prie pour qu’ils reçoivent l’Esprit Saint, c’est-à-dire pour qu’ils reçoivent la même grâce que les Apôtres au jour de la Pentecôte, pour que l’unité soit parfaite.

 

*       *       *

 

Le psaume 65 qui suit est une louange, une acclamation à Dieu en même temps qu’une adoration et une action de grâces pour tout ce qu’il a fait pour mon âme.

Nous y remarquerons ce verset : Il règne à jamais par sa puissance, qu’on peut rapprocher de l’acclamation après le Notre Père de la Messe : Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire…

La puissance et la gloire de Dieu n’ont rien de matériel ou de terrestre. Toute la puissance et toute la gloire de la terre ne sont rien devant celles de Dieu. Dieu est Amour, Miséricorde, Douceur, Paix. Il n’impose rien par la force.

 

*       *       *

 

A son tour, saint Pierre invite les Chrétiens à vivre toujours avec douceur et respect. 

Telle doit être l’attitude des amis de Jésus-Christ. A l’instar du Maître, nous ne devons jamais avoir de paroles dures pour le prochain : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, priez pour ceux qui vous persécutent (Mt 5:44). 

On lit dans les récits de récents Martyrs, qu’avant d’être fusillés, des prêtres se sont avancés pour baiser la main de leurs bourreaux, pour les remercier, avec ces mains, de leur ouvrir la porte du Ciel. Chaque fois, il est dit de ces Martyrs qu’ils pardonnaient à leurs bourreaux.

 

*       *       *

L’amour fraternel, l’Unité dans la Foi : c’étaient les caractéristiques de la première communauté.  C’était la recommandation fondamentale de Jésus à ses Apôtres, à la dernière Cène.

Dernière Cène, dernier entretien, dernière prière avec eux. Jésus vient d’instituer l’Eucharistie, d’ordonner les premiers prêtres et diacres ; c’est Jeudi soir. Demain après-midi, il achèvera son Sacrifice sur la Croix. Jésus n’en dit pas un mot aux apôtres : ils n’auraient pas pu le supporter. Au contraire, Jésus les remplit d’espérance. Relisons ces paroles :  

  • Mon Père vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous
  • Je ne vous laisserai pas orphelins 
  • Je reviens vers vous
  • Vous me verrez vivant
  • Celui qui m’aime sera aimé de mon Père
  • Moi aussi, je l’aimerai…

 

Jésus sait aussi que Judas est en train de le trahir, mais Il n’en parle pas (pas directement). Il y fait très délicatement allusion, sans condamner son traître, en disant aux autres : Si vous m’aimez, vous resterez fidèles - Celui qui a reçu mes commandements et y reste fidèle, c’est celui-là qui m’aime

Celui donc qui n’est pas fidèle, le traître, se met lui-même en-dehors de l’amour : la douceur divine ne l’exclut pas, c’est lui qui s’exclut lui-même de l’amour et qui se condamne.

L’Esprit d’amour, l’Esprit de vérité, c’est Celui qui viendra au jour de la Pentecôte, car Jésus a accompli sa mission ; maintenant Il envoie Son Esprit pour “inspirer” les Apôtres et l’Eglise dans la Vérité tout entière (Jn 16:13).

 

*       *       *

Nous sommes très souvent accaparés par notre quotidien au point que nous ne réalisons pas toujours quelle grâce Dieu nous a donnée d’avoir la Foi au Christ ressuscité. Avec le Christ, tout change, nos désirs, notre regard, nos réactions. 

Reprenons le psaume d’aujourd’hui, remercions Dieu !

Et demandons instamment avec la Prière du jour : 

Que le mystère de Pâques reste présent dans notre vie et la transforme.

Partager cette page

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Homélies - année A

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens