Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

21e dimanche per annum - A

 

La première lecture d’aujourd’hui, extraite du prophète Isaïe, nous montre comment Dieu écarta un mauvais administrateur pour lui substituer Eliakim, un fidèle croyant ; la scène a lieu vers 700 avant Christ, sous le roi Ezéchias : le gouverneur Shebna s’était mal comporté aux yeux de Dieu, et ce maire du palais va se retrouver simple secrétaire (Is 36:3,22), tandis qu’Eliakim va être investi d’une dignité et de pouvoirs tout-à-fait prophétiques : S’il ouvre, personne ne fermera ; s’il ferme, personne n’ouvrira.

Ces mots sont repris textuellement dans le livre de l’Apocalypse (Ap 3:7), où ils sont mis dans la bouche-même de Dieu, le Saint. Ils font aussi partie de la liturgie du 20 décembre, où le Messie est personnellement assimilé à la Clef de David.

Il n’est pas difficile ici de rapprocher cette Clef de la parole du Christ : Je suis la porte des brebis… Qui entrera par moi sera sauvé (Jn 10:7,9).

Nous allons entendre comment Jésus remettra cette clef à l’apôtre Pierre.

 

*       *       *

 

Le psaume 137 est expressément de David. S’il convient bien à son auteur, investi par Dieu de la royauté, il pourrait être la prière de cet Eliakim ou de Pierre, en réponse au choix divin : Si haut que soit le Seigneur, il voit le plus humble ; le Seigneur fait tout pour moi. 

Pierre était un brave pêcheur, peut-être même sans une grande instruction, habitué à travailler de ses mains depuis l’enfance. Dieu l’a choisi. Avec ses défauts, avec ses erreurs, ses chutes, il suivit le Christ.

On pourrait voir dans ce verset du psaume une explication de l’infaillibilité du pape : Le Seigneur fait tout pour moi, Il lui inspire au moment voulu telle décision, et ce que le pape prononcera ici-bas sera aussi prononcé dans le Royaume. 

 

*       *       *

Chantons avec saint Paul ce mystère du choix de Dieu.

Ses décisions sont insondables : dans une élévation à la fois solennelle et liturgique, une sorte d’hymne à la gloire de la Sagesse de Dieu, l’Apôtre s’incline devant cette Sagesse divine.

Par cette hymne, il conclut tout l’exposé qu’il a déjà fait aux Chrétiens de Rome, leur montrant comment le Peuple juif, qui était élu par Dieu, a cédé sa place aux Gentils récemment convertis.

 

*       *       *

Nous voici donc aujourd’hui près de la ville de Césarée de Philippe, au nord de la Palestine, dans l’actuelle région du Golan. Tout près, le Mont Hermon donne naissance à une des sources du Jourdain. C’est un endroit très montagneux, à plus de deux mille mètres d’altitude, le seul endroit de ce pays où l’on peut pratiquer le ski ! C’est dire la fraîcheur du climat, dont parle le psaume 133, évoquant la rosée de l’Hermon. A l’époque de Jésus-Christ, cette Césarée était une ville toute neuve, récemment construite par Philippe, un des trois fils d’Hérode dit “le Grand”.

C’est donc là que nous entendons s. Pierre affirmer avec tant de conviction que Jésus est le Messie, le Fils du Dieu vivant ; en échange de cette profession de foi Jésus confère à Pierre un pouvoir de lier et de délier sur terre et au Royaume des cieux. 

Les mots du Seigneur ressemblent beaucoup à ceux qu’Il utilise au lendemain de la Résurrection, lorsqu’Il donne aux Apôtres présents le pouvoir de remettre ou de retenir les péchés (Jn 20:23), mais ces pouvoirs se situent peut-être à deux niveaux différents.

De son côté, Pierre a le pouvoir de lier et de délier, de condamner ou de pardonner, mais aussi celui d’affirmer des vérités ou de réfuter des erreurs, de prendre des décisions importantes qui engageront l’Eglise tout entière. 

Les Apôtres, eux, auront aussi le pouvoir de remettre les péchés, et à leur suite les évêques et les prêtres ; mais ils ne manqueront pas non plus de collaborer avec Pierre dans l’approfondissement de la Vérité et dans les décisions à prendre. On verra ainsi au concile de Jérusalem que c’est l’avis de Jacques qui l’emportera, confirmant l’avis de Pierre (Ac 15:7-21). Saint Paul aura à son tour l’occasion d’évoquer un petit incident entre lui et Pierre à Antioche (Ga 2:11-14).

L’autorité de Pierre ne va pas sans la collégialité des Apôtres, et cette dernière ne diminue en rien le pouvoir magistériel du Prince des Apôtres. Ainsi, après l’Ascension, c’est Pierre qui propose d’élire un remplaçant à Judas qui a trahi, mais c’est l’ensemble de la communauté qui exprime à Dieu sa prière pour désigner Matthias (Ac 1:15-26).

Ici, à Césarée de Philippe, Jésus a - disons - posé la pierre de l’autorité pontificale. Mais Jésus n’a pas encore achevé sa mission : s’il forme les Apôtres et constitue peu à peu la Hiérarchie, l’Eglise n’éclora qu’après sa mort et sa résurrection, pour naître définitivement à la Pentecôte. Pour le moment, Jésus donne un ordre péremptoire aux disciples : ne dire à personne qu’Il est le Messie, bien évidemment parce que l’heure n’en est pas encore venue. Jésus a encore beaucoup de choses à dire, à faire, à expliquer concernant le Royaume des cieux ; en particulier, Il devra initier les Apôtres aux Sacrements, leur conférer l’ordination sacrée le Jeudi Saint, les préparer à sa passion, à la séparation définitive après l’Ascension…

On pourrait se demander pourquoi Jésus choisit Pierre plutôt qu’un autre ; pourquoi Pierre qui, malgré ses moments enthousiastes, devait connaître aussi plusieurs autres moments difficiles, au point que Jésus le “remit en place” par un vigoureux Arrière, Satan (quelques versets seulement après ceux d’aujourd’hui, 16:23, voir dimanche prochain), sans parler de son reniement. 

Jésus sait qu’après ces moments d’épreuve, Pierre deviendra chaque fois un peu plus fort, un peu plus convaincu, un peu plus conscient de sa mission. Le choix de Dieu n’est pas un signe automatique de sainteté de la personne : c’est simplement un mystère. Dieu sait à quel pécheur il confie telle ou telle mission ; ce n’est pas celle-ci qui sanctifiera automatiquement le pécheur, c’est à lui de toujours chercher à se perfectionner en vue de correspondre à sa mission. Le “choix” de la personne de Pierre n’a pas d’explications humaines : encore une fois, un mystérieux concours s’est opéré entre la grâce de Dieu et l’intelligence de Pierre, de sorte que ce dernier a été choisi par Jésus pour gouverner l’Eglise.          

Jésus a certainement donné beaucoup plus tôt à Simon ce surnom de Pierre (Rocher, Képha en araméen), comme le donne à penser l’évangile johannique (Jn 1:42), mais là comme ici Jésus nomme ainsi le Premier Apôtre dans un moment solennel, caractéristique de la mission de Simon-Pierre ; peut-être - mais ce n’est pas sûr du tout - est-ce en regard de cet épisode que les papes commencèrent à changer leur nom au moment de leur pontificat, à partir de Jean XII au 10e siècle.

Toujours est-il que Pierre non seulement reconnaît en Jésus le Messie promis, mais aussi Sa réalité divine : le Fils du Dieu vivant ! Aucun autre des Douze n’a eu cette parole : Pierre y a songé, Pierre l’a prononcée, le premier, selon toute vraisemblance.

 

*       *       *

 

Pour le peuple de Dieu, l’immense foule des chrétiens, il s’agit d’aimer ce que (Dieu) commande, par la voix de l’Eglise et du Successeur de Pierre : l’expression est dans la Prière du jour. 

Dans un monde si changeant, où nous perdons si facilement l’orientation, notre étoile polaire sera toujours là où se trouvent les vraies joies, en écoutant la voix de Dieu, de l’Eglise, la voix de la Vérité.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Homélies - année A

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens