Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 08:09

Césaire de Nazianze

† 369

 

Césaire avait pour père un magistrat de Nazianze (Cappadoce, auj. Nenezi, Aksaray, Turquie C), Grégoire, bientôt élevé à la dignité épiscopale, et pour mère sainte Nonna (v. 5 août). 

Sa sœur aînée fut Gorgonia (v. 9 décembre) ; son frère aîné, lui aussi nommé Grégoire, fut évêque à Constantinople et Docteur de l’Eglise (v. 25 janvier).

Ayant reçu de sa sainte mère les enseignements de la foi chrétienne, il alla ensuite en Alexandrie pour ses études, puis rejoignit son frère Grégoire à Constantinople.

Il avait acquis de grandes connaissances en médecine et pouvait occuper une situation brillante à la cour, mais déclara franchement à Julien l’Apostat qu’il préférait avant tout demeurer chrétien. C’était courageux, quand on connaissait les sentiments de l’empereur, mais il ne semble pas que Césaire eût été inquiété pour sa foi.

Il devint ensuite intendant en Bithynie, où eurent lieu deux forts tremblements de terre à Nicée (363 et 369). Le tremblement de terre de 363 fit beaucoup réfléchir Césaire : encore catéchumène, il demanda le baptême.

Ayant voulu demeurer célibataire et n’ayant pas d’enfants, il fit des pauvres ses héritiers.

Il mourut saintemant le 25 février 369, longtemps pleuré par son grand frère. A cette date, ses parents n’étaient pas encore morts : il fut donc le premier à être enseveli dans le tombeau préparé pour eux à Nazianze.

Saint Césaire de Nazianze est commémoré le 25 février dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 17:30

Cyrion d’Alexandrie

?

 

Voir la notice Alexandrie (Martyrs en)

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 10:33

Castor  de Karden

† 400

 

Castor était peut-être d’origine aquitaine et fit des études dans cette région.

Il vint se retirer à Trèves, auprès de l’évêque Maximin (v. 29 mai).

Celui-ci l’ordonna prêtre, mais C. demanda à se retirer, solitaire, dans le désert de Karden qui borde la Moselle.

Sa sainte vie attira des disciples, pour lesquels C. construisit un monastère, puis une église.

Dieu lui accorda le don des miracles. En voici un.

Un bateau chargé de sel passait et Castor - ou un de ses disciples - demanda l’aumône d’un peu de sel, qui lui fut refusé. Une forte tempête éclata à ce moment-même et les bateliers, repentis, furent bien inspirés de demander de l’aide au Ciel : C. apaisa la tempête d’un signe de croix.

En Occident, C. semble avoir été le premier à mener cette vie de solitaire.

Il mourut le 13 février, vers 400 ou un peu avant.

Saint Castor  de Trèves est commémoré le 13 février dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:28

Cæcilia d’Abitène

† 304

 

Voir la notice générale Abitène (Martyrs d’ - 304)

Cette Chrétienne faisait partie des quarante-neuf Martyrs de cette ville.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:27

Cæcilianus d’Abitène

† 304

 

Voir la notice générale Abitène (Martyrs d’ - 304)

Ce Chrétien était un des quarante-neuf Martyrs de cette ville.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:27

Cassianus d’Abitène

† 304

 

Voir la notice générale Abitène (Martyrs d’ - 304)

Ce Chrétien était un des quarante-neuf Martyrs de cette ville.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 23:26

Clautus d’Abitène

† 304

 

Voir la notice générale Abitène (Martyrs d’ - 304)

Ce Chrétien était un des quarante-neuf Martyrs de cette ville.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 22:25

Calogerus de Ravenne

† 3e siècle ?

 

Calogerus aurait été Grec d’origine.

Venu à Ravenne, il aurait été disciple de s.Apollinaire (v. 20 juillet). Apollinaire l’ordonna prêtre.

Quand Apollinaire fut envoyé en exil, Calogerus fut chargé de veiller sur la bonne marche du diocèse.

Après la mort des trois évêques Aderitus, Eleucadius et Marcianus, Calogerus fut à son tour choisi pour monter sur le siège de Classe, l’antique siège transféré à Ravenne au cinquième siècle.

Il eut le mérite de porter à son achèvement l’œuvre de la conversion des païens.

On dit qu’il mourut centenaire.

Autrefois commémoré le 11 février, saint Calogerus de Ravenne n’est pas mentionné dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 22:23

Castrensis de Castel Volturno

† 5e siècle 

 

Castrensis était évêque de Carthage (act. Tunisie).

Durant la persécution des Vandales, avec à leur tête Genséric († 477), Castrensis fut embarqué avec son clergé et des fidèles sur un esquif qui ne méritait pas même ce nom ; on espérait les voir se noyer tous dans la mer.

Dieu permit cependant qu’ils débarquassent sains et saufs sur une plage de Campanie (Italie CW).

Castrensis et les siens ne furent pas considérés comme des migrants embarrassants, mais furent intégrés à la population ; l’évêque eut son siège à Castel Volturno (ou à Sessa Aurunca, mais le Martyrologe a opté pour le premier) ; peut-être même précéda-t-il le premier évêque (connu) de ce siège, Pascasius.

Il guida son troupeau avec zèle et amour.

On lui attribue deux miracles : la libération et la guérison d’un possédé, et le sauvetage d’un navire rempli de passagers.

Il mourut sur la fin du cinquième siècle.

On le considéra comme martyr, victime de la persécution.

Saint Castrensis de Castel Volturno est mentionné le 11 février dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 14:28

Charalampus et Compagnons à Magnésie

† 202

 

Charalampus était un prêtre à Magnésie (auj. Manisa, Turquie W).

Sous Septime Sévère, le préfet Lucien le fit arrêter sous le prétexte qu’il méprisait les édits impériaux défendant de prêcher l’Evangile. Charalampus ne méprisait pas ces édits, mais il préférait obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes (cf. Ac 5:29).

Lucien le fit déchirer avec des ongles de fer, se joignant lui-même aux bourreaux pour jouir du plaisir de le torturer. Mais Dieu fit que ses mains se paralysèrent ; Charalampus cependant obtint de Dieu de le guérir ; sur quoi les bourreaux, nommés Porphyrius et Dauctus, ainsi que trois femmes présentes, se convertirent à Dieu, tandis que le malheureux préfet, persistant dans son erreur, ne trouva rien d’autre à faire que d’ordonner de décapiter et le prêtre, et les bourreaux convertis, et les femmes.

Ce devait être vers 202.

Saint Charalampus et ses Compagnons sont commémorés le 10 février dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens