Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 15:08

Gurias et Samonas d’Edesse
† 306

Ce n’est qu’en 313 que l’empereur Constantin proclamerait la paix et la liberté du culte pour tous les Chrétiens.
En 306, les empereurs Galère et Maximien sévissaient contre les Chrétiens.
La ville d’Edesse prendra le nom de Urfa quand elle tombera aux mains des Ottomans en 1637 et récemment sera rebaptisée Şanlıurfa après la Première Guerre mondiale et le tristement célèbre génocide arménien. Habitée principalement par des Kurdes, ceux-ci l’appellent actuellement Riha.
Gurias vivait en ascète auprès d’Edesse, il était âgé ; Samonas était un bon chrétien d’un village voisin. C’étaient deux amis.
Ils furent tous les deux arrêtés et comparurent devant le préfet Musianus. Ils eurent à endurer divers supplices : on les battit, on les suspendit par une main avec un poids aux pieds, pendant plusieurs heures. On les jeta en prison pendant trois mois et demi, sans lumière et très mal nourris. Puis eut lieu un nouvel interrogatoire.
Gurias, vieux et malade, fut exempté de la question où il aurait pu succomber ; Samonas fut torturé épouvantablement : les coups s’abattirent sur lui, il eut une rotule cassée et ne pouvait plus se déplacer.
On les suspendit par les pieds.
Au milieu de ses tortures, Samonas improvisa une belle prière, qu’un témoin recueillit : 
Seigneur mon Dieu, contre la volonté de qui pas même un moineau ne peut être pris ! Toi qui as rendu David plus fort que les lions et as accordé à ce fils d’Abraham de vaincre la torture des flammes ! Toi qui connais la faiblesse de notre nature : regarde l’épreuve qui se dresse devant nous. Notre adversaire s’efforce de nous ravir, nous qui sommes le travail de tes mains, pour nous priver de ta gloire. Dirige vers nous ton regard compatissant, maintiens en nous la lumière inextinguible de tes commandements, guide nos pas avec ta lumière et rends-nous dignes de ton royaume, toi qui es béni d’âge en âge.
Quelques jours après, le préfet ordonna de les décapiter tous les deux, de nuit, hors de la ville. On fut obligé de les porter au lieu de l’exécution, tant on les avait malmenés précédemment.
C’était le 15 novembre 306.
Six ans plus tard devait à son tour offrir sa vie le diacre Habib (v. 2 septembre).
Les reliques des trois martyrs Gurias, Samonas et Habib disparurent lorsque Zenghi reprit Edesse aux chrétiens en 1144.
Le Martyrologe Romain mentionne les saints Gurias et Samonas d’Edesse au 15 novembre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:38

Germanus de Césarée de Palestine
† 308

Lire la  notice Martyrs de Césarée de Palestine

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 21:56

Guethnoc de Landoac
460-?

Jacut et son frère jumeau Guethenoc (ou Weithenoc) naquirent un peu avant 460 en Grande-Bretagne, de Fracan et Guen (ou Alba, Blanche), des parents nobles anglais. 
Fuyant l’invasion des Saxons, ils émigrèrent en Armorique, où naquit aussi Guennolé (v. 3 mars).
Il est probable que les deux jumeaux furent confiés à un saint Budoc (? 9 décembre), de l’abbaye de l’île Lavrec, où ils grandirent dans l’esprit monastique de prière, de travail, de méditation.
Plus grands, ils allèrent se construire un autre ermitage, plus solitaire encore, à Landoac (Landouar). Là, ils travaillèrent à la conversion de la population, aidant les habitants à cultiver mieux leurs terres.
Des disciples se joignirent à eux, de même aussi que des recrues anglaises, venant de Grande-Bretagne.
Puis les deux frères jumeaux se séparèrent, et Jacut continua sa vie pleine de mérites. Quant à Guethnoc, on ne saurait dire où il alla pour finir sa vie.
La mort des deux frères jumeaux reste dans le mystère. On suppose qu’ils s’éteignirent dans la première moitié du sixième siècle.
Saint Guethnoc de Landoac est commémoré le 5 novembre dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
3 novembre 2017 5 03 /11 /novembre /2017 11:59

Germanos, Theophilos et Cyrillos de Césarée
?

Trois Martyrs totalement inconnus.
On a parfois supposé qu’ils furent martyrisés au troisième siècle.
Le Martyrologe Romain mentionne saints Germanos, Theophilos et Cyrillos de Césarée de Cappadoce au 3 novembre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 18:53

Genesius de Thiers
† fin 3. siècle

Genesius serait venu de Mycènes (Péloponnèse NE, Grèce) en Arles, avec sa pieuse mère, Genesia.
S’il était vraiment grec, il faudrait écrire Genesios. En français, on a Genès.
Dans cette ville gauloise d’Arles, Genesius fréquenta s.Trophime (v. 29 décembre).
Quand survint la menace de la persécution, Genesius fut divinement averti (en songe ?) d’aller se réfugier dans la région des Arvernes. Genesia cependant revint en Arles.
Genesius subit le martyre à Thiers. Disons tout de suite que cela ne veut pas dire que le Bon Dieu n’ait pas protégé Genesius après lui avoir dit de partir vers le Massif Central ; Dieu savait que les persécuteurs rejoindraient son Héros, mais Il voulait qu’il mourût là, et non en Arles, pour des raisons que nous n’avons pas à Lui demander.
Quelques temps après son martyre, Genesius se manifesta en songe à un laboureur qui avait perdu ses bœufs, et lui dit : Je suis Genesius, mon tombeau est ici ; j’ai reçu le martyre quand je portais encore mon aube blanche.
Cette aube blanche signifie que Genesius venait d’être baptisé ; la tradition nous dit qu’il reçut le sacrement à dix-huit ans.
Le Martyr aida bien sûr le laboureur à retrouver ses bœufs.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Genesius de Thiers au 28 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 09:33

Servandus et Germanus de Cadix
? 3. siècle

Se reporter à la notice Servandus et Germanus de Cadix

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 22:19

Gaudentius de Rimini
3. ou 4. siècle

La figure de Gaudentius n’est pas claire pour les historiens.
Il serait venu d’Ephèse à Rome, à la fin du troisième siècle et y aurait reçu le baptême. 
Plus tard, il fut ordonné prêtre, puis évêque pour aller évangéliser le peuple de Rimini. Ainsi Gaudentius devrait être le premier évêque de Rimini. S’il est vrai que c’est le pape Damase qui l’ordonna, ce ne pouvait être qu’après 366.
Durant son épiscopat, Gaudentius aurait ordonné prêtre Marinus, le fondateur de l’antique cité de San Marino.
Cependant, la date de 366 ne peut s’accorder avec celle du «concile» de Rimini, qui eut lieu en 359, et auquel aurait participé Gaudentius lui-même comme évêque de Rimini. On sait que lors de ce concile, les évêques fidèles à la foi proclamée à Nicée (325) refusèrent de signer la formule qu’on leur proposait et se retirèrent ; Gaudentius aurait été un de ceux-là.
Il se serait alors caché quelque temps, avant de rentrer dans sa ville épiscopale. C’est alors qu’il aurait été arrêté par des soldats de l’empereur et lynché par des partisans d’Arius. 
Gaudentius serait donc mort après 366, et peut-être martyrisé.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Gaudentius de Rimini au 14 octobre, sans mentionner son martyre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 21:30

Gereon et ses Compagnons de Cologne
3. siècle ?

Gereon et ses Compagnons devaient être des soldats qui, pour leur foi, furent victimes des épurations décidées au sein de leur légion.
On se refuse à avancer qu’il faisaient partie de la Légion Thébéenne.
Le nombre de ces Compagnons a varié : d’une cinquantaine à plus de trois cents. 
On les aurait massacrés et jetés pêle-même dans un puits. Ils furent martyrisés non loin de Cologne.
L’église qui y fut ensuite construite était si belle qu’on l’appela Les Saints d’Or. L’évêque de Cologne, Egeregiselus, guérit d’une maladie en se mettant sur la tête de la poussière prélevée à l’endroit présumé de ce puits.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Gereon et ses Compagnons de Cologne au 10 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 20:56

Gaiani d’Arménie
† 301

Se reporter à la notice Rhipsimi et Gaiani d’Arménie

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 20:32

Gordianus de Tomes
4. siècle

Se reporter à la notice Strato, Valerius, Macrobius et Gordianus de Tomes

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens